Votre chien dort-il dans votre lit ? Beaucoup de gens aiment que leurs chiens dorment avec eux. Mais si votre sommeil est perturbé par un petit compagnon bruyant, agité ou qui monopolise votre lit, il est peut-être temps de changer de comportement.

De nombreuses personnes sont heureuses de dormir avec leurs chiens et leurs chats. Cela peut être réconfortant, surtout si on a tendance a avoir quelques problèmes d'anxiété, et constituer une merveilleuse expérience d'attachement, d'autant plus avec un chiot. Cependant, même l'animal le plus adorable peut parfois dépasser les limites, ou être perturbateur ou agité la nuit, ce qui rend l'expérience inconfortable et peut avoir un impact négatif sur votre sommeil et votre vie. Voici quelques conseils aux maîtres qui dorment avec leur petit compagnon à pattes, pour que leur nuit soit de tout repos !

 

à lire aussi : Mon chien est hyperactif que faire ?

Il est naturel que les animaux domestiques dorment avec nous

Votre chien vous considère, vous et votre famille, comme sa meute. Vous avez probablement remarqué que votre chien aime vous toucher lorsqu'il dort ; peut-être que ses pattes sont sur votre bras, ou qu'il est recroquevillé près de votre corps. Le chat est un peu plus indépendant, mais vous fera souvent la même chose, peut-être en dormant contre votre dos ou en se recroquevillant autour de votre tête.

Inconvénients du partage de votre lit

Si vous avez le sommeil profond et/ou un animal de compagnie calme qui ne perturbe pas votre sommeil, vous n'avez pas à vous inquiéter. De nombreuses personnes trouvent que la respiration douce d'un chien ou le ronronnement d'un chat sont réconfortants et favorisent le sommeil, c'est un bon remède contre l'anxiété et meilleur que des médicaments ! Les enfants aiment souvent dormir avec l'animal de la famille, surtout quand c'est un chiot ! Cela leur procure un sentiment de sécurité. Mais si vous (ou vos enfants) constatez que votre chien ou votre chat vous réveille à plusieurs reprises durant la nuit, vous devriez peut-être envisager de changer de comportement. Voici quelques problèmes courants qui peuvent survenir lorsque vous partagez votre lit avec votre animal :

En 2002, la Mayo Clinic a fait une étude pour voir combien de personnes éprouvent des perturbations en dormant avec leurs animaux. Ils ont répété l'étude 12 ans plus tard et comparé les résultats.

L'étude de 2014 a montré une augmentation du nombre de personnes ayant signalé des perturbations en dormant avec leurs animaux de compagnie, par rapport à l'étude initiale. Dans la première étude, seulement 1% des personnes ont signalé des inconvénients, tandis que dans la dernière étude, 10% ont déclaré avoir eu leur nuit perturbée par leurs petits compagnons.

"Alors que la majorité des personnes ne voient pas leurs animaux comme perturbant de manière intolérable leur sommeil, un pourcentage plus élevé a ressenti une irritation - cela peut être lié au plus grand nombre de ménages avec plusieurs animaux", explique le Dr Loss Krahn, auteur de l'étude.

Les troubles rapportés par les maîtres participant à l'étude comprennent le ronflement, les gémissements, l'errance, le besoin de "sortir" et les besoins médicaux. Eh oui tout ça n'est pas de tout repos !

  • Monte et descends du lit. Vous pouvez en être conscient ou non, selon la profondeur de votre sommeil. Certains chiens peuvent se déplacer beaucoup pendant la nuit, réveillant leurs propriétaires lorsqu'ils sautent sur le lit ou en descendent. Ce n'est pas une vie !
  • Ils essaient de vous réveiller. La plupart des propriétaires d'animaux ont déjà été réveillés trop tôt le matin par un nez ou une langue mouillés, une patte molle ou un miaulement. Cela peut également se produire au milieu de la nuit si le l'animal en question veur sortir.
  • Être bruyant. Les ronflements, les miaulements, les gémissements, les ronronnements, les léchages et les mâchouillages sont des bruits qui ont tendance à perturber votre sommeil. Certaines races comme le bouledogue ont tendance à ronfler.
  • Accaparer le lit. Les chiens peuvent prendre tout l'espace et vous poussant (ou votre partenaire) sur le côté. Certaines races de chien sont adaptées que d'autres, un dalmatien aura tendance a prendre un peu plus de place à l'âge adulte, non ? . Même les chats peuvent rendre le sommeil inconfortable en se recroquevillant au centre même du matelas, ou sur votre poitrine ou votre oreiller.

Quelques conseils pour une nuit paisible

  1. Lui trouver son propre lit. Si votre animal perturbe votre sommeil mais que vous souhaitez qu'il reste à proximité, achetez-lui une couche dédiée et mettez-le par terre près de votre propre lit (mais pas là où vous marcherez si vous vous levez la nuit). La couche doit être confortable et à l'abri des courants d'air.
  2. Donnez-lui de l'exercice le soir. La fatigue est un bon moyen de bien commencer la nuit. Promenez votre chien le soir et organisez une séance de jeu avant de le coucher.
  3. Prenez soin de ses besoins avant de vous coucher. Veillez à ce que votre chien fasse ses besoins avant d'aller se coucher afin qu'il ne vous réveille pas à 4 heures du matin en ayant envie de faire pipi. Donnez à votre animal un petit goûter sain avant d'aller au lit pour le faire patienter jusqu'au matin. Cela peut l'aider à ne pas vous réveiller trop tôt pour le petit-déjeuner.

Pour de nombreuses personnes, dormir avec son animal est une joie. Toutefois, si vous constatez que votre chien ou votre chat a un impact sur la qualité et la quantité de votre sommeil, prenez les mesures ci-dessus pour en faire une expérience plus reposante.

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.