Les passionnés de rando ont souvent un souhait lorsqu’ils adoptent un chien : partager avec leur compagnon cette attrait pour cette activité de plein air, sur les sentiers de montagne ou un chemin de campagne.

En effet, marcher en pleine nature pendant les vacances ou le week-end, aux côtés de son humain est très appréciable pour le chien. Toutefois, il est fortement déconseillé d’emmener son animal en rando sans prendre certaines précautions ! Voici lesquelles avec quelques conseils en plus :

 

S’assurer que son chien a une condition physique adaptée à la randonnée.

Ne pas prendre de risques !

Il est incontournable de vérifier que l'animal soit en bonne santé et une bonne condition physique pour pouvoir accompagner son maître en marche sportive sans difficultés.

Si votre animal est cardiaque, a des problèmes de dysplasie ou est trop âgé, il ne faudra pas l’emmener avec vous. Pas question de risquer la vie de votre compagnon ou de lui imposer des efforts injustifiés pour une simple randonnée ! Dans ce cas, transformez la randonnée en petite promenade. Faites attention aux journées de forte chaleur.

Une visite chez le vétérinaire s’impose

Pour être certain que votre fidèle ami puisse devenir un partenaire de marche complice pour les vacances, une consultation chez le vétérinaire est la meilleure solution.

Profitez de la visite annuelle pour évoquer votre souhait de randonner avec votre animal et demandez au professionnel un check-up orienté en ce sens. Il saura vous dire si votre compagnon est prêt pour l’ascension du Mont Blanc ou si une promenade plus modeste dans des sentiers est davantage raisonnable.

Habituer son chien à marcher avec vous lors de longues balades.

Développer son endurance

Votre toutou est en pleine santé ? Parfait ! Mais il ne faut pas lui proposer une virée à haut dénivelé sans préparation… Certaines races de chiens sont naturellement plus endurantes que d’autres (chiens de berger, de chasse ou de traîneau). Les chiens qui n’ont pas l’habitude des longues promenades se fatigueront plus vite.

Il est donc nécessaire de les entraîner, comme pour un humain. Proposez à votre animal une sortie de 45 minutes, puis une heure, puis deux heures… et n’hésitez pas à opter progressivement pour un rythme soutenu, calé sur le vôtre.

Lui proposer des terrains de balade différents

Votre chien est maintenant habitué à marcher longtemps, mais uniquement sur du chemin ou du goudron plat ? Il sera surpris quand il arrivera en milieu naturel et sauvage. Aventurez-vous avec lui dans des lieux nouveaux : forêt, roches, bord de rivière, sable… Par la suite, votre chien sera à l’aise dans toutes les situations !

L’équiper correctement avec un harnais de bonne qualité.

Si votre chien a un excellent rappel et est suffisamment agile pour vous suivre en tous chemins de randonnée, vous pouvez envisager le « sans laisse ». Toutefois, il faut être particulièrement vigilant en montagne où les chemins étroits et escarpés pourraient entraîner une chute !

Dans ces endroits dangereux, tenir l'animal en laisse est fortement recommandé. Pour cela, il doit être équipé d’un harnais pour chien solide et confortable. Veillez à choisir une forme et une taille qui n’entrave pas ses mouvements au niveau des épaules et du dos.

La matière est également importante : des coutures douces empêcheront des marques de frottement aux aisselles. Pour les chiens qui ont tendance à tracter et tirer, choisissez-en un à sa taille qui soit solide et robuste !

Prévoir un nécessaire de premiers secours

Vous avez probablement prévu dans votre sac à dos des pansements, du désinfectant et de quoi apaiser les piqûres d’insectes pour vous, n’oubliez pas d’inclure votre animal. Voici quelques conseils pratiques…

Un tire-tiques se révèle indispensable pour les randonnées en forêts ou en montagnes. Ce petit objet se trouve facilement en pharmacie et peut sauver votre animal.

Prévoyez également de quoi soigner des plaies superficielles et de quoi protéger les coussinets. Cela peut être sous la forme de baume, de gel ou encore de bottes de marche qui s’enfileront facilement aux pattes de votre compère de marche.

Les coussinets très irrités sous l'effet du frottement et de la chaleur, peuvent former des crevasses très douloureuses pour votre animal. En fonction du terrain où vous randonnez, prévoir la protection de cette zone est donc incontournable (neige, cailloux, sable chaud).

Plus d'infos : Comment préparer une trousse de premiers secours pour son chien

Ne pas oublier la collation de son chien

Vous prévoyez un parcours de cinq heures de randonnée ? Le maître doit prévoir suffisamment d’eau pour lui et son toutou, ainsi qu’une gamelle de voyage ou une gourde.

Proposez-lui à boire régulièrement pour ne pas risquer une déshydratation. Vous avez sûrement rabgé dans votre sac une barre de céréales et un fruit pour vous, vous pouvez aussi prévoir une collation riche en protéines pour votre chien.

Une petite tape sur la tête et un moment complice à partager ensemble qui lui permettra également de continuer à avoir de l’énergie pour la suite de la sortie sportive.

Après la randonnée, laissez votre chien se reposer !

Une longue marche, un dénivelé important, des paysages à couper le souffle et un effort physique considérable… Vous êtes fatigué, et votre chien aussi !

Il va probablement chercher à dormir de façon confortable pendant de longues heures. Veillez à ne pas le stimuler et le laisser se reposer. Les chiens ont besoin de davantage d’heures de sommeil pour leur bien-être et leur équilibre.

Il est également possible que votre chien développe des courbatures ! Des difficultés à marcher suite à un effort intense et pattes tremblotantes sont des signes de courbatures.

Veillez à ce que votre chien boive beaucoup d’eau, mange sainement et suffisamment et laissez-lui un peu de répit avant votre prochaine randonnée !

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.