Pour qu'un chien ait de la fièvre, il doit signaler une température rectale supérieure à 39°C. Sa températures normale varie généralement entre 38° et 39° degrés Celsius. La fièvre chez le chien joue le même rôle que chez l'homme, elle est une réponse corporelle mise en place pour lutter contre l'infection.

En d'autres termes, on pense que les fièvres surviennent lorsque le corps a reconnu une invasion d'une sorte de matière étrangère, généralement sous la forme de bactéries ou de virus, qui ont tendance à périr dans les environnements chauds. Le mécanisme de la fièvre est donc d'une importance vitale pour le mécanisme défensif du corps.

 

Symptômes de la fièvre canine

Les animaux de compagnie ne sont pas en mesure de dire à leur maître qu'ils sont fièvreux, les propriétaires doivent donc utiliser les symptômes comme indicateur. Il existe toujours une pratique erronée consistant à utiliser le nez du chien comme indicateur de son bien-être, ce qui fait que les propriétaires sont alarmés lorsque le nez de leur toutou est sec.

Le nez des chiens n'est pas un bon indicateur de sa santé…

Cependant, son nez est sensible à l'environnement de la même manière que les lèvres humaines, de sorte que le nez a tendance à se dessécher dans les environnements secs et à être humide lorsque le taux d'humidité est plus élevé. Par conséquent, le nez des chiens n'est pas un bon indicateur de santé, il y a donc des chiens très malades avec le nez mouillé alors qu'il y a des chiens en très bonne santé avec un nez extrêmement sec.

D'un autre côté, il y a des propriétaires de chiens qui rapportent qu'ils peuvent dire si leur chien est fiévreux en touchant ses oreilles. Cependant, cela peut ne pas être très utile si l'on pense que la température d'un chien est naturellement de plusieurs degrés supérieure à celle d'un humain, par conséquent, les oreilles seront normalement beaucoup plus chaudes. Des oreilles anormalement chaudes peuvent cependant indiquer une infection en cours.

Le seul moyen vraiment précis de savoir si un chien a un état fébrile est de prendre sa température rectale…

En mettant de côté le mythe du nez et de l'oreille, le seul moyen vraiment précis de constater la fébrilité chez le chien, est de prendre sa température rectale. C'est la meilleure façon. En dehors de cette méthode évidente, les chiens fébriles développeront les symptômes suivants :

  • Léthargie
  • Perte d'appétit
  • Dormir plus souvent et longtemps
  • Se cache
  • Augmentation de la fréquence respiratoire
  • Augmentation du rythme cardiaque

Selon les causes, dans certains cas, la fébrilité chez le chien sera accompagnée d'autres symptômes.

Causes de la fièvre

Il peut y avoir diverses causes, nécessitant divers tests de diagnostic. Voici quelques-unes des nombreuses possibilités :

  • Infections virales
  • Abcès dans la cavité buccale
  • Infections fongiques
  • Infections cutanées
  • Pyomètre chez les chiennes intactes
  • Crise d'épilepsie
  • Coup de chaleur
  • Maladies bucco-dentaire
  • Inflammation de la cavité buccale (inflammation cavité buccale)
  • Maladies issues des tiques
  • Otites moyennes
  • Cancer
  • Convalescence de soins intensifs
  • Convalescence d'intervention chirurgicale
  • Méningoencéphalomyélite (inflammation du tissu cérébral et de la moelle épinière)
  • Infection urinaire
  • Toux de chenil
  • Choc septique

Traitement de la fièvre chez le chien

Il est préférable de ne pas combattre à coup de médicaments états fébriles légers, en effet, si ils ne sont pas traités, cela permet au corps de l'animal de combattre l'inflammation. Cependant, lorsque température dépasse 40° et que l'animal présente d'autres symptômes, les vétérinaires effectueront un examen clinique et essaieront de poser un diagnostic avant de prescire des médicaments. Le traitement dépend donc de la cause sous-jacente.

Remèdes maison pour la fièvre canine

Les propriétaires de chiens peuvent donner un traitement initial à la maison pour que leurs animaux de compagnie se sentent mieux. Bien sûr, cela ne s'applique qu'aux états fiévreux légers en attendant le rendez-vous chez le vétérinaire.

Gardez l'animal hydraté

En raison de l'effort corporel pour combattre, les chiens peuvent se déshydrater. Par conséquent, un bol plein d'eau est très utile. Des morceaux de glace peuvent être donnés aux chiens qui ne boivent pas beaucoup ou qui peuvent avoir des nausées. Ceux-ci sont généralement léchés avec empressement, même par les malades les plus réticents.

Vérifier les niveaux d'hydratation

Vous pouvez savoir si votre toutou est déshydraté en tirant simplement sur sa peau, en lui faisant prendre la forme d'une tente. Si la peau revient rapidement, les niveaux d'hydratation sont bons. Si la peau reste en place pendant quelques secondes ou pire, reste soulevée, l'animal peut avoir besoin de liquides sous-gluten par le vétérinaire.

Compresses fraîches

Des compresses fraîches ou un sac de glace enveloppé dans une serviette peuvent être placés dans certaines zones stratégiques pour faire tomber la température. Les zones ciblées doivent être sur le ventre, les coussinets et les aisselles. L'alcool isopropylique passé sur les coussinets des pattes peut également aider, l'animal ne doit pas le lécher et il doit être essuyé avec une compresse froide si un chien a tendance à se lécher les pattes.

Bain frais

Si possible, essayez de placer votre ami à 4 pattes dans un bain frais mais pas froid pendant un minimum de 5 min. et un maximum de 10 minutes. Cela devrait faire baisser la température. Veillez à bien sécher l'animal et à rester à l'écart des courants d'air.

Aspirine

Demandez à votre vétérinaire si vous pouvez fournir de l'aspirine. L'aspirine tamponnée est préférable pour éviter les maux d'estomac. L'ibuprofène ou l'acétaminopehen ne doivent jamais être administrés. Les chats ne doivent jamais recevoir d'aspirine ni aucun autre analgésique en vente libre. à lire ici : Quelle dose d'aspirine pour mon chien ?

Bien que les chiens fébrilité légère puissent être aidés à la maison, il est fortement conseillé de faire contrôler le chien par un vétérinaire pour trouver la cause sous-jacente de la montée de température.

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.