Le pelage du chien comme signal d’alarme sur sa santé

Le 4 septembre 2020 , mis à jour le 2 mars 2021 - 5 minutes de lecture
pelage du chien comme signe avant coureur maladie

Un chien en bonne santé a un pelage souple et brillant, si son poil est terne, quelque chose ne va pas. C’est peut-être le signe d’une maladie ou d’un trouble émotionnel !

Saviez-vous que la fourrure de votre animal de compagnie peut vous en dire long sur la santé ? Les soins, tout comme la nutrition ont un effet sur une peau et un poil sains. Certains troubles du comportement associés à une perte de poils inhabituel, peuvent être le signal d’alarme d’une maladie que chaque maître doit prendre très au sérieux.

 

La « vie de chien », n’est pas toujours une expression négative, bien au contraire, comme chaque enfants, ce membre de la famille, aime être papouillé et dorloté. Cela tombe bien, car plus vous êtes en contact avec votre animal, plus vite vous remarquerez s’il y a un problème avec son poil. Ce dernier rempli la fonction de signal d’alarme dès que toutou ne va pas bien. Il y a aussi quelques autres précautions à prendre en compte…

Alimentation

Le régime alimentaire du petit membre de votre famille à 4 pattes est très important pour l’état de son poil. La fourrure canine est composée à 95% de protéines. C’est pourquoi il est si important qu’il y ait suffisamment de protéines dans son alimentation.

Trouvez-vous le pils de votre animal de compagnie fin ou cassant ? Alors surveillez les aliments que vous lui donnez, peut-être pouvez-vous faire un ajustement dans le choix de sa nourriture quotidienne.

Considérez des aliments pour chiot ou chiens avec un pourcentage élevé de viande, de préférence d’une marque premium. Les aliments bon marché contiennent souvent beaucoup moins de viande, ce qui signifie qu’il y a une carence de protéines.

à lire aussi : Votre chienne est stérilisée et son poil à changé ? C’est normal, et voici pourquoi.

De plus, une bonne nutrition contribue à la résistance de votre chiot. Plus de 70% de la résistance commence par la digestion. Grâce à une bonne nutrition, vous vous assurez qu’il a de bonnes bactéries et que la flore intestinale de votre animal est en équilibre. Et vous l’avez peut-être deviné, une bonne résistance est tout de suite visible dans la beauté du poil  !

à lire aussi : Chien : 10 conseils pour un entretien efficace du pelage

Odeur

La fourrure de votre toutou peut sembler belle au premier coup d’œil, mais faites également attention à son odeur. Une forte odeur de moisi peut indiquer une infection bactérienne, des puces ou une peau sèche.

à lire aussi : Calmer les démangeaisons du chien naturellement

Perte de poils excessive

La perte de poils indique généralement un problème grave, la quantité de poils perdue dépend du type de poil, de l’âge et de la race. La plupart des chiens muent deus fois par an, au printemps et en automne, alors ne paniquez pas immédiatement si votre animal est en train de muer !

Si votre animal souffre vraiment d’une perte de poils extrême et a des taches chauves très visibles, il est sage de consulter le vétérinaire. Les fluctuations des hormones, le stress, mais aussi les tumeurs sont à l’origine de nombreuses chutes de poils associées à des troubles du comportement. Le maître doit vraiment prendre ces symptômes pour un signal d’alarme.

à lire aussi : Faut-il toiletter un chien pour qu’il ait moins chaud ?

Parasites

Le poil vous en dit donc beaucoup sur la santé de votre votre ami à 4 pattes. Prenez-en soin régulièrement ! Lavez-le s’il s’est salit lors d’une promenade et s’il est couvert de boue, par exemple. Les chiens ne le font pas eux-mêmes comme leurs ennemis poilus les chats. C’est pourquoi ils peuvent utiliser l’aide de leur propriétaire pour leur rendre la vie plus facile !

De plus, prenez soin de la fourrure de votre animal en vérifiant régulièrement le poil et les enchevêtrements, en le brossant bien et en vérifiant la présence de puces, de parasites et de tiques.

Dans une fourrure sale, le risque d’insectes indésirables tels que les puces, les parasites et les tiques est encore plus grand. Pour minimiser ce risque, il est judicieux de traiter régulièrement votre animal avec des anti-puces et des anti-tiques. Voici quelques conseils supplémentaires pour le toiletter correctement :

  • Utilisez un ordre bien défini lorsque vous le brossez, afin de ne jamais rien oublier
  • Brossez toujours doucement car un brossage trop agressif et appuyé, en plus d’être source de douleur, peut « casser » le poil
  • Vérifiez les ongles et coupez-les s’ils sont trop long ou cassés
  • Pour rendre le brossage un peu plus supportable, assurez-vous que votre animal aime cela. Offrez-lui une tape sur la tête ou un biscuit en guise de récompense.
  • S’il n’est pas possible de bien le toiletter, Faites appel à un toiletteur.Vous serez assuré d’une approche professionnelle.

Le poil de votre toutou en dit long sur sa santé. Comme les enfants, les chiens ont besoin d’un petit coup de pouce pour être propre de la tête au pied. Brossez régulièrement votre animal, lavez-le une fois qu’il a roulé dans la boue et donnez-lui de la bonne nourriture. Vérifiez régulièrement son poil afin de pouvoir réagir rapidement à tout problème.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.