Santé équine : Comment évaluer l’état général du cheval ?

Le 24 août 2021 - 9 minutes de lecture
comment évaluer l'état général d'un cheval

Voici comment effectuer la vérification des signes vitaux d’un cheval, comme le pouls, la température et la respiration.

Quelle que soit les races de chevaux que vous possédez, il est important d’avoir des notions de base sur la façon d’évaluer l’état général de vos animaux. Lorsque le propriétaire du cheval est capable d’effectuer des contrôles de santé de base, cela peut aider votre vétérinaire à maintenir votre cheval en meilleure santé possible. Savoir repérer les problèmes tôt avant qu’ils ne deviennent graves est la meilleure prévention possible.

Les choses les plus élémentaires que les éleveurs de races de chevaux pour la compétition ou les exploitants agricoles de la filière cheval devrait être en mesure d’évaluer, sont la température, le pouls et la respiration.

Lorsque vous serez en mesure d’évaluer ces signes, et pourrez également vérifier la couleur des muqueuses du cheval et écouter ses bruits intestinaux, ou évaluer les problèmes dentaires, douleurs abdominales, vous aurez une bonne idée générale de l’état de santé de votre cheval. Cela vous aidera également à régler les problèmes mineurs de vos vieux chevaux ou chevaux malades, qui pourraient survenir avant qu’ils ne deviennent plus graves. Cela est particulièrement vrai si vous avez des chevaux âgés ou des juments gestantes.

Comment mesurer la température du cheval ?

La méthode la plus précise pour vérifier la température d’un cheval adulte ou pas, est par voie rectale (température rectale). Vous devez conserver un thermomètre numérique en plastique dans la trousse médicale de votre cheval.

Ces thermomètres sont sûrs, simples à utiliser, peu coûteux et facilement disponibles auprès d’un certain nombre de détaillants. La plupart sont actionnés par simple pression d’un bouton. Assurez-vous que le thermomètre est lubrifié, à l’aide de vaseline, avant de l’insérer dans le rectum du cheval.

La plupart des thermomètres numériques émettent un bip lorsqu’ils ont fini de lire, bien que vous deviez peut-être faire appel à une autre chronomètre. Il faut généralement entre une et trois minutes pour une lecture. La température rectale du cheval sera affichée sur le cadran numérique.

PRÉCAUTIONS

Assurez-vous de ne pas perdre le thermomètre à l’intérieur du cheval. Le rectum tentera naturellement de tirer le thermomètre à l’intérieur. Vous pouvez éviter cela en vous assurant de tenir fermement le thermomètre en tout temps, ou vous pouvez attacher une ficelle au bout du thermomètre et l’attacher à la queue du cheval.

Normalement, la température d’un cheval se situera entre 37.7 et 38.5° C. Gardez à l’esprit que la météo peut affecter la température. Par temps chaud ou pendant l’exercice, le stress ou l’excitation, la température d’un cheval augmentera naturellement.

Ces variations naturelles sont une bonne raison de prendre la température de votre cheval à différents moments et dans différentes situations, à des moments où la santé de votre cheval semble bonne. Cela vous donnera une idée de la température normale de votre cheval afin que vous puissiez repérer plus facilement une lecture anormale.

De manière générale, des températures supérieures à 38.8 degrés indiquent une sorte de maladie. Les infections causées par des bactéries, telles que les blessures infectées ou les affections respiratoires ou des problèmes dentaires, entraînent généralement des températures comprises entre 39 et 39.7° C.

Si l’infection est causée par un virus, les premières lectures de température peuvent être légèrement inférieures à la normale. Ceci est similaire aux « frissons » que les gens ressentent au début d’un rhume viral. Plus tard, les températures peuvent être très élevées, de 40 à 40.8° C ou plus.

Certaines infections provoquent une fièvre biphasique. Cela signifie que le cheval peut avoir une température normale le matin, mais plus tard dans la journée, il sera pris d’une forte fièvre. Si vous craignez que votre cheval soit malade, il est donc important de vérifier et d’enregistrer la température du cheval deux fois par jour pour repérer les tendances.

Comment vérifier le pouls du cheval ?

Il y a plusieurs parties du corps d’un cheval où le pouls peut être ressenti. Ce sont sous la mâchoire, sous la queue au niveau du coccyx ou sur le côté du pied du cheval. Si vous avez du mal à trouver le pouls, demandez à votre vétérinaire de vous montrer ces points lors de votre prochain rendez-vous. De plus, si vous placez votre main sur le côté gauche de la poitrine, juste sous le coude, vous pourrez sentir les battements du cœur.

La plupart des chevaux ne resteront pas immobiles assez longtemps pour que vous puissiez compter le pouls pendant une minute complète. Pour simplifier les choses, vous pouvez compter quinze secondes puis multiplier le résultat par quatre.

Pourquoi vérifier le pouls du cheval ?

Cela mesure le rythme et la force du rythme cardiaque de votre cheval. Normalement, un cheval au repos a un pouls de 38 à 40 battements par minute. Lors de l’exercice, la fréquence du cœur maximale d’un cheval peut dépasser 180 battements par minute. Cependant, chez les chevaux au repos, une fréquence supérieure à 80 peut être le signe d’un problème grave. Si un cheval calme a un pouls constamment supérieur à 60, cela peut également être un problème.

Les choses qui peuvent augmenter la fréquence du pouls du cheval comprennent l’exercice, la peur, la douleur, le stress et l’excitation. En outre, les infections, une réaction à l’ingestion de plantes toxiques et les blessures peuvent augmenter la fréquence du cœur du cheval.

Le plus souvent, une fréquence cardiaque élevée chez les chevaux est causée par des coliques ou des douleurs abdominales ou intestinales. Ces élévations peuvent être légères à sévères, et la quantité d’augmentation peut être un signe de la gravité de la douleur du cheval.

De plus, la force du pouls peut parfois indiquer d’autres problèmes. Si le pouls est faible, cela peut indiquer que le cœur ne pompe pas assez fort. Cela peut être un signe de maladie cardiaque.

Lorsqu’un cheval fait de l’exercice, il aura souvent un pouls rapide ou puissant. Il s’agit d’une réaction naturelle qui permet au cœur de pomper plus de sang et de transporter plus d’oxygène vers les muscles. Cependant, un pouls rapide peut également être une réaction à certains médicaments ou toxines, ou peut indiquer certaines maladies.

Comme pour la température, connaître la fréquence cardiaque au repos et la force du pouls habituelles de votre cheval peut vous aider à déterminer s’il y a ou non un problème.

De plus, les propriétaires qui souhaitent améliorer la condition physique de leur cheval peuvent souhaiter noter le taux de retour du cheval, après l’exercice, à son pouls de repos normal. Cette mesure est le meilleur indicateur de la condition physique du cheval. Être capable de vérifier le pouls de votre cheval est un excellent moyen de surveiller l’efficacité de l’entraînement et du régime de remise en forme de votre cheval.

Comment vérifier la respiration du cheval ?

Lors de la vérification du taux de respiration de votre cheval, il est important de noter que les inspirations de votre cheval devraient prendre à peu près le même temps que ses expirations. La respiration du cheval peut être comptée de trois manières :

  1. en regardant les narines du cheval bouger pendant qu’il respire,
  2. en inspectant le torse du cheval pour voir le mouvement de la cage thoracique et du ventre,
  3. ou en écoutant sa trachée. C’est ce qu’on appelle l’auscultation.

Vous avez probablement observé votre vétérinaire ausculter différentes zones de votre cheval à l’aide d’un stéthoscope. Vous pouvez faire la même chose en plaçant simplement votre oreille contre le cou de votre cheval pour écouter le son de l’air se déplaçant à travers la trachée ou les poumons. Cependant, il faut faire preuve de prudence lors de cette opération. Si votre cheval est bien et calme, c’est relativement sûr. Si votre cheval est malade, blessé ou stressé, il peut être moins tolérant envers votre proximité.
Encore une fois, vous pouvez écouter pendant quinze secondes et multiplier le nombre de respirations par quatre pour obtenir le nombre de respirations par minute. Normalement, un cheval respire entre 8 et 10 fois par minute.

Si votre cheval montre une fréquence respiratoire élevée, cela peut indiquer plusieurs choses. La douleur, , réaction à l’ingestion de plantes toxiques, l’excitation, le stress, la fièvre (que vous pouvez maintenant vérifier) ​​ou l’infection, peuvent tous provoquer une augmentation de la fréquence respiratoire.

Si le cheval a une infection des voies respiratoires supérieures (un « rhume de tête »), le mucus épais dans la trachée et les sinus peut augmenter la respiration et rendre la respiration de votre cheval plus difficile. Tout comme un humain avec un nez bouché, les allergies et les soulèvements peuvent rendre la respiration du cheval plus difficile. Cela peut facilement être entendu, même sans stéthoscope.

Quelque soit la votre filière cheval dont vous faites partie, (saut d’obstacles, chevaux de selle ou de trait…). En apprenant à mesurer la température, le pouls et la respiration de votre cheval adulte ou non, en vous familiarisant avec ses mesures au repos et en bonne santé, et en connaissant la couleur habituelle de ses gencives et ses sons intestinaux, vous serez plus familiarisé avec son état de santé de base. Plus important encore, vous aurez beaucoup plus de chances d’être en mesure de détecter un problème et d’en informer votre vétérinaire suffisamment tôt, évitant potentiellement l’apparition de problèmes plus graves et coûteux chez vos chevaux malades.

Lorsque vous pourrez informer le vétérinaire ou le dentiste équin, de ces signes vitaux par téléphone lors d’une consultation ou d’une urgence, le vétérinaire se fera une idée plus précise de ce qu’a votre cheval. Cela signifie que vous recevrez un traitement plus adapté et plus efficace pour votre animal.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.