Regardez, mon chiot sait s'asseoir ! C'est le premier ordre que nous lui apprenons : s'asseoir. S'il y a une commande que chaque chien connaît, c'est bien celle-ci, mais cette tradition d'apprentissage est-elle conseillée pour sa santé ?

Il n'a même pas besoin d'aller dans une école canine pour cela, chaque maître s'y met dès le début en échange d'une friandise. Mais pourquoi ? Dans quel but ? Cet ordre que donnaient déjà nos parents pour lui apprendre à s'asseoir est il vraiment indispensable ? Voici quelques conseils sur le sujet.

 

à lire aussi : Mon chien ne peut s'empêcher de sauter sur les gens, comment lui apprendre à ne pas le faire ?

Cet exercice d'apprentissage qui consiste à faire asseoir son toutou en le stimulant avec une friandise, divise le monde de l'éduction canine. En effet ce qui pourrait être pris pour un jeu serait à l'origine de plusieurs problèmes médicaux… Explications et conseils.

Obéissance

Les humains et les chiens partagent leur vie depuis des milliers d'années et jusqu'au XXe siècle, ces derniers étaient principalement utilisés pour le travail, entre autres, l'élevage de moutons et la chasse.

Il n'y avait pratiquement aucun entraînement à l'éducation avec les chiens. Vers 1920, des gens (de l'armée) ont eu l'idée d'organiser des concours d'obéissance.

Durant l'entraînement à l'obéissance, l'animal devait démontrer certains comportements (assis, couché, debout…), une méthode qui tournent autour de l'obéissance et de la perfection.

Les traces de ce sport canin se retrouvent clairement dans notre vie quotidienne, car chaque animal (même s'il ne pratique pas ce sport) connaît la commande assis.

La position assise est souvent considérée comme une sorte de posture de base, parfois le maître n'a même pas besoin de parler, un geste suffit à lui faire tenir la pose.

à lire aussi : La meilleure récompense pour votre chien, n'est pas celle que vous croyez !

Un ordre éxagéré

Sam Turner (dresseuse de chiens et fondatrice de l'équilibre et de la coordination aux Pays-Bas) voit dans son école canine que les gens demandent trop souvent au chien, parfois celui-ci doit s'asseoir 40 à 60 fois par jour.

Assied-toi pour dîner, assied-toi pour un goûter, assied-toi avant que la porte s'ouvre, assied-toi au passage clouté, assied-toi pendant que le propriétaire boit sa tasse de café sur une terrasse, etc. On peut se poser la question si cet exercice est normal.

Bien sûr, il y a toujours des exceptions et il est parfois sûr et pratique que notre fidèle compagnon ne bouge pas et reste dans une position stable.

Considérez, par exemple, les situations de circulation intense ou lorsque vous souhaitez passer le collier autour de la tête ou lui mettre le harnais.

Mais si nous ne voulons pas qu'un chien bouge, il ne doit pas nécessairement être en position assise. Vous pouvez également lui apprendre à être calme dans une position naturelle pour lui ; debout ou couché, par exemple.

à lire aussi : Comment estimer la personnalité d'un chiot dans le futur

Que choisirait un chien ?

Si vous regardez l'attitude corporelle des chiens de rues, vous remarquerez qu'ils ne s'assoient que très rarement. Ils préfèrent se tenir debout ou se coucher.

Lorsqu'il s'assoit, ce n'est souvent que pour un court instant et principalement pour profiter de l'environnement pendant un moment.

Les chiens des rues préfèrent se tenir debout ou se coucher
Photo : les chiens de rues préfèrent rester debout ou couchés.

 

Lors des salutations, un chien ne s'assiéra jamais seul. Il restera sur ses 4 pattes. Il a alors la possibilité de prendre du recul si c'est un peu excitant, ou simplement pour renifler l'autre en toute quiétude.

Assis = maîtrise de soi

Parfois, nous lui demandons de rester longtemps dans la même position. Nous pensons que c'est ainsi que nous lui enseignons la maîtrise de soi.

Par exemple, nous lui demandons de s'asseoir pendant que nous remplissons son bol de nourriture. Il n'est autorisé à manger qu'une fois qu'un signal est donné, cette étape nous paraît importante.

Il est vrai que l'attente est très exigeante de la part d'un chien. Il doit se contrôler pour ne pas se lever, ce qu'il préfèrerait faire dans un tel moment.

La recherche a montré qu'il y a une limite à la maîtrise de soi, cela s'applique aux humains et aux chiens. Ce n'est pas quelque chose qu'un individu peut supporter indéfiniment.

Une étude de Miller et al. a trouvé que les chiens auxquels on a demandé d'attendre longtemps dans une même position perdent rapidement leur concentration et sont incapables d'effectuer certaines tâches.

Une étude ultérieure de Miller montre également que cette méthode d'éducation, donne des chiens qui abandonnent plus rapidement dans une situation menaçante, simplement parce que leur niveau quotidien de maîtrise de soi (pour rester sur place) était "épuisé".

Nous pouvons nous demander dans quelle mesure nous devons exiger une telle maîtrise de soi de nos chiens avant un "assis" et comment cela affectera le comportement dans les situations futures.

S'asseoir exige beaucoup du corps d'un chien

Pourquoi les chiens préfèrent-ils se tenir debout ou se coucher ? S'asseoir semble être un mouvement et une position stressants pour les chiens, surtout lorsqu'on leur demande 40 à 60 fois par jour.

Comparez cela à genoux ou accroupi pour l'homme. S'agenouiller ou s'accroupir d'une position debout n'est pas un acte facile pour la plupart des gens.

S'agenouiller et s'accroupir souvent ou pendant une longue période peut également entraîner des problèmes de santé tels que l'arthrose.

Selon des recherches scientifiques, les articulations sont soumises à un stress supplémentaire et même avec un changement minimal de posture, le centre de gravité du corps tombe en dehors de la surface de support, il faut donc beaucoup de force musculaire supplémentaire pour rester dans la bonne position.

S'asseoir de manière excessive est tout aussi stressant pour les chiens, car il y a beaucoup de pression sur les genoux, les hanches et les coudes.

articulations mal alignées.
Photo : Chez ce chien, les articulations ne sont pas correctement alignées. Les pieds dépassent trop loin.

 

Chez les chiots et les jeunes chiens, les os sont encore en croissance et très fragiles. S'asseoir peut également être un mouvement et une posture stressants pour les chiens plus âgés, ils n'ont souvent plus la force de s'asseoir correctement.

N'oubliez pas que nous avons souvent des sols glissants dans nos maisons. Il faut beaucoup d'efforts pour ne pas glisser et le risque que les articulations ne soient pas correctement alignées est certainement présent.

Assis, assis, assis, assis, assis, assis, assis ! J'entends ça tous les jours quand je vois monsieur en promenade avec son chien dans le village, très bon chien, mais il doit s'asseoir à chaque trottoir, puis il n'écoute pas. Il ne s'assied pas quand on le lui demande. Le propriétaire doit élever la voix encore et encore et demander plusieurs fois, le chien s'assoit alors à contrecœur sans même avoir de récompense.

Entêtement selon le propriétaire de l'animal, car il peut le faire.

En fait, le chien ne veut pas s'asseoir parce que ça lui fait mal, s'il s'assied, il le fait avec beaucoup d'ajustement de ses pattes arrières, il ne peut pas se baisser comme ça, et une fois qu'il est assis, il tombe immédiatement sur ses fesses.

Lorsqu'il doit se relever une seconde plus tard pour traverser la rue, le levage se fait principalement en déplaçant son poids afin d'exiger le moins d'effort possible de son arrière-train. Alors il n'écoute pas parce que cela lui coûte trop de douleur et d'efforts. ~ Rachelle Huismans-Lardenoye de WoofAtWork.

Dysplasie de la hanche

Même si le facteur héréditaire est important, un chien ne nait pas avec une dysplasie de hanche. Des facteurs environnementaux influencent son développement. Les hanches d'un chiot sont faites de cartilage et se transforment en os à mesure que le chiot grandit.

Lorsqu'un chien développe une dysplasie, ce processus commence peu de temps après la naissance. Il est donc très important dans cette phase que l'articulation de la hanche se développe correctement et que la tête fémorale reste dans la bonne position dans l'acétabulum.

Il est clair que la position assise exige beaucoup du corps d'un chiot. Un chiot n'a pas encore assez de force musculaire pour garder les hanches correctement alignées, en particulier lors d'un mouvement et d'une posture stressants tels que la position assise.

Points d'attention supplémentaires :

  • Les sols glissants lui rendent la tache encore plus difficile.
  • Les chiots de grande race grandissent souvent rapidement et ont donc des douleurs de croissance.
  • Si vous remarquez que votre chiot est en retard pour répondre à une demande de s'assoir ou qu'il essaye de l'éviter, cela pourrait signifier que cela lui est inconfortable ou même douloureux.

Autonomie

Il est important de lui laisser faire ses propres choix. Si on demande à un chiot de s'asseoir 50 fois par jour, on le prive de déterminer en quelle position il préfère être.

Conclusion

Quel est le but de cet article maintenant ?

Demander à votre toutou de s'asseoir de temps en temps n'est pas un problème. Regardez le contexte et si c'est vraiment pertinent.

Dans certains cas, cela peut être pratique et sûr. Cependant, il est important de comprendre ce que cela fait sur son corps et son cerveau.

Évitons de prendre l'habitude de lui demander si souvent. Ce n'est tout simplement pas nécessaire.

Surveillez le comportement de votre animal. Hésite-t-il lorsque vous lui demandez de s'asseoir ? Ne pensez pas immédiatement qu'il est têtu et ne veut pas écouter. Comme vous l'avez lu, d'autres facteurs peuvent entrer en jeu.

Cet article a été écrit par Debby van Dongen

Références :

  1. Chien trop fatigué pour éviter le danger : l'épuisement de la maîtrise de soi chez les chiens augmente l'approche comportementale face à une menace agressive
  2. Les 10 choses les plus importantes à savoir sur la dysplasie canine de la hanche - The Institute of Canine Biology
  3. Arbokennis.net Knowledge file Charge physique; Travail à genoux, accroupi (PDF en Hollandais)

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.