La toxicité de l'aspirine (toxicité des salicylates) est un empoisonnement qui se produit suite à l'ingestion d'aspirine ou de produits contenant de l'aspirine. L'intoxication à l'aspirine fait souvent suite à des médicaments mal stockés ou à l'administration d'une dose incorrecte.

Les médicaments humains ne sont souvent pas adaptés pour nos animaux de compagnie. Les chats sont plus sensibles aux effets de l'aspirine que les chiens car ils sont incapables de métaboliser le médicament aussi rapidement. Selon l'espèce concernée, les jeunes animaux sont plus sensibles aux effets toxiques du médicament que les animaux adultes.

 

L'intoxication à l'aspirine peut provoquer des effets secondaires comme des douleurs abdominales et en plus grande quantité, des problèmes gastro-intestinaux, des difficultés respiratoires, des problèmes neurologiques, des troubles hémorragiques et une insuffisance rénale chez l'animal intoxiqué. Il peut y avoir des effets sur le système nerveux central (céphalées, problèmes auditifs…), mais votre animal ne sera pas en mesure de vous le dire.

AVERTISSEMENT
Le paracétamol fait lui aussi partie des médicaments humains à proscire pour notre animal de compagnie.

En cas d'ingestion d"aspirine, les problèmes gastro-intestinaux sont fréquents chez les chiens alors que la dépression du système nerveux central est plus fréquente chez les chats.

Ce qu'il faut surveiller

  • Les symptômes les plus courants de l'empoisonnement de nos animaux de compagnie sont les effets gastro-intestinaux tels que la perte d'appétit, les douleurs abdominales, les nausées, les vomissements, les selles noires et la léthargie.
    Peut entraîner une ulcération de l'estomac ou de l'intestin et, dans les cas extrêmes, en cas de grande quantité ingérée, une perforation de l'estomac ou de l'intestin qui provoque une infection bactérienne grave et mortelle de l'abdomen. Les hémorragies gastriques (estomac) et intestinales peuvent provoquer des vomis sanglants et de la méléna (selles noires et goudronneuses).
  • L'acide salicylique stimule le centre respiratoire du cerveau, de sorte que la plupart des chiens halètent excessivement, bien que l'animal intoxiqué puisse également souffrir de dépression mentale extrême avec une diminution de la respiration.
  • Les symptômes neurologiques peuvent inclure l'agitation, l'anxiété, la dépression, l'incoordination et (rarement) des crises.
  • Peut provoquer une insuffisance rénale sévère avec les symptômes vus plus haut ainsi qu'une, soif extrême et la dilution des urines. Les propriétaires peuvent également remarquer que l'urine est diluée (de couleur plus claire) lorsque l'animal de compagnie urine. Les symptômes de l'urémie aiguë sont presque identiques aux symptômes gastro-intestinaux de la toxicité de l'aspirine.
  • Ce médicament interfère avec les plaquettes, qui sont responsables de l'aide à la coagulation du sang. La perturbation de la fonction plaquettaire augmente le temps nécessaire au sang pour coaguler après une coupure. Des saignements spontanés peuvent également se produire, entraînant l'apparition d'ecchymoses ponctuelles sur la peau et sur les gencives (pétéchies).

à lire aussi : Aspirine chez le chien, quelle dose est sécuritaire ?

Affections connexes

D'autres maladies peuvent présenter des symptômes qui ressemblent à la toxicité de l'aspirine. Il s'agit notamment de

  • L'administration d'un autre médicament anti-inflammatoire non stéroïdien tel que Rimadyl®, Etogesic®, phénylbutazone, flurbiprofène et ibuprofène peuventt provoquer des symptômes identiques. Pareil pour les antalgiques comme le Paracétamol
  • L'administration de stéroïdes peut lui donner envie de vomir et que provoquer des ulcérations de l'estomac ainsi qu'une augmentation de la soif, des mictions et de la dilution des urines. Ces symptômes peuvent imiter ceux d'une urémie.
  • La gastro-entérite (inflammation de l'estomac et des intestins), quelle qu'en soit la cause, peut imiter les symptômes gastro-intestinaux de l'intoxicatione. Des antécédents d'administration d'aspirine ou d'intoxication sont le meilleur moyen de distinguer sa toxicité des autres causes de gastro-entérite.
  • La pancréatite (inflammation du pancréas) peut être à l'origine de tous les symptômes associés à la toxicité de l'aspirine. Elle peut être diagnostiquée et distinguée sur la base de l'élévation des enzymes pancréatiques sur le profil biochimique et de la visualisation d'un pancréas enflammé sur l'échographie de l'abdomen.
  • L'empoisonnement à l'éthylène glycol (antigel) peut provoquer des symptômes similaires. Un test spécifique peut être effectué pour diagnostiquer l'empoisonnement à l'éthylène glycol si on le suspecte.

Diagnostic de la toxicité chez les chiens

Un historique de l'administration ou de l'ingestion accidentelle est utile à votre vétérinaire pour déterminer la cause de la maladie. En plus d'obtenir un historique et de procéder à un examen physique approfondi, votre vétérinaire effectuera probablement les tests suivants.

  • Un hémogramme complet est utilisé pour évaluer le nombre de globules blancs et de globules rouges. Si votre animal a des saignements intestinaux secondaires à une ulcération de l'estomac, le nombre de globules rouges peut être diminué.
  • Un profil biochimique est un test sanguin utilisé pour évaluer les organes internes tels que les reins. Des valeurs élevées dans les reins indiquent que les reins ont été endommagés. Cette analyse sanguine indique également l'évaluation des valeurs du foie et du pancréas, ce qui est important car les maladies du foie ou du pancréas pourraient produire des symptômes similaires.
  • Une analyse d'urine est effectuée pour évaluer la capacité du rein à concentrer l'urine. En cas d'atteinte rénale, l'urine se dilue davantage et apparaît plus claire.
  • Une analyse de sang est effectuée pour évaluer le pH du sang. Les animaux qui présentent une toxicité ont souvent un pH sanguin faible (acidose).
  • Un temps de coagulation activé (ACT) est un test sanguin effectué pour mesurer la capacité de l'animal à former un caillot et à arrêter le saignement lorsqu'il est coupé. Comme l'aspirine peut interférer avec la capacité de former un caillot, les tests de coagulation tels que l'ACT peuvent être prolongés.

Traitement de l'intoxication

L'hospitalisation est souvent nécessaire pour des soins définitifs et peut durer de deux à cinq jours.

  • Induction de vomissements suivie d'un lavage gastrique (pompage de l'estomac) pour éliminer les pilules non digérées si l'animal est examiné dans les quatre heures suivant l'absorption.
  • Administration de charbon actif pour empêcher l'absorption d'aspirine par l'estomac.
  • Mise en place d'un cathéter intraveineux (IV) pour administrer des fluides par IV afin de réhydrater et de traiter ou prévenir une urémie.
  • Administration d'antiacides tels que le misoprostol (Cytotec®), la cimétidine (Tagamet®), la famotidine (Pepcid AC®) ou le sucralfate (Carafate®) pour prévenir ou traiter les ulcérations de l'estomac.
  • Administration de médicaments antiémétiques (antiénémiques) tels que le métoclopramide (Reglan®), la prochlorpérazine (Compazine®) ou la chlorpromazine (Thorazine®).

Soins à domicile

En cas d'ingestion accidentelle, retirez les pilules restantes de l'environnement. Emmenez votre animal chez un vétérinaire dès que possible pour le faire soigner. Si vous habitez à plus de 30 minutes de l'hôpital vétérinaire, appelez à l'avance pour savoir s'il faut ou non faire vomir votre chien à la maison avant le transport.

Si vous avez administré de l'aspirine et que vous constatez des régurgitations, des selles de couleur noire, des gencives pâles ou une perte d'appétit, arrêtez de lui en donner et consultez un vétérinaire dès que possible.

Soins préventifs

Sauf sur instruction d'un vétérinaire, n'administrez pas ce remède à vos animaux, comme vous avez pu le voir, les effets secondaires sont nombreux. Gardez les cachets hors de sa portée, y compris les flacons conservés dans un sac à main ou sur une étagère accesible.

Si les soins réguliers de votre chien impliquent l'administration d'aspirine, donnez-lui en sous la forme entérosoluble. Administrer avec de la nourriture pour limiter les troubles gastriques et ne jamais dépasser la dose prescrite par votre vétérinaire.

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.