Épistaxis du chien : Saignement de nez chez le chien, comment réagir ?

Le 14 septembre 2020 , mis à jour le 7 mars 2021 — 1 commentaire — 4 minutes de lecture
saignement du nez chez le chien que faire

L’épistaxis chez les chiens peut avoir diverses causes. Si votre chien saigne souvent du nez, cela peut être une urgence vétérinaire pour un examen approfondi. Comment réagir en cas d’hémorragie nasale ? Les gestes à retenir et ceux à éviter.

Bien qu’un épistaxis occasionnel puisse signifier rien de plus que la présence d’une sétaire (épillet) ou un brin d’herbe coincé dans le passage nasal, des saignements de nez fréquents peuvent être causés par des conditions beaucoup plus graves.

 

à lire aussi : Cette dangereuse herbe sèche pourrait tuer votre chien

Les saignements de nez chez les chiens peuvent être unilatéraux ou bilatéraux, ce qui signifie que le sang peut provenir d’une seule narine ou des deux narines. Il faut également faire attention aux symptômes visibles, allant de quelques gouttes à une hémorragie importante. Les propriétaires doivent être en mesure d’arrêter efficacement un saignement de nez pour éviter que le chien ne perde trop de sang.

Comment arrêter un saignement de nez chez les chiens

Si vous remarquez la présence d’un épillet, vous pouvez essayez de le retirer doucement. Si vous pensez que l’herbe est enfoncée trop profondément, ou que votre geste provoque de la douleur à l’animal, il est préférable de l’emmener en urgence chez le vétérinaire pour éviter tout erreur de manipulation qui pourrait provoquer de la douleur ou une infection.

Un chien doit être gardé aussi calme et immobile que possible. Plus le chien bougera et sera anxieux, moins il est probable que les saignements de nez s’arrêtent en raison de l’augmentation de la pression artérielle associée à l’anxiété et au stress.

Un sac de glace ou une compresse froide doit ensuite être appliqué sur l’arête du nez du chien et maintenu en place pour que les vaisseaux sanguins nasaux se contractent et que le saignement stoppe.

Une attention particulière est requise pour garder le chien calme après le saignement de nez. La raison à cela, est le fait qu’une fois le saignement de nez arrêté, un caillot de sang se forme. Si le chien bouge trop, ce caillot peut se rompre et provoquer un autre saignement de nez.

Si le chien a tendance à éternuer, arrêter le saignement de nez peut être difficile. Un chien doit être vu immédiatement par un vétérinaire  pour un diagnostic précis, si l’écoulement sanguin semble ne pas s’arrêter. Le chien peut avoir besoin d’une hormone sous forme de médicaments : l’épinéphrine pour arrêter la perte de sang.

Quels sont les causes ?

Les saignements unilatéraux (d’une seule narine) sont très probablement causés par :

  • Un objet étranger tel qu’une sétaire, un brin d’herbe coincé dans la narine irritant le passage nasal
  • Un abcès dentaire radiculaire peut provoquer des saignements de nez avec une zone enflée à la tête, sous l’œil ou dans l’arête du nez
  • Tumeur nasale

Autres causes de saignement nasal (affectant souvent les deux narines) :

  • Les acariens nasaux provoquent souvent des épisodes d’éternuements et les chiens qui se frottent le nez avec la patte
  • Traumatisme, souvent lié au fait d’être heurté en voiture ou en se cognant le nez contre un objet dur
  • Ingestion de poison à rats ou de rongeurs qui ont été empoisonnés, empêchant le sang de coaguler correctement
  • Médicaments qui interfèrent avec la bonne coagulation du sang
  • Troubles hémorragiques tels que la maladie de Van Willebrand ou la thrombocytopénie
  • Erlichiose, une maladie transmise par les tiques causant des problèmes de coagulation
  • Maladie fongique appelée aspergillose provoquant une infection du nez du chien

Les propriétaires d’un chien atteint de saignement nasal ne doivent pas être alarmés si ce dernier chien a des selles sombres et goudronneuses ou si le chien vomit un liquide ressemblant à du marc de café. Dans les deux cas, cela signifie simplement que le chien a digéré du sang avalé.

Un œil doit être gardé sur les gencives du chien. Si les gencives d’un chien souffrant d’une perte de sang importante semblent pâles et que leur couleur n’est pas d’un beau rose pâle, un vétérinaire doit être consulté dès que possible pour établir un diagnostic approfondi.

Un saignement nasal peut être rien de plus qu’un traumatisme bénin dans un passage nasal irrité, mais des saignements de nez fréquents sans cause apparente ou accompagnés d’autres symptômes sont des signes que le corps de votre chien envoie un signe d’alerte. Ne sous-estimez jamais les saignements de nez et jouez la sécurité en faisant examiner votre chien.

Commentaires

Le 17 décembre 2020 à 19 h 41 min, CARMEN HESSENAUER a dit :


Bonsoir,

Nous avons bien lu tous les commentaires. Notre chien de 14 ans saigne effectivement d'une seule narine. Après examens complets et radios, pas d'objet, pas de problème de dents, pas de tumeurs. Nous pensons plutôt à un problème d'angoisse et de tension artérielle. Notre chien est en général très anxieux. Mais les saignements persistent, par ex lorsque nous nous préparons à le sortir dans l'excitation, il saigne. Pendant la nuit également, lorsqu'il se réveille. Où est la solution !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.