Chien, chat : Le Lézard est-il Toxique pour mon Animal de Compagnie ?

Le 9 août 2020 , mis à jour le 2 mars 2021 — 6 minutes de lecture
chat qui mange lézard danger

Devriez-vous être inquiet si votre fidèle ami à 4 pattes a mangé un lézard ? C’est une question assez courante pendant les mois chauds et dans les climats chauds, quand ces reptiles ont tendance à errer. Ces petites créatures rapides sont aussi tentantes pour votre animal que n’importe quelle autre petite proie. Mais sont-elles nuisibles pour votre animal ?

Nos animaux de compagnie, comme les enfants, emportés par leur fougue, ne font pas suffisamment attention au danger. Dans leur vie, il leur arrive parfois de croiser des geckos, des oiseaux, des insectes nuisibles, des serpents ou n’importe quelle espèce de petite taille. Des morsures peuvent vite arriver en même temps que le danger pour leur santé ou leur vie.

 

Si un de vos animaux de compagnie à croisé cette curiosité de petite taille de la famille des serpents à pattes, vous aimeriez savoir quels sont les risque, c’est justement le propos de cet article…

Mon chien a mangé un lézard, que faire ?

Certaines races de chiens ont une plus grande propension à manger des lézards que d’autres, mais si l’occasion se présente, n’importe quel toutou peut avaler avec plaisir de petits geckos ou une grenouille. Contrairement à la consommation d’un petit rongeur, l’ingestion de reptiles comporte un risque de toxicité.

Certains crapauds et lézards sécrètent du venin à travers leur peau pour les protéger des prédateurs, tandis que d’autres lézards ont des morsures venimeuses. Même un reptile non venimeux ou non toxique pourrait transmettre de petits parasites ou des bactéries comme la salmonelle à votre toutou, le rendant ainsi malade.

Les chiens et les chats qui tombent malades, en plus de ne plus vouloir toucher à leur alimentation, peuvent présenter des symptômes tels que diarrhée sanglante, léthargie et vomissements.

Mon chat a mangé un lézard, est-ce grave ?

Alors, que faire si votre chat mange un lézard ? S’il est plus facile de minimiser le risque que votre chaton mange ou touche des lézards en le gardant simplement à l’intérieur, les lézards trouvent parfois leur chemin à l’intérieur, lui donnant l’occasion de bondir et de dévorer avant même que vous ne réalisiez ce qui s’est passé.

Outre les dangers de toxicité et d’infection, les lézards sont également porteurs de parasites appelés douve du foie (Platynosomum fastosum) qui peuvent être mortels pour un chat s’ils se logent dans son canal biliaire, explique le magazine The Nest.

Ce parasite infecte le foie, la vésicule biliaire et les voies biliaires des chats après ingestion de l’hôte intermédiaire du parasite, le reptile. La douve du foie arrive à maturité en huit à douze semaines, mais les matous peuvent ne pas présenter de symptômes pendant plusieurs mois, voire pas du tout.

Les symptômes peuvent inclure une perte de poids, une distension abdominale, de la fièvre, de la léthargie, des cachettes, des vomissements, des selles molles à liquides et la jaunisse. Si votre chat commence à montrer ces signes, vous devez immédiatement consulter un médecin pour votre chat.

Les lézards toxiques

Les lézards communs, les tritons et les salamandres sécrètent tous du poison à travers leur peau, explique The Nest. Quant au gecko commun, bien qu’il ne soit ni venimeux ni toxique, il est porteur de douves hépatiques qui pourraient gravement nuire à votre chat. Les crapauds sont également porteurs de ces dangereux parasites.

Les sécrétions toxiques d’un crapaud sont encore plus concentrées dans ses œufs, alors faites attention si votre animal en ingère un entier. Manger un crapaud peut causer des complications neurologiques et respiratoires, il est donc impératif d’emmener votre animal chez le vétérinaire.

Et si vous emmenez votre animal de compagnie lors d’un voyage dans les îles de la Sonde, situées entre l’Indonésie, Singapour et la Malaisie, faites attention au dragon de Komodo (difficile à manquer car il peut atteindre 3 mètres de long) ou au malais, qui a également un venin toxique.

Signes de toxicité ou d’infection chez votre animal

Si votre animal mange un reptile inconnu, surveillez ces signes de toxicité :

  • Bave ou mousse excessives dans la bouche
  • Soif excessive
  • Faiblesse ou léthargie
  • Perte d’appétit
  • Vomissements et/ou diarrhée sanglante
  • Gencives pâles ou jaunes
  • Nervosité ou hyperactivité
  • Tremblements ou convulsions musculaires
  • Des yeux croisés
  • Mouvements erratiques ou marche
  • Coma

Vous devriez également surveiller ces signes d’empoisonnement à la salmonelle :

  • Vomissements ou selles liquides
  • Perte d’appétit
  • Léthargie
  • Ganglions lymphatiques gonflés
  • Convulsions
  • Rythme cardiaque rapide

Que faire lorsque votre animal de compagnie mange un lézard

Si vous savez ou soupçonnez que votre animal domestique a mangé une variété de reptile ou de crapaud toxique ou parasitaire, contactez immédiatement votre vétérinaire. En raison de la menace potentielle de douve du foie, il est sage de toujours consulter votre vétérinaire si votre chat mange un reptile, quelle que soit l’espèce.

Sinon, surveillez votre animal et observez attentivement les symptômes énumérés ci-dessus. Si vous remarquez des signes de toxicité ou d’infection, ou si votre animal se comporte anormalement, appelez votre vétérinaire. N’oubliez pas que la plupart des espèces de lézards ne sont pas toxiques. Bien que la plupart soient porteurs de salmonelles, cela ne signifie pas nécessairement que votre animal tombera malade en en mangeant un.

Mesures préventives

Lorsque vous êtes à l’intérieur, surveillez les lézards qui se faufilent dans la maison et faites de votre mieux pour les éliminer avant que vos animaux domestiques n’aient l’occasion de bondir. Essayez de surveiller votre toutou et appelez-le à l’écart de tout reptile qu’il rencontre à l’extérieur. Si vous vivez dans une zone où les lézards sont courants, pensez à ne sortir votre chien qu’en laisse, même dans les limites d’une cour clôturée. Il sera ainsi plus facile de contrôler votre chiot et de surveiller de près ses interactions avec son environnement.

Bien que les lézards présentent certains risques pour la santé de votre animal, ce n’est pas une urgence chaque fois que votre chien ou votre chat en mange un. En apprenant à connaître les types de lézards communs à votre région et en surveillant de près les activités de vos animaux, vous saurez quand il est temps d’appeler le vétérinaire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.