Chien qui vomit : Petit guide des vomissements du chien

Le 15 février 2020 , mis à jour le 24 février 2021 — 20 minutes de lecture

Les vomissements d’un chien peuvent être effrayants pour tout propriétaire, ainsi que désagréables pour le pauvre chiot. Un vomissement peut avoir de nombreuses causes différentes, qui peuvent indiquer un signe de maladie. Voici quelques conseils pour éviter le véto en urgence.

Si votre chien est pris de vomissements vous devez rapidement identifier la cause qu’elle soit grave ou pas pour pouvoir agir en consequence, voici ci-dessous, des conseils et des pistes de recherches qui vous aideront à prendre les bonnes décisions en connaissance de cause.

 

Qu’est-ce que les vomissements chez le chien ?

Ils font référence à l’action d’expulser avec force et involontairement le contenu stomacal par le nez ou la bouche.

chien malade

Les vomissements sont un symptôme qui peut indiquer d’autres conditions ou peut se produire comme un incident isolé. Bien que fréquents chez lz chien, ils peuvent parfois évoluer vers une affection grave, et doivent donc être pris au sérieux. Lorsque les chiens vomissent de façon répétée, au point de vomir de la bile, on parle de vomissement aigu.

Vomissements contre régurgitation et haut-le-coeur : connaissez la différence

Il est très important de connaître la différence entre le vomissement et les régurgitations, car il s’agit de processus différents qui peuvent avoir des implications différentes dans le diagnostic de l’état de votre animal.

  • Le fait de vomir, est un processus actif, souvent accompagné de poussées de toux ou de bruits de toux et d’une contraction des muscles abdominaux.
  • La régurgitation, en revanche, est un processus passif, souvent associé à un changement de position (comme l’abaissement de la tête), où la nourriture semble simplement tomber de la gueule du chien. Les haut-le-coeur sont des bruits de toux ou de haut-le-coeur, mais qui ne font pas remonter le repas ou la bile.

Une autre façon de différencier les vomissements des régurgitations est la matière que votre chien les fait remonter.

Le vomi, vient de l’estomac ou de l’intestin grêle, et contient donc de la bile, un liquide digestif généralement de couleur jaune, verte ou orange. Cependant, si votre chien a récemment mangé ou ne produit pas de bile correctement, il se peut que le vomi ne contienne pas de bile.

Les matières régurgitées (régurgitations) proviennent de l’œsophage ou du pharynx et sortent de la bouche ou du nez en sens inverse. Par conséquent, les régurgitations sortent souvent sous la forme d’un tube et peuvent contenir des portions du repas, du mucus et de la salive, mais pas de bile.

Parfois, lorsqu’un chien a des haut-le-coeur, tousse ou expulse, il crache une boule de mucus ou de morve. Ce n’est pas la même chose que des vomissements ou des régurgitations.

Si vous n’êtes pas sûr que votre animal vomisse, régurgite ou expulse, il peut être utile (même si c’est un peu bizarre) de filmer votre chien en pleine action et de montrer la vidéo à votre vétérinaire pour l’aider à établir son diagnostic.

chiot vomissement comment réagir

Pourquoi mon chien vomit-il ?

Ils peuvent être provoqués par des raisons très diverses, dont certaines sont relativement inoffensives, et d’autres nécessitent une attention médicale immédiate de la part d’un vétérinaire. Les causes de vomissements peuvent être les suivantes :

  • Le mal des transports (en voiture, en avion, en train, etc.)
  • Indiscrétion alimentaire (comme un changement de régime, une intolérance alimentaire, le fait de manger quelque chose de mauvais)
  • Les matières non digestibles dans le tube digestif (os, jouets, plastique, etc.)
  • Problèmes digestifs : Ballonnement / dilatation gastrique (due à une suralimentation ou à un repas trop rapide)
  • Maladies inflammatoires de l’intestin
  • Maladies infectieuses, virus ou parasites dans le tractus gastro-intestinal
  • La maladie d’Addison
  • Empoisonnement par ingestion de substances toxiques
  • Parasites du tractus gastro-intestinal
  • Insuffisance hépatique aiguë (hépatite) ou insuffisance rénale
  • Inflammation de la vésicule biliaire, infection de l’utérus (pyomètre) ou pancréatite
  • Réaction à un médicament (tels qu’anesthésiques, sédatifs ou analgésiques)
  • Coup de chaleur
  • Syndrome de vomissement bilieux
  • Gastroentérite hémorragique (GH)
  • Péritonite (infection du péritoine)
  • Obstruction urétrale aiguë
  • Colite (inflammation du côlon)

Chacune de ces causes peut provoquer d’autres symptômes supplémentaires, tels que la léthargie, la température, la perte d’appétit, les selles liquides, etc.

vomissement chez le chien tout ce qu'il faut savoir

Comment faire vomir un chien : faut-il le faire à la maison ?

Si vous constatez que votre chien a ingéré quelque chose de toxique ou de nocif, vous devrez peut-être le faire vomir. Vous devez toujours consulter votre vétérinaire avant de faire vomir votre chien, et il vous recommandera probablement la meilleure méthode à utiliser.

La première chose à retenir est que vous ne devez faire vomir votre chien seulement si moins de deux heures se sont écoulées depuis l’ingestion de la substance toxique. Dans le cas contraire, la substance sera déjà absorbée dans le sang et ce sera inutile.

Deuxièmement, sachez quand NE PAS faire vomir votre chien, car dans certains cas, cela peut faire plus de mal que de bien, et peut même lui être fatal. Si votre chien a ingéré l’un des produits suivants, NE LE FAITES PAS VOMIR :

  • Tout produit chimique à base d’acide ou d’alcali
  • Substances caustiques (telles que l’eau de Javel ou le produit de nettoyage des canalisations)
  • Produits nettoyants ménagers
  • Tout produit à base de pétrole (tel que le kérosène, la térébenthine ou l’essence)
  • Objets tranchants, tels que le verre brisé
  • Tout produit dont la bouteille vous indique de ne pas faire vomir
  • Vous ne devez pas non plus faire vomir votre chien s’il est inconscient, s’il a déjà vomi, s’il a des difficultés à respirer ou s’il présente des signes de troubles du système nerveux, tels qu’une perte de coordination ou des convulsions.

Si votre chien présente l’un de ces symptômes après avoir ingéré du poison, vous devez l’emmener immédiatement aux urgences vétérinaires.

Votre vétérinaire est plus susceptible de vous suggérer de faire vomir votre chien s’il a ingéré les substances suivantes :

  • Chocolat
  • Boules de camphre pour désodoriser les toilettes
  • Rodenticide (mort-aux-rats)
  • Antigel
  • Médicaments non destinés aux chiens

Le médicament le plus courant – et le plus sûr – pour faire vomir votre chien est l’apomorphine, bien que du peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) dilué puisse être utilisé en cas d’urgence. Après avoir provoqué le vomissement, les vétérinaires traitent souvent les chiens qui ont ingéré du poison avec des fluides IV et du charbon activé.

Mon chien vomit ! Examiner ce que signifie ce vomissement !

Examiner le vomi – Bien que cela puisse paraître dégoûtant, il est important d’examiner les vomissements, car ils peuvent vous en apprendre beaucoup sur son état et vous indiquer s’il a besoin de soins médicaux supplémentaires.

Un chien qui vomit des trucs jaunes !

Les vomissures jaunes, oranges ou verdâtres indiquent la présence de bile, un liquide digestif. Cela signifie que la nourriture est restée dans l’estomac pendant un certain temps et qu’elle est partiellement digérée. Si le vomi est entièrement liquide, cela peut indiquer un état plus grave, et vous devez contacter votre vétérinaire.

Un chien qui vomit de la mousse blanche !

Si votre chien bave de la mousse blanche de sa gueule, il ne s’agit peut-être pas de vomissements, mais plutôt d’expectorations, comme lorsque nous crachons des mucosités. Une expectoration de mousse blanche peut indiquer une toux du chenil.

Chien qui vomit sa pitance

Si votre chien vomit des substances non digérées, cela indique qu’elles n’ont pas séjourné très longtemps dans l’estomac. Il se peut que votre chien mange trop vite ou qu’il fasse de l’exercice trop tôt après avoir mangé. Si cela se produit souvent, essayez d’utiliser un bol à alimentation lente.

Votre chien vomit-il de la bile ? Ou votre chien vomit-il du sang ?

La bile est un liquide jaune, orange, brun clair ou verdâtre qui facilite la digestion. Elle a une odeur forte et aigre, qui est l’odeur que la plupart d’entre nous associons au vomi. La bile est fréquente dans les vomissures, surtout lorsqu’elle est mélangée à des morceaux de nourritures.

Le fait de vomir du sang, également appelé hématémèse, peut être alarmant pour les propriétaires et peut indiquer un état grave. Le sang dans les vomissures d’un chien peut avoir différentes apparences, selon la provenance du sang.

Le sang frais sera rouge vif et facilement identifiable. De petites quantités de sang frais dans le vomi, sous forme de stries de petits caillots, indiquent généralement une coupure ou une irritation de la bouche, de la gorge ou de l’œsophage, surtout si le chien a vomi à plusieurs reprises.

Le sang qui a été digéré aura un aspect granuleux et brun foncé ou noir, comme du marc de café. Si vous voyez du sang de ce type dans les vomissures de votre chien, vous devez immédiatement contacter votre vétérinaire, car cela pourrait être le signe d’un ulcère ou d’une hémorragie interne, ou être lié à une affection grave.

Lorsque vous identifiez le sang dans les vomissures de votre chien, pensez à vous souvenir s’il a mangé des aliments rouges (comme des betteraves), pour vous assurer que vous ne l’avez pas mal identifié. Si vous identifiez du sang dans les vomissures de votre chien, vous devez également surveiller ses selles, pour voir si elles présentent également des signes de sang.

Les danger des vomissements du chiot

Cela peut être une situation très grave ! Comme ils sont beaucoup plus petits et que leur système immunitaire est moins développé, les vomissements peuvent être beaucoup plus graves, surtout chez les chiots de moins de 6 mois.

Si un chiot ne vomit qu’une seule fois, il peut avoir l’estomac sensible, mais s’il vomit de façon aiguë, vous devez l’emmener immédiatement chez le vétérinaire.

Vous devez également emmener votre chiot chez le vétérinaire rapidement s’il vomit par projection, s’il montre des signes de douleur, de détresse, de faiblesse ou de léthargie s’il vomit longtemps après avoir mangé, s’il a des douleurs ou des ballonnements abdominaux, ou s’il a la les selles molles en plus des vomissements.

Les chiots sont plus exposés au risque de déshydratation que les chiens adultes. Si votre chiot a vomi, assurez-vous qu’il a accès à de l’eau. Si votre chiot se déshydrate, vous devez toujours l’emmener chez le vétérinaire.

Votre chien vomit-il vraiment ? Les 5 questions que vous devez vous poser

Les vomissements du chien ne sont pas faciles à diagnostiquer. Néanmoins, vous pouvez vous poser les questions nécessaires pour déterminer les causes possibles.

  1. À votre connaissance, votre chien a-t-il mangé ou bu quelque chose qu’il n’aurait pas dû ? Cherchez dans les environs les déversements, les paquets ouverts, les pièges à vermine, les ordures ou tout autre objet dans lequel votre animal aurait pu se trouver.
  2. Avez-vous récemment changé les croquettes ou les boulettes de votre chien ou commencé à lui donner des friandises différentes ? Quelqu’un a-t-il donné au chien des restes de la table ? Il peut s’agir de signes d’une allergie alimentaire.
  3. À quoi ressemble le vomi ? Contient-il de la bile, du mucus ou des morceaux ? Y a-t-il du sang dans le vomi ?
  4. Combien de fois votre chien a-t-il vomi, et avec quelle régularité ? A-t-il mangé ou bu quelque chose entre deux vomissements ?
  5. Remarquez-vous d’autres signes, tels que léthargie, selles molles ou liquides, température, douleur ou autre chose qui sort de l’ordinaire ?

Le chien continue à vomir ! Complications liées aux vomissements des chiens

Si un chien vomit une fois, cela ne doit pas nécessairement être un motif d’inquiétude. Surveillez attentivement le chien, et soyez attentif à tout autre signe, ou s’il vomit à nouveau, ou aux complications suivantes :

Vomissements du chien et selles liquides : Attention à la déshydratation.

Si votre chien vomit à répétition, et surtout s’il a aussi la diarrhée, il risque de se déshydrater.

Un chien déshydraté peut rapidement tomber gravement malade. Soyez donc attentif et soyez prêt à emmener votre chien chez le vétérinaire.

Les signes de déshydratation chez les chiens comprennent la léthargie, les yeux enfoncés, une perte d’élasticité de la peau, le halètement et un nez ou des gencives secs.

Perturbations des électrolytes et de l’équilibre acido-basique

Si votre chien est gravement déshydraté à la suite de vomissements aigus et/ou de diarrhées, son équilibre acido-basique ou ses niveaux d’électrolytes peuvent être perturbés.

Le tractus gastro-intestinal de votre chien contient un mélange complexe de liquides digestifs qui sont continuellement réabsorbés dans l’organisme après être passés par les intestins lors d’une digestion régulière.

Cependant, ces liquides sont perdus en cas de vomissements aigus, ce qui peut entraîner d’autres problèmes digestifs jusqu’à ce que les niveaux soient rééquilibrés.

comment faire vomir un chien

Votre chien vomit-il ? Diagnostic du vétérinaire

Si votre chien a des vomissements aigus ou s’il vomit en plus de tout autre symptôme, vous devez l’emmener chez le vétérinaire dès que possible. Le vétérinaire vous posera probablement ensuite une série de questions sur la façon dont votre chien est tombé malade et le moment où il l’a été.

Essayez d’arriver préparé avec autant d’informations que possible, notamment la date à laquelle votre chien est tombé malade, la durée de ses vomissements, les changements de régime alimentaire, les substances qu’il a pu ingérer, le médicament qu’il prend, l’aspect des vomissements, etc. Plus vous donnerez d’informations à votre vétérinaire, plus il lui sera facile d’établir un diagnostic.

Que va-t-il se passer pendant l’examen physique !

Ensuite, le vétérinaire procédera probablement à un examen physique de votre chien pour essayer de déterminer ce qui le rend malade.

Ce que le vétérinaire cherchera dépendra de ce que vous lui aurez dit sur la façon dont votre chien est tombé malade et à quel moment, mais il prendra probablement la température du chien, examinera et palpitera l’abdomen du chien à la recherche de signes de gonflement ou de douleur, vérifiera s’il est déshydraté et contrôlera le pouls du chien avec un stéthoscope.

Le vétérinaire peut également devoir effectuer des tests sur votre chien, notamment un examen des selles et une analyse de sang pour vérifier le fonctionnement des organes. Le vétérinaire peut devoir faire passer une échographie ou une radiographie au chien s’il pense qu’il peut avoir un blocage intestinal.

Vomissements chez les chiens – Si votre chien vomit, voici quelques tests que votre vétérinaire peut effectuer !

Si le vétérinaire ne peut pas diagnostiquer la raison des vomissements de votre chien en posant vos questions et en procédant à l’examen physique, il devra peut-être effectuer d’autres tests pour déterminer ce qui ne va pas. Ces tests peuvent comprendre les éléments suivants :

Analyse d’urine

Une analyse d’urine peut aider votre vétérinaire à vérifier le fonctionnement des reins, du foie et de la vessie de votre chien, et à déterminer s’il y a des infections. La couleur de l’urine du chien peut également indiquer s’il est déshydraté.

Parfois, les vétérinaires prélèvent l’échantillon d’urine par un processus appelé cystocentèse, au cours duquel une aiguille est insérée directement dans la vessie du chien. Dans d’autres cas, un gobelet de prélèvement est utilisé, comme chez l’homme.

Le pH du vomi

L’analyse du pH des vomissures du chien aidera le vétérinaire à déterminer s’il s’agit de vomissures ou de régurgitations ; les vomissures auront un pH d’environ 5 ou moins en raison de la présence d’acide gastrique, mais la matière régurgitée aura un pH plus élevé car elle est moins acide.

Électrocardiographie

L’électrocardiographie, est un test qui mesure l’activité électrique du cœur. Ce test n’est généralement pas effectué sur un chien qui vomit, sauf s’il présente d’autres signes, tels qu’un collapsus ou des convulsions.

Radiographie

La radiographie, ou radioscopie, est couramment pratiquée sur les chiens qui ont des vomissements aigus, surtout lorsque le vétérinaire pense qu’il y a un corps étranger dans le tube digestif. Parfois, le vétérinaire recommandera une échographie si l’objet n’apparaît pas sur une radiographie.

Laparotomie exploratoire

Une laparotomie consiste à pratiquer une incision dans la paroi abdominale du chien pour accéder à la cavité abdominale. Si votre vétérinaire pense qu’il y a un blocage dans le tube digestif mais que l’imagerie médicale s’avère peu concluante, il peut avoir besoin de pratiquer une laparotomie exploratoire.

Endoscopie

Lors d’une endoscopie, le vétérinaire utilisera une longue et fine caméra appelée endoscope pour examiner les organes internes du chien, tels que l’intestin, les intestins ou l’œsophage. Cela peut révéler des blocages, des saignements, des tumeurs et bien d’autres choses encore.

comment stopper les vomissements chez le chien

Comment arrêter les vomissements chez le chien – Plan de traitement ! Voici les options de traitement

Une fois que vous avez compris pourquoi votre chien vomit, votre prochaine étape est d’aider votre animal à se sentir mieux !

Comme les vomissements sont un symptôme plutôt qu’une affection, le traitement que votre vétérinaire vous suggère peut dépendre de la cause des vomissements, car le traitement de la cause peut être plus efficace que le simple traitement des vomissements.

Le remède le plus courant contre les vomissements chez les chiens consiste à leur donner une alimentation fade (le riz, les pommes de terre et le poulet bien cuit et sans peau sont de bons aliments fades pour les chiens) avec beaucoup de liquides. Si cela ne fonctionne pas, votre vétérinaire peut vous recommander ce qui suit :

Thérapie par les fluides

Un chien qui a vomi peut facilement se déshydrater ou présenter un déséquilibre acido-basique ou des anomalies électrolytiques, surtout s’il a également eu la diarrhée.

La thérapie par les fluides, soit par une solution de réhydratation orale ou un goutte-à-goutte intraveineux, peut aider à corriger ces déséquilibres et à ramener votre chiot à la normale plus rapidement. Votre vétérinaire évaluera les niveaux de votre chien et adaptera toute thérapie liquidienne à ses besoins.

Antiémétiques

Les antiémétiques sont des médicaments qui peuvent bloquer les signaux du cerveau du chien qui lui disent de vomir. Ces médicaments ne sont généralement prescrits qu’une fois que la cause sous-jacente des vomissements a été identifiée, ou en cas de mal des transports.

Parmi les antiémétiques pour chiens que votre vétérinaire peut vous prescrire, on trouve

  • Reglan (métoclopramide)
  • Cerenia (citrate maropitant)
  • Maropitant
  • Dolasetron
  • Chlorpromazine
  • Ondansétron

Ne donnez ces médicaments à votre chien qui vomit que si votre vétérinaire vous le demande.

Médicaments bloquant l’histamine

Des antihistaminiques seront prescrits si votre chien vomit à la suite d’une réaction allergique ou d’une intolérance alimentaire. Ces médicaments agissent en empêchant le système immunitaire de l’organisme de réagir de manière excessive aux menaces perçues.

Antiacides

Votre vétérinaire peut vous recommander de donner des antiacides à votre chien s’il souffre d’un ulcère stomacal, de reflux acide ou de gastrite. Les antiacides sont aussi parfois administrés en combinaison avec d’autres remèdes qui peuvent endommager la paroi stomacale. La famotidine est l’antiacide le plus courant pour les chiens, mais vous aurez besoin d’une ordonnance.

Les protecteurs oraux

En raison de leur forte teneur en acide, les vomissures peuvent causer des dommages à la gueule, aux dents et à la gorge d’un chien, surtout en cas de vomissements chroniques. Votre vétérinaire peut vous recommander un protecteur buccal, généralement sous la forme d’un spray buccal ou d’un dentifrice spécial, pour protéger la gueule de votre chien contre les dommages.

Antibiotiques

Les vomissements des chiens peuvent souvent être le symptôme d’une infection sous-jacente. Pour arrêter les vomissements, votre vétérinaire traitera l’infection du chien avec des antibiotiques appropriés. Les antibiotiques les plus courants pour les chiens sont les suivants :

  • Enrofloxacine (Baytril) pour les infections de la peau, des voies respiratoires et des voies urinaires
  • Métronidazole (Flagyl) pour les maladies parodontales et les troubles gastro-intestinaux
  • Clindamycine (antirobe) pour les infections dentaires, bactériennes, osseuses et des tissus mous, et
  • Amoxicilline/acide clavulanique (Clavamox) pour les blessures et les infections cutanées ou respiratoires.

N’oubliez pas que les antibiotiques peuvent ne pas être efficaces contre une infection virale. Ne donnez donc à votre chien des antibiotiques que selon les instructions de votre vétérinaire.

Puis-je donner à mon chien du Pepto Bismol ?

Beaucoup d’entre nous prennent du Pepto Bismol dès les premiers signes de maux d’estomac, mais réfléchissez à deux fois avant de le donner à votre chien. Il arrive qu’un vétérinaire recommande le Pepto Bismol, auquel cas il ne devrait pas y avoir de problème si vous suivez attentivement ses instructions.

Toutefois, ne donnez pas de Pepto Bismol à votre chien si votre vétérinaire ne vous l’a pas conseillé.

Tout d’abord, l’ingrédient actif du Pepto Bismol, le sous-salicylate de bismuth, peut être donné aux chiens, mais d’autres marques peuvent contenir des ingrédients tels que des colorants ou des arômes qui peuvent provoquer davantage de troubles gastriques chez votre chien.

Deuxièmement, le dosage du Pepto Bismol est différent pour les chiens et pour les humains, vous aurez donc besoin que votre vétérinaire vous dise exactement quelle quantité donner à votre chien, en fonction de son âge, de sa race, de son poids et de sa taille.

Troisièmement, votre chien ne doit pas prendre de Pepto Bismol pendant plus de 48 heures ; si les symptômes n’ont pas disparu d’ici là, ramenez votre chien chez le vétérinaire. Enfin, les chiennes qui allaitent ou qui sont enceintes ne doivent jamais prendre de Pepto Bismol.

Vomissements du chien, ce qui peut indiquer un chien malade

Si votre chien ne vomit qu’une fois, il peut s’agir d’un problème isolé. Toutefois, si votre animal vomit plus d’une fois par période de 24 heures, ou s’il présente d’autres signes en plus des vomissements, vous devez consulter votre vétérinaire.

Les vomissements chez les chiens sont courants, mais ils peuvent être le symptôme de nombreuses affections, dont certaines sont graves, voire mortelles. En cas de doute, emmenez votre chien chez le vétérinaire !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.