Hypocalcémie canine (éclampsie) : Quels remèdes naturels ?

Le 13 septembre 2020 , mis à jour le 1 mars 2021 - 7 minutes de lecture
Hypocalcémie canine

Votre chienne vient d’accoucher d’une portée de chiots. Le calcium joue un rôle essentiel chez les chiennes qui viennent de mettre au monde une portée de chiots. L’hypocalcémie canine – éclampsie – signifie un faible taux de calcium dans le sang.

Dans certains cas, lorsque la portée est de grande taille ou si la nouvelle maman appartient à une petite race, le calcium peut devenir rare, provoquant une maladie grave appelée éclampsie, également appelée hypocalcémie canine ou fièvre du lait. La souffrance foetale durant la grossesse est une des premières cause, elle peut provoquer une mortalité néonatale.

 

Symptômes de l’hypocalcémie canine

Une chienne atteinte d’éclampsie canine a généralement mis bas il y a 2 à 4 semaines. Cependant, les symptômes d’hypocalcémie – faible taux de calcium dans le sang – peuvent parfois apparaître même après 6 semaines.

Un chien atteint d’éclampsie présentera des symptômes d’avertissement auxquels un propriétaire doit prêter une attention immédiate pour éviter une souffrance foetale, des malformations congénitales et une mortalité maternelle.

L’éclampsie peut souvent être confondue avec un cas de convulsions. Vous trouverez ci-dessous des symptômes d’avertissement suggérant une éclampsie chez le chien :

  • Raideur
  • Douleur pendant la marche
  • Système nerveux exacerbé
  • Refus d’aide
  • Halètement
  • Respiration rapide
  • Détresse respiratoire
  • Muqueuses pâles
  • Inflammation de l’appareil génital (léchage)
  • organes génitaux inflammés
  • Resserrement des muscles faciaux
  • Haute température
  • Hypoglycémie
  • Contractions musculaires
  • Marchant en titubant
  • Contractions / révulsions oculaires
  • Tension artérielle haute

Diagnostic

L’examen clinique de la chienne (cardiaque, signes de détresse respiratoire et neurologique) va permettre au vétérinaire d’exclure d’autres causes possibles et de fortement suspecter la maladie. Des dosages sanguins permettront de confirmer la suspicion et surtout de mettre en place un traitement adapté.

Traitement de l’hypocalcémie canine

L’hypocalcémie canine éclampsie est une urgence. Il est important de faire voir votre chien immédiatement par le vétérinaire. Lors du prélèvement d’un échantillon de sang, un diagnostic de faible taux de calcium dans le sang peut être posé. Le traitement médical consiste à injecter du calcium intraveineux administré lentement sous forme de gluconate de calcium pour éviter les arythmies cardiaques.

Le dextrose pour augmenter les taux de glucose peut être administré par voie orale ou par injection intraveineuse. Un autre traitement médical est l’administration de médicaments anti-épileptiques pour arrêter les spasmes musculaires. Parce que des crises intenses peuvent augmenter la température d’un chien (même en cas de faible activité physique), la température du chien doit être ramenée à la normale.

Souvent, les symptômes du chien disparaissent peu de temps après le traitement. Les premiers jours, les chiots peuvent avoir besoin d’être élevés par le maître pendant le traitement, pour éviter une mortalité néonatale. Une fois stabilisé, le calcium peut être administré par voie orale avec de la vitamine D pour assurer une bonne absorption.

Une fois que la mère s’est rétablie, que l’activité physique revient à la normale, et qu’elle a pris des suppléments de calcium, les chiots peuvent lui être retournés et sont autorisés à téter normalement sans risque de mortalité maternelle.

Remèdes maison pour l’hypocalcémie du chien

Comme déjà mentionné, l’hypocalcémie canine est une condition potentiellement mortelle qui nécessite une intervention vétérinaire rapide. Les chiens atteints peuvent avoir besoin de suppléments de calcium administrés par voie intraveineuse et leur taux de calcium doit être surveillé attentivement.

Les propriétaires de chiens se demandent souvent s’il est possible de traiter l’hypocalcémie canine à la maison. Il n’y a vraiment pas de remèdes maison totalement sûrs contre l’hypocalcémie pour chien, une fois que cette condition s’est installée et que le chien est gravement affecté.

Cependant, les propriétaires de chiens peuvent faire plusieurs choses les premiers jours en attendant l’ouverture du cabinet du vétérinaire.

D’abord et avant tout, il est important d’arrêter immédiatement l’allaitement des chiots car la chienne a mis tellement de calcium dans le lait, ce qui a entraîné une baisse significative de sont taux de calcium dans le sang. Empêcher le chien d’allaiter arrêtera toute perte supplémentaire de calcium, surtout si les chiots sont de grande taille.

Une fois que la chienne a récupéré, l’allaitement peut être repris progressivement jusqu’à ce que les chiots aient un appareil digestif suffisamment formé et qu’ils soient prêts à être sevrés (arrêtez d’allaiter et commencez à leur donner à manger des aliments solides). Le sevrage commence par l’introduction de bouillie pour chiots à environ 3 semaines d’âge.

À la maison, vous pouvez donner des suppléments de calcium pour augmenter temporairement les taux sanguins jusqu’à ce que vous puissiez voir le vétérinaire. Il existe des marques de suppléments antiacides de carbonate de calcium en vente libre qui peuvent être utilisés dans de tels cas (demandez conseil à votre pharmacien). Chaque comprimé de 500 mg de carbonate de calcium fournit 200 mg de calcium, selon DVM360.

Un petit chien comme un York peut prendre un comprimé de 250 mg à des intervalles de 8 heures, explique le vétérinaire Dr. Michael Salkin.

Prévention de l’hypocalcémie canine

Comme le dit le proverbe, « mieux vaut prévenir que guérir ». Pour éviter cette condition potentiellement mortelle, il est important d’éviter une supplémentation excessive en calcium. Aussi étrange que cela puisse paraître, une sur-supplémentation en calcium pendant la grossesse peut faire plus de mal que de bien. Les propriétaires de chiens bien intentionnés peuvent causer des problèmes lorsqu’ils donnent un supplément de calcium (en surdose) pendant la grossesse de leur chien.

La raison en est la façon dont le calcium est produit. Le calcium est constamment produit en ajoutant et en retirant des os au besoin. Cette production est établie par l’hormone parathyroïdienne. Lorsque le calcium est surchargé, le corps réduira automatiquement la production d’hormones parathyroïdiennes.

Puis une fois que les chiots sont expulsés, l’hormone parathyroïdienne n’est pas prête à produire soudainement de grandes quantités de calcium qui prend un certain temps à être extraite des os. Le chien se retrouve avec peu de calcium et est encore épuisé par l’allaitement des chiots. Par conséquent, il est préférable de garder un œil attentif sur la supplémentation en calcium ou simplement de s’abstenir d’en donner pendant la grossesse en ne supplémentant du calcium qu’une fois que les chiots sont livrés.

Fournir une nourriture à base de viande de bonne qualité aux chiennes gestantes est généralement la meilleure solution. Discutez toujours avec un vétérinaire de la supplémentation en calcium et découvrez quelles sont les meilleures options. Après avoir livré une portée saine de chiots, rien n’est plus dévastateur quand une chienne mère tombe malade.

Alors que le calcium ne doit pas être administré lorsque la chienne est enceinte pour éviter les malformations congénitales, il peut être administré à titre préventif chez les chiens sujets à l’éclampsie pendant l’allaitement. Soyez prudent en consultant votre vétérinaire sur la façon de prévenir l’éclampsie avec des suppléments de calcium lorsque votre chien allaite.

L’administration de calcium tout au long de la lactation, mais pas de la gestation, peut être tentée chez les mères ayant des antécédents d’éclampsie récurrente. ~ Dr. Davidson

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.