Lorsqu'un chiot arrive dans la maison, tout le monde l'accueille avec beaucoup d'enthousiasme, mais cela peut être un peu excessif pour le chat présent, qui n'adhère pas forcément à cette agitation ; Sa tranquillité est perturbée et il peut vivre cela comme une agression.

Les chiens et les chats semblent parfois être les pires ennemis. Ils ne comprennent pas bien le langage corporel de l'autre et cela conduit à une mauvaise cohabitation, ce qui provoque des "poursuites", des disputes et parfois même une relation agressive. Pourtant, les chiens et les chats bien socialisés, peuvent bien vivre ensemble et même devenir de bons amis pour la vie. Voici quelques conseils pour vous aider à faire les présentations :

 

à lire aussi : Comment Socialiser un Chiot : Méthodes et Conseils

Voulez-vous ajouter un chien dans la maison en plus de votre chat ou vice versa et vous redoutez le moment des présentations ? Ou êtes-vous un gardien d'animaux et souhaitez-vous pouvoir accueillir d'autres animaux de compagnie en plus de votre propre chien ou votre chaton ? Voici comment rendre cette nouvelle introduction le plus fluide possible, que ce soit pour le nouvel arrivant ou pour celui qui est déjà chez vous.

Le nouvel arrivant est forcément l'intrus

Supposez toujours que le chat existant aura probablement des difficultés avec le nouvel arrivant et qu'il le considèrera comme un intrus qui vient perturber sa vie tranquile. Parfois, cela prend un certain temps avant qu'ils n'acceptent la cohabitation et parfois cela va très vite. Il est important que l'introduction d'un chiot se fasse progressivement avec patience.

Préparation de la rencontre…

Assurez-vous que le chien soit détendu et "fatigué" avant de le présenter au chat. Emmenez-le d'abord pour une promenade et laissez-le courir après les balles afin qu'il ait perdu son énergie et ses besoins de chasser avant de rencontrer le chat.

Une bonne idée est d'amener un linge avec lequel vous avez frotté l'animal… L'odeur ainsi déposée sera reconnaissable par l'autre, qui ne le prendra pas pour un étranger en sentant son odeur en sa présence.

Assurez-vous également que le chat ou le chaton soit détendu. Faites entrer le chien et le chat dans la maison du chat si possible : les chats sont souvent stressés par un nouvel environnement et nous voulons que les deux animaux de compagnie soient aussi détendus que possible avec la présence de l'autre. N'oubliez pas que la maison est le domaine privé du chat qui est un animal territorial.

Laissez le chat dans un endroit calme et clos de la maison (proche de sa litière, sa gamelle ou son jouet préféré) et laissez le chiot s'habituer et apprendre à connaître la maison et la famille, excepté la pièce où se trouve le chat. Assurez-vous que le chat ait de la nourriture / des boissons et une litière à disposition.

Introduction : Instaurer une relation de confiance…

Lorsque l'excitation générale est retombée après la première rencontre avec la famille, vous pouvez présenter le chat au chiot sous surveillance. Essayez de créer un parfum de groupe avant la première rencontre en caressant d'abord le chat puis le chiot afin que leurs odeurs se mélangent. Il est souvent bénéfique de donner de la nourriture aux deux animaux lors de la première rencontre et de leur laisser suffisamment d'espace pour qu'ils puissent s'observer tout en restant à une distance sûre l'un de l'autre. Le moment du repas, chacun affairé avec sa gamelle est un moment tranquile.

Le langage corporel peut vous informer sur le comportement

Faites très attention au langage corporel des deux animaux, ils vous donneront un indice si l'irritation ou l'agressivité bouillonne ou si vos animaux à quatre pattes ont un comportement détendu.

Si le chat a les oreilles bien à plat et qu'il balance sa queue d'avant en arrière, le chat est irrité ; le coup de pattes est imminent. Le chien est-il raide, garde-t-il les oreilles levées et fixe-t-il son regard sur le chat ? Attention il est en mode action, prêt à "attaquer". S'il se lèche les lèvres ou bâille, il est stressé et ressent une gêne.

à lire aussi : Comment reconnaitre le stress chez un chien ?

Une fois que les animaux montrent ces signes d'irritation, distrayez-les avec une friandise ou un jouet et déplacez les animaux vers une autre zone. Réessayer l'introduction ultérieurement encore une fois avec patience.

Faites également attention à votre propre langage corporel : êtes-vous calme et détendu ou avez-vous peur que quelque chose se passe ? Essayez de minimiser la tension, y compris la vôtre.

à lire aussi : Apprendre le langage du chien

Ne punissez pas et récompensez…

Si le chat souffle et grogne, ce qui est presque toujours le cas, n'agissez pas immédiatement. Le nouveau chiot est un intrus dans le territoire existant du chat et il doit bien sûr y répondre. Lors d'une attaque, il est important de séparer les animaux, mais faites attention à votre propre sécurité, en particulier avec le chat.

à lire aussi : Qu'est-ce qui fait gonfler la queue d'un chat lorsqu'il a peur ?

Si la première introduction se passe bien, récompensez les deux animaux avec une friandise ou avec la voix, assurez-vous de ne pas réconforter ou de parler doucement à l'un oul'autre en cas d'agression, car cela confirmera la peur et elle en sera renforcée.

Plus longtemps ensemble

Si vous ne pouvez pas les surveiller, ne laissez pas les animaux ensemble, mais laissez-les se connaître plus longtemps sous surveillance. La vitesse de ce processus dépendra de plusieurs facteurs. Si le chiot a été présenté au chat avant ou si le chat a déjà été présenté à un chien pendant la période de socialisation, toutes ces choses influencent ce processus. Habituez-les à prendre leur repas au même moment pour éviter les conflits de décalages.

Chacun son rythme

Assurez-vous que le chat a toujours un endroit sûr,que le chiot ne puisse pas atteindre, et ne l'emmenez jamais loin de là s'il est là. Donnez aux animaux le temps de s'habituer les uns aux autres à leur propre rythme. Si nécessaire, utilisez une caisse où vous pourrez mettre le chien lors de l'introduction afin que le chien ne soit pas une menace pour le chat.

Ce qu'il faut retenir en un coup d'œil :

  • Au début, séparez les animaux s'il n'y a pas de surveillance.
  • Introduction progressive et utilisation d'une friandise comme récompense pour de bons résultats.
  • Si nécessaire, mettez le chiot en laisse afin de pouvoir le retirer facilement.
  • Assurez-vous que le chiot soit calme et détendu dans la maison lors de la première réunion.
  • Assurez-vous que le chat ait un endroit sûr pour se retirer.

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.