Vous avez remarqué une boule sous la queue de votre chien ou une surface cutanée dénudée à la base de sa queue ? C'est une infection assez fréquente des glandes supracaudales ou glandes violettes. Voici comment traiter la réaction inflammatoire.

Communément appelée queue d'étalon ou glande à violette, en médecine vétérinaire, elle est appelée hyperplasie des glandes supracaudales. Il s'agit d'une perte de poils localisée dans la zone de la queue du chien et du chat. Les glandes supracaudales sont responsables de la sécrétion de fermons, qui sont inodores pour notre nez, mais qui donnent des signaux importants sur la santé et l'équilibre de l'animal de compagnie aux autres animaux.

 

Ces glandes se trouvent également sur le museau, entre les mollets (c'est pourquoi les chiens donnent des coups de pied après avoir fait leurs besoins) et dans la zone périanale. Les glandes supracaudales sont facilement identifiées en touchant doucement la zone à la base de la queue du chien et du chat. Ici, les poils et les poils secondaires sont souvent plus épais et plus durs que les poils environnants.

Alors que dans des cas graves, certains chiens peuvent avoir besoin d'une cure d'antibiotiques, un cas bénin d'hyperplasie des glandes supracaudales peut être traité à la maison en utilisant des produits en vente dans le commerce.

La glande supracaudale chez le chien, qu'est-ce-que c'est ?

La queue du chien a une glande sébacée qui est situé dans la partie supérieure de la queue, juste au-dessus des 9 vertèbres caudales du chien. Sa présence est associée à des poils secondaires plus grossiers. La fonction exacte de cette glande est encore mal connue, mais il y a des chances qu'elle soit destinée à des fins sociales, elles produisent une substance fondamentale cireuse dans le territoire cutané qui a plusieurs fonctions dont la principale est le marquage olfactif et la reconnaissance hormonale intraspécifique.

Il y a des races de chiens qui sont plus sujettes à a suractivité de ces glandes, nottamment chez le Boxer, l’Airedale, le Korthal, le Colley Barbu, l’Affenpinscher, (elle est souvent observée chez les chiens mâles non-opérés), ce qui peut parfois conduire à des problèmes. Les femelles peuvent aussi parfois être sujettes à réaction inflammatoire de cette glande.

hyperplasie glandes supracaudales

Les symptômes de l'infection de la glande caudale chez le chien

L'hyperplasie des glandes de la queue est une inflammation du follicule pileux environnant ou une infection des glandes supracaudales, une glande sébacée qui sécrètent le sébum, une substance fondamentale huileuse. Lorsque la glande supracaudale d'un chien devient enflammée ou infectée, la région peut paraître gonflée, d'où le terme "hyperplasie", et le chien peut perdre des poils (follicule pileux) dans ce territoire cutané.

Les poils de la glande de la queue peuvent émettre une odeur désagréable et peuvent également apparaître plus gras. Il est important d'avoir un diagnostic de votre vétérinaire avant d'effectuer tout traitement. Parfois, des tumeurs peuvent se développer dans la région et l'hypothyroïdie peut provoquer un trouble de la peau secondaire affectant la surface cutanée.

On parle de queue d'étalon si ces glandes subissent un processus inflammatoire qui provoque une hypersécrétion, laquelle produit une forme de séborrhée localisée et devient visible et inesthétique.

Il est à préciser que la queue de l'étalon n'est qu'un problème local, ne donne pas de symptômes généralisés mais seulement dans cette zone précise de la queue. Ainsi, si vous remarquez les mêmes symptômes dans d'autres régions, il n'y a pas de lien avec cette maladie. Les lésions que vous remarquerez sont :

  • accumulation de matière huileuse ;
  • des poils collants et gras dans la partie dorsale de la queue ;
  • la folliculite bactérienne ;
  • les points noirs ;
  • une furonculose localisée ;
  • l'alopécie (amincissement des poils) ;
  • l'hyperpigmentation (peau noire) ;
  • des croûtes.

Tout cela uniquement à cet endroit précis de la queue.

Un shampooing médical

Les cas graves de glandes supracaudales infectées chez les chiens peuvent nécessiter des antibiotiques oraux comme la doxycycline ou la tétracycline, mais les cas légers peuvent répondre à un traitement topique.

Un remède potentiellement efficace est d'utiliser un shampooing médicamenteux avec du peroxyde de benzoyle, comme le shampooing Benzoyl-plus.

  • Utilisez le shampooing pour laver la zone deux fois par jour, suggère CriticalCareVet, un vétérinaire conseil certifié et spécialisé dans les cas d'urgence et en soins intensifs.

Des infections de la glande de la queue répétées peuvent être dues à des hormones comme la testostérone qui semble jouer un rôle non-négligeable. Certains vétérinaires peuvent suggérer la stérilisation du chien pour réduire les cas de queue infectées chez les chiens mâles entiers. Selon le vétérinaire Dr Michael Salkin, une amélioration devrait être vue dans les 2 mois suivants l'opération.

sources :

  1. ANONYME (2001). "Dermatoses héréditaires et à prédisposition raciale chez le chien et le chat." Pratique Médicale et Chirurgicale des Animaux de Compagnie 36(5): 318 p.
  2. BOURDEAU, P. (1997). Génodermatoses et dermatoses à prédisposition raciale chez les carnivores domestiques. Encyclopédie Vétérinaire. Paris, Editions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Dermatologie, 2400: 27 p.

Partage

1Commentaire

  • SALINIER THIERRY, 16 juillet 2020 @ 8 h 35 min Reply

    Bonjour. Mon chien a une hyperplasie de la glande supra caudale. Traitement aux antibiotiques 10 jours et shampoing à la chlorhexdine tous les jours ,3 semaines déjà et pas d’amélioration ,glande caudale triplé de volume quoi faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.