Nouveau cavalier, nouveau cheval ? Quel équipement choisir

Le 16 septembre 2020 , mis à jour le 4 mars 2021 — 10 minutes de lecture
le bon équipement pour le cheval et le cavalier

Cela va de soi, tout acquisition d’un cheval implique également l’attirail équestre add hoc pour le confort du cavalier et de l’animal. Faites attention lors du choix des accessoires, le matériel doit convenir à la fois au cavalier et au cheval. Bien entendu, toutes les fonctions et directives sanitaires doivent être suivies.

Pour acheter le bon équipement pour le cavalier et le cheval, voici quelques conseils évidents qui ne sont pas toujours suivis par manque d’information. Pour ne pas investir dans du matériel inadéquat, vous trouverez ici, je l’espère, les lignes directrices pour guider vos choix.

 

Vous êtes novice en équitation ? Apprenez-en plus sur la pratique du cheval sur faireducheval.com.

Selle

Un des conseils pour choisir le bon équipement pour le cavalier et le cheval commence par le choix de la sellerie. La bonne assise est la base d’une bonne équitation et doit convenir à la fois au cavalier et au cheval (ou au poney). Si le cavalier ne tient pas bien en selle, il ne pourra fatalement pas aider correctement l’animal et le cheval décrochera. Aussi, pour une aisance maximum, la selle doit être ajustée au dos du cheval (ou du poney), sinon elle appuiera sur les supports et cela entraînera une pression sur la selle.

selle de cheval western

Quel type de selle ?

Le bon type de selle dépend du style de monte que vous souhaitez faire. Les modèles les plus courants sont brièvement décrits ci-dessous.

  • Les cavaliers de débourrage utilisent des selles de dressage parce qu’ils s’assoient près du cheval dans un siège relativement petit. La lame de selle droite et longue permet une longue jambe pour une assistance à plusieurs niveaux.
  • La selle de saut, en revanche, a des tapis de selle et est plus large et mieux rembourrée, car elle ne doit pas restreindre les mouvements libres du cheval.
  • La selle de concours, polyvalente, elle combine les fonctions de la selle de saut et de dressage : elle permet au cavalier de s’asseoir profondément, mais a également une adhérence suffisante lors des sauts. Une selle qui convient à ceux qui font beaucoup de hors route. Cependant, si vous êtes un expert en saut d’obstacles ou en débourrage, vous devriez opter pour une selle de saut d’obstacles ou de débourrage.
  • La selle western, pour la monte occidentale a le pommeau avant typique. À l’origine, il servait à y attacher le lasso lorsque le bétail était capturé. La grande surface de contact répartit bien le poids du cavalier sur le cheval et convient aux longues randonnées. Les selles western luxueuses sont désormais adaptées aux différentes disciplines de l’équitation et sont donc beaucoup plus légères que la selle classique.
  • Une selle de course remplit la mission d’être aussi légère que possible et de donner au cheval une totale liberté de mouvement à grande vitesse. Avec les étriers, les cuirs d’étriers et la sangle, elle ne pèse guère que 250 grammes !
  • Une selle de polo a souvent un siège en cuir et une deuxième sangle qui entoure toute la selle. Cela garantit que lorsque la sangle réelle est desserrée, le cavalier de polo est toujours solidement attaché.

La bonne dimension de selle pour le cheval et le cavalier

Assurez-vous que la selle s’adapte aussi bien à l’animal qu’au cavalier. Dans le cas du cavalier, le format de la selle est déterminante. Si le siège est trop grand, le cavalier glisse devant le centre de gravité pensant le travail. La largeur, la longueur et la courbure du dos ainsi que la hauteur du garrot jouent un rôle important chez le cheval. La selle doit être adaptée aux exigences anatomiques du cheval et du travail effectué – le montage et la consultation par un sellier sont recommandés !

Trouver le bon vendeur

Il existe de nombreuses bonnes selles et différents fabricants et marques de selles. Cependant, chaque cheval est physiologiquement différemment et porte des hommes de morphologies différentes. Les produits standard ne conviennent pas à certains binômes, donc la personnalisation rend possible une bonne conduite. Comme astuce avant d’acheter une selle, il est toujours conseillé de consulter un spécialiste pour vérifier l’ajustement de la selle. Une selle d’une entreprise de vente par correspondance n’est pas recommandée, car l’ajustement ne peut pas être évalué. Si la selle est achetée par un sellier, il peut réparer la selle même si elle est endommagée.

La bride

La bride est le mors avec un anneau de chaque côté, dans lequel les rênes sont attachées. Il existe différents matériaux qui sont utilisés à des fins différentes. Les différents matériaux tels que le caoutchouc, les métaux, la mousse ou le cuir diffèrent en termes de temps de port et de goût. La bride est placée directement dans la bouche du cheval.

bride cheval

L’embout buccal, dans la bouche du cheval, se présente sous différentes formes. De la morsure de la barre (embout buccal ininterrompu) à la simple morsure cassée à la double morsure cassée, il existe plusieurs autres formes d’embouts qui permettent au cavalier d’appliquer plus ou moins de pression. Selon la texture, le diamètre et la fonction du levier, les embouts sont plus ou moins tranchants. Plus le cavalier est expérimenté, plus ses actions ciblées sur la bride sont sûres sur le cheval.

La bride doit être choisie en fonction des connaissances du cavalier, mais aussi du caractère du cheval. Bien entendu, le type de bride utilisé dépend également du style de conduite et du caractère et de la texture de la bouche du cheval. La bride entière se compose de muserolle, de joue, de serre-tête et de frontal. La muserolle est disponible en différentes versions. Les formes bien connues sont les licols combinés, anglais, suédois, mexicains et hanovriens.

Les rênes

Les rênes sont attachées à la bride, mais aussi à la pièce dentaire. Il existe différents types de rênes qui sont utilisées pendant la conduite, les rênes fermées sont courantes dans la conduite classique. La droite est reliée à la rêne gauche. Souvent, vous trouverez des rênes situées à l’avant du cuir et à l’arrière du cuir avec des barres qui empêchent de glisser. Un revêtement en caoutchouc aide également à bien tenir les rênes.

rênes du cheval

Contrairement à l’équitation classique, les rênes sont ouvertes pendant l’équitation western et les chevaux sont montés sur des rênes lâches. Les cavaliers occidentaux font la distinction entre les rênes d’entraînement et les rênes pour les chevaux entraînés, les rênes d’entraînement sont généralement plus larges et plus lourdes.

Le licou

Le licou est utilisé pour guider ou attacher le cheval et est sans mors. Il se compose d’un tour de cou, de coussinets de joues et d’une sangle qui fait le tour du nez, souvent avec une jugulaire. Le licou dit stable repose librement sur la tête du cheval, il est donc confortable pour le cheval. Ce licol ne doit pas être confondu avec la muserolle de la bride. Une autre forme de licol est le licol bouton.

licou cheval

N’importe quel cavalier peut facilement le faire lui-même avec un petit manuel. Lorsque le licol est de la bonne taille, les nœuds travaillent sur les points sensibles de la tête du cheval et donc plus intensément qu’un licol stable. Puisqu’un licol de boutons n’a pas de proximité, un cheval ne doit pas y être attaché.

Couvertures

Certaines races et variétés sont très sensibles aux conditions froides et humides. Pour cette raison, il existe différents types de couvertures pour chevaux, que ce soit pour le pâturage, l’écurie ou pour l’équitation. Les couvertures thermiques gardent le cheval au chaud en hiver et garantissent une plus grande chaleur grâce à leur rembourrage épais.

Des couvertures spécialement imprégnées protègent les chevaux des pâturages de la pluie. Dans l’écurie, cependant, celles-ci doivent être remplacées par des couvertures d’hiver normales, car elles respirent plus. Les tapis de sueur sont constitués d’un matériau mince qui peut absorber beaucoup d’humidité. Ces couvertures gardent le cheval humide et en sueur au chaud après l’entraînement et transportent l’humidité à l’extérieur. Les couvertures ne sont pas seulement pratiques et utiles par temps froid et pluvieux. Elles soulagent également les chevaux sensibles aux mouches gênantes.

à lire aussi : Les allergies du cheval : Tout savoir pour mieux les traiter

couverture cheval

Aussi pour la balade en hiver, il existe des couvertures spéciales qui ne restreignent pas le cavalier et le cheval, mais réchauffent toujours les reins du cheval. Surtout pour la saison sombre, les couvertures avec réflecteurs sont indispensables. Il n’y a rien de plus dangereux que de ne pas être vu dans le noir avec le cheval !

Le choix couverture ne dépend pas seulement du type et de la race, mais aussi de l’utilisation. De nombreux chevaux de sport sont rasés pour l’hiver, ils n’ont donc pas ce long pelage qui doit être séché après chaque entraînement. Les chevaux s’habituent également à la chaleur de la couverture et tombent rapidement malades en hiver. Cependant, il est également bon pour le système immunitaire d’un cheval de s’habituer au froid et de subir le changement de pelage normal. Cependant, chaque propriétaire de cheval doit décider lui-même si son cheval a besoin d’être couvert ou s’il est simplement choyé.

Bottes d’équitation

Bien entendu, l’attirail est aussi important pour le cavalier lui-même qui a besoin de chaussures adaptées. La question fondamentale que tout cavalier devrait se poser est de savoir s’il veut des bottes d’équitation en caoutchouc ou en cuir.

Bien sûr, c’est aussi une question de coût, car la chaps en cuir est beaucoup plus chère que les jambières d’équitation en caoutchouc. En règle générale, les enfants portent toujours des modèles en caoutchouc parce que leurs pieds poussent si vite que les modèles en cuir ne valent pas l’investissement fourni.

Il existe des jambières d’équitation spécialement adaptées pour les monteurs de concours et de débourrage, cette dernière a une tige considérablement plus longue pour la jambe longue en selle de manège.

Si vous ne voulez pas porter de jambières, vous pouvez également monter avec des jambières et des bottines. Il existe des jambières qui remplacent les modèles classiques et qui sont à hauteur des genoux, mais aussi de longues jambières en cuir qui sont hautes jusqu’à la taille. Les bottines et les chaps en cuir peuvent être fabriquées sur mesure. L’ajustement optimal est d’un grand avantage pour le cavalier car il n’est en aucun cas limité ou gêné.

Pantalon d’équitation

Les culottes d’équitation sont également une partie importante des équipements. Tout d’abord, le pantalon doit être confortable et pas trop court, afin qu’il n’y ait pas de points de pression sur les jambes. Les culottes d’équitation classiques sont serrées et rentrées dans les bottes. Si vous voulez monter sans jambières, vous pouvez également (comme un western) monter avec un jean, mais ce n’est pas très confortable…

Protection anti-chute

Les gilets de protection s’imposent à tout cavalier pratiquant le cross-country. Pour votre sécurité et votre confort, procurez-vous un gilet de protection qui puisse protéger votre colonne vertébrale. Les adeptes du concours complet ont aussi tout intérêt à porter un gilet de protection.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.