Chien et mal des transports, que faire ?

Facebook Twitter Pinterest

Mon chien est malade en voiture, comment faire ?

Vous conduisez votre nouveau chiot pour la première fois à la campagne quand vous remarquez qu’il lèche avec insistance ses babines. Peu après, vous remarquez des contractions de l’estomac et en quelques secondes votre chiot a lâché tout son petit déjeuner du matin sur votre siège de voiture. Préoccupé, vous nettoyez autant que possible, en vous demandant si votre nouveau chiot souffre du mal des transports.

Les jeunes chiots sont très sujets au mal des transports et le seront aussi probablement adultes s’ils n’ont pas bien été habitués à voyager dans une voiture. La solution clé pour aider un chien souffrant du mal des transports est d’habituer progressivement le chien aux trajets en voiture. Voici quelques conseils essentiels pour transformer votre chien en fidèle compagnon sur quatre roues.

Destination nulle part

Habituez votre chiot ou votre chien à prendre la voiture progressivement. Idéalement, emmener simplement votre chien dans la voiture et apporter des friandises, un jouet familier. Mettez votre chien sur le siège pour lui permettre de renifler. Ensuite, il suffit de démarrer le moteur et… de n’aller nulle part. Ce que vous faites est tout simplement d’habituer votre chien à l’environnement de la voiture, son odeur et ses bruits. Le jouet permet au chien de sentir quelque chose de familier lui permettant de se rassurer. Les friandises sont là pour lui dire que c’est un bon chien, c’est tout pour cette première session.

L’estomac vide

Un estomac vide peut signifier rien à vomir. Donc, cela peut aider votre chien (et vous-même). Peu de nourriture dans l’estomac signifie moins de dégâts à nettoyer. Idéalement, éviter de donner de la nourriture le matin si vous prévoyez un voyage en début de matinée, une règle générale sera de ne pas donner de la nourriture au moins six heures avant le voyage. En revanche donner de l’eau et en prévoir pour la route, un chien se déshydrate vite en voiture.

Chien et mal des transports

Ceinture de sécurité pour chien

Visitez le quartier

Maintenant que votre chien est familier avec les odeurs et le bruit de la voiture, faire un petit voyage… dans le quartier. Surveillez votre chien des signes de nausées imminentes comme se lécher les babines et paraître mal à l’aise. Si le chien se sent bien alors augmentez le nombre de tours et la fréquence des balades dans le quartier. S’il tombe malade ne pas abandonner pour autant, simplement essayer à nouveau un autre jour et faire attention de conduire plus lentement et avec les fenêtres ouvertes. Félicitez toujours votre chien une fois de retour à la maison juste avant de sortir du véhicule quel que soit le cas, s’il a vomi ou non.

Allez quelques pâtés de maisons plus loin…

Maintenant que votre chien est OK avec la visite du quartier essayer d’être plus audacieux en le conduisant quelques pâtés de maisons plus loin. Faites 15 minutes en voiture. L’avantage d’un trajet plus long est que cela est aussi un bon moyen pour votre chien de commencer à profiter des balades en voiture.

Gardez les fenêtres ouvertes

Une fenêtre ouverte et l’air frais peut aider à lutter contre certains désagréments. Cependant, faites attention à juste les ouvrir un peu, surtout si vous êtes propriétaire d’un chiot ou d’un petit chien. Il y a eu des incidents de chiens s’échappant d’une fenêtre ouverte.

Laissez-le regarder l’horizon

Tout comme nous, les chiens peuvent se sentir mieux sur le siège avant. Investir dans une ceinture de sécurité pour chien peut être utile. Ces ceintures assurent que votre chien soit bouclé en toute sécurité et permettent une certaine tranquillité d’esprit.

Rendre les balades en voiture agréable

Certains chiens semblent souffrir du mal des transports, principalement parce qu’ils sont nerveux. Cela peut être le cas si vous amenez votre chien dans votre voiture principalement pour voir le vétérinaire ou d’autres procédures désagréables. Au lieu de cela surprendre votre chien en l’amenant sur des lieux de loisirs comme le parc à chiens ou à la maison d’un ami.

Une conduite souple

Certains chiens peuvent ne pas être malades jusqu’à ce que vous preniez un virage serré ou que vous rencontriez une grosse bosse. Essayez d’adopter une conduite souple et d’être vigilant de tout ce qui peut causer une turbulence dans votre voiture.

Essayez les gâteaux au gingembre

De plus en plus d’animaleries vendent des biscuits pour chien au gingembre pour aider les chiens souffrant di mal des transports et d’autres formes de maux de ventre.

 

Votre chien peut facilement se révéler être un compagnon agréable pour vos escapades en voiture. Tout ce qu’il faut c’est un peu de temps, de la patience et des encouragements à chaque signe de progrès. Continuez votre formation et il est très probable que vous serez propriétaire d’un chien qui vous suivra à peu près partout, des petits voyages jusqu’aux longs trajets.

Les internautes ont aussi aimé…







Ces articles pourraient vous intéresser…

Commentaires Facebook