Du début du printemps et durant tout l'été, l'épillet est un vrai danger pour nos animaux de compagnie, elle a la fâcheuse tendance à s'incruster sous la peau et dans les orifices de votre chat ou votre chien.

Une sétaire est un "épillet" qui porte une graine d'herbe de sétaire. Ces herbes poussent dans toutes les régions tempérées et tropicales du globe. Imaginez un brin d'herbe avec une arme barbelée à son extrémité. Les barbes peuvent se loger dans la peau, les pattes, le nez, la bouche, les oreilles ou les organes génitaux de votre animal de compagnie. Les épillets, ont une pointe dure et aiguisée qui leur permet de forer dans le sol pour permettre aux graines de germer, alors imaginez ce qu'ils peuvent faire aux tissus de l'animal.

un épillet peut perforer la peau du chien

Les sétaires sont conçues pour migrer et peuvent s'enfoncer dans le corps d'un chien ou d'un chat et même atteindre le cerveau ou les organes internes, provoquant des douleurs, des infections, des abcès, des poumons perforés et même la mort. Bien que les chiens à poils longs soient plus exposés aux attaques agressives des épillets, les chiens à poils courts dont les oreilles sont ouvertes et droites sont aussi particulièrement vulnérables, car les barbes peuvent s'enfoncer directement dans le canal auditif.

Comment protéger mon chien des épillets ?

Voici un guide rapide qui vous permettra de vous familiariser avec cette mauvaise herbe aussi commune que dangereuse. Non seulement l’épillet ne se "contente" pas de s’accrocher aux poils. Mais il peut s’incruster, comme par exemple dans les espaces interdigités (coussinets). Il peut aussi pénétrer n’importe quel orifice :

  • oreilles
  • les pieds (y compris entre les orteils et les coussinets)
  • nez
  • bouche
  • organes génitaux
  • yeux
  • aisselles

Soyez vigilant par temps sec et chaud ("saison des sétaires"), surtout en été. Ne promenez pas les chiens dans l'herbe envahissante ou sur les sentiers où il y a des épillets. Vérifiez fréquemment les parties du corps citées plus haut, surtout après une promenade ou une randonnée.

Quelques mesures préventives s'imposent…

Pour les chiens dont les oreilles sont ouvertes et exposées, essayez d'attacher un bandana autour de leur tête ou de mettre une boule de coton dans chaque oreille. Gardez les poils des chiens coupés pendant la "saison des épillets". (Vous pouvez même demander à un toiletteur une "coupe spécial été").
Enlevez les sétaires de votre jardin par les racines. (Ne les tondez pas !)

Les signes qu'un chien soit victime d'un épillet

  • Il boite
  • Coussinets de pied gonflés
  • Grattage ou léchage incessant (en particulier des pieds ou des parties génitales)
  • Secouer ou incliner la tête
  • Écoulement, gonflement ou rougeur des yeux
  • Écoulement nasal ou éternuements fréquents

Que faire si vous trouvez un épillet sur votre chat ou votre chien

Souvenez-vous de cette règle cardinale : Un épillet ne peut pas se détacher seul de votre animal de compagnie, et, pire encore, il peut pénétrer plus profondément et causer des problèmes plus importants. Si vous trouvez un épillet dans la fourrure d'un animal, vous pouvez l'enlever avec précaution à l'aide d'une pince à épiler, mais si il est logé d'une manière ou d'une autre dans la peau ou si vous pensez qu'il est entré dans le corps de l'animal, consultez immédiatement un vétérinaire.

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.