Les différences entre la castration et la stérilisation d'un chien ne sont pas anodines. Et si au moins deux chiens de sexes opposés vivent sous votre toît, voilà une question essentielle si vous ne souhaitez pas de reproduction. Alors, castration ou stérilisation, laquelle privilégier ?

Tout comme avec les chats, si vous avez plusieurs chiens chez vous, une portée indésirable est très vite arrivée, dans cette situation, la prévention est primordiale si possible avant les premières chaleurs. Aussi il existe deux méthodes "contraceptives" bien distinctes, mais laquelle choisir ? Pour vous aider voici leurs différences pour bien comprendre avant de faire votre choix.

 

Dans cet article nous vous expliquons les différences entre castrer et stériliser un chien. Ces informations expliquant les deux techniques, vous permettrons de vous simplifier la vie et de faire le meilleur choix en connaissance de cause le moment venu pour votre chien ou votre chienne (concerne aussi les chats).

Avec la stérilisation, la sexualité du chien est maintenue intacte, mais avec la castration, l'animal ne peut pas avoir de relations sexuelles. Chez les chiens âgés l'opération peut de ne pas avoir de résultats positifs sur son attitude dominante ou agressive. l'opération agit de la même manière sur chaque race canine.

Résumé rapide

En cas de castration, les organes de reproduction du chien ou de la chienne sont retirées avec des techniques chirurgicales. Autrement dit, les testicules chez le mâle et les ovaires chez la femelle. De cette manière, la stérilité et l'absence d'activité sexuelle sont atteintes. Cependant, avec la stérilisation, la fertilité du chien est évitée, mais un comportement sexuel normalisé est maintenu.

La technique de castration est plus drastique et invasive que dans le cas de la stérilisation, mais elle a aussi ses avantages tels que : maîtriser l'attitude dans les cas où il y a des problèmes spécifiques de coexistence (agressivité, fugues), ainsi que tous les avantages associés à la stérilisation : prévention des maladies liées à l'utérus ou aux tumeurs mammaires, chez la chienne et chez le mâle, prévention des problèmes de prostate, tumeurs testiculaires. Il faut tenir compte du fait que la stérilisation et la castration sont des options appropriées pour éviter la procréation, et donc les portées indésirables.

Castrer un chien

La castration d'un chien nécessite une intervention chirurgicale et doit être pratiquée par un vétérinaire. Cette technique consiste à retirer les organes sexuels du chien, en laissant le scrotum. Elle est irréversible.

Les avantages

  • Elle inhibe la libido du mâle et évite les conflits associés.
  • Elle diminue l'éventuelle domination du chien en stoppant la production de testostérone.
  • Elle diminue la probabilité des affections de la prostate.
  • Fatalement elle élimine les tumeurs testiculaires
  • Il est plus facile de socialiser et d'éduquer les animaux qui sont plus dociles.
  • L'animal s'entent mieux avec les autres animaux.

Les inconvénients

  • Il y a un risque avec l'anesthésie, comme toujours en cas d'intervention chirurgicale.
  • Le processus de récupération est plus lent que pour la stérilisation.
  • Elle peut provoquer de l'obésité si l'alimentation n'est pas correctement restructurée.
  • Castrer des chiens âgés ne donne que peu de résultats positifs sur leur attitude dominante

Castrer une chienne

La castration d'une chienne est une intervention chirurgicale délicate qui ne peut être réalisée que par un vétérinaire dès les premières chaleurs. Chez les femelles deux formes de castration existent. La première est appelée ovariectomie et consiste à ligaturer les pédicules vasculaires qui alimentent les glandes génitales et à pratiquer l'ablation de ces dernières. La seconde est appelée ovariohystérectomie et consiste à retirer les glandes génitales et l'utérus.

Les avantages

  • En stoppant la production des hormones, la jalousie disparaît.
  • Les chaleurs disparaissent
  • Elle prévient le cancer mammaire et les tumeurs dans les organes reproducteurs.
  • Au contraire des mâles, la castration des chiennes n'est pas efficace pour les cas témoins agressifs.

Les inconvénients

  • Ce sont les mêmes que chez le mâle.

Stériliser un chien

La stérilisation est un geste moins invasif que la castration ; Intervention chirurgicale pratiquée sous anesthésie par un vétérinaire, elle consiste à sectionner les conduits séminifères (ce sont les conduits qui relient les testicules au pénis).

Les avantages

  • Elle est moins invasive que la castration.
  • La récupération est plus rapide.
  • Elle diminue le risque de maladies de la prostate.
  • Pendant la saison des amours le comportement du chien est évité (agressivité, bagarre, évasion, nervosité).

Les inconvénients

  • Elle ne supprime pas la production d'hormones.
  • Le désir sexuel est toujours présent.
  • Si l'animal est dominant, son caractère ne changera pas.

Stériliser une chienne

L'intervention consiste à ligaturer les trompes de Fallope (les oviductes).

Les avantages

  • Chirurgie la moins invasive.
  • Récupération plus rapide.
  • Les chaleurs disparaissent
  • Elle diminue le risque de troubles utérins, des ovaires et de tumeurs mammaires.

Les inconvénients

  • La chienne continue d'être jalouse.
  • Elle attire les mâles.
  • Son caractère n'est pas adouci.

Les temps de récupération

Les temps de récupération entre les deux chirurgies sont différents. La différence d'invasivité du geste chirurgicale influence la convalescence et le temps de remise en forme du chien castré. L'avantage est ici clairement à la stérilisation.

La castration :

  • Le chien castré récupère généralement complètement en 1 semaine.
  • La chienne peut mettre jusqu'à 2 semaines pour un rétablissement complet.

La stérilisation :

  • Les mâles récupèrent généralement complètement en 2 ou 3 jours.
  • Les femelles se rétablissent en 5 jours environ.

Conseils

  • Le vétérinaire est celui qui peut le mieux vous informer sur l'option la plus appropriée pour chaque animal.
  • Les chiennes n'ont pas besoin d'accoucher une fois dans leur vie. Rien ne se passe s'ils n'ont pas de progéniture.
  • La décision d'avoir une portée de chiots doit être prise par réflexion. Il n'est pas facile de placer plusieurs congénères dans des familles responsables.
  • Si l'arrivée des chiots ne peut être présumée, il vaut mieux ne pas avoir de portées indésirables.

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.