Un examen clinique a diagnostiqué un effondrement de la trachée de votre chien. C'est un affaiblissement des anneaux cartilagineux qui composent la trachée de certaines races de chiens ou de chiens âgés. Ces anneaux finissent par s'effondrer, provoquant des difficultés respiratoires. Le résultat est souvent une toux typique ressemblant à un cri d'oie qui est aggravée par l'excitation et l'exercice.

La correction de cette maladie respiratoire nécessite un traitement chirurgical (mise en place d'un stent trachéal ou d'un anneau prothétique) mais il y a certaines choses que vous pouvez faire à la maison pour gérer les difficultés respiratoires de vos petits chiens âgés comme par exemple le yorkshire terrier ou le bouledogue français avant l'intervention chirurgicale.

 

On l'a vu, cette affection est rencontrée essentiellement chez les chiens adultes de petites races : Yorkshire Terrier, Caniche, Loulou de Poméranie, etc…

Aidez-le à perdre quelques kilos

Si votre chien est en surpoids, vous devrez peut-être envisager de lui faire faire un régime, l'obésité est source d'insuffisance cardiaque et de troubles de l'appareil respiratoire.

Une façon de déterminer si votre chien est en surpoids est de sentir les côtes. Pouvez-vous sentir facilement les côtes de votre chien ou devez-vous appuyer fort pour les sentir ? Chez un chien de poids idéal, vous devriez pouvoir sentir facilement les côtes sous la peau et distinguer une côte d'une autre. Si vous avez du mal à les ressentir ou si vous ne pouvez pas les ressentir du tout, il y a probablement trop de graisse qui interfère.

De plus, votre chien doit avoir une belle taille derrière les côtes. Votre chien doit avoir une zone repliée derrière les côtes par rapport au diamètre de la poitrine, ce qui lui donne un aspect de sablier. Dans certaines races comme le Greyhound, cette caractéristique est plus distincte. Demandez à votre vétérinaire si vous ne savez pas si votre chien doit perdre quelques kilos ou non.

Si votre chien souffre d'une paralysie laryngée et est en surpoids, considérez que les chiens en surpoids ont plus de mal à faire face à cette maladie, souligne le vétérinaire Dr. Kristen McMahon. La perte de quelques kilos peut être bénéfique à long terme. Même 250 grammes peuvent faire la différence !

Le pouvoir de la vapeur

Les chiens qui ont cette maladie respiratoire toussent souvent, ce qui peut les rendre très misérables. Si vous êtes préoccupé par la toux de votre chien, vous pouvez demander à votre vétérinaire des médicaments contre la toux de chenil (tels que Temaril p, Tussigon ou torbutrol) pour l'aider à moins tousser. De plus, votre chien peut bénéficier de l'ajout d'un humidificateur ou d'un vaporisateur.

L'air sec peut être irritant pour les voies respiratoires du chien, en particulier en hiver. Un traitement médical simple consiste à utiliser un humidificateur ou un vaporisateur (sans médicaments) pour aider votre chien à mieux respirer.

Si vous n'avez pas d'humidificateur, vous pouvez essayer d'ouvrir l'eau chaude dans la baignoire et fermer la porte pour que la pièce devienne humide. Vous pouvez ensuite amener votre chien dans la salle de bain et le laisser respirer l'air humide, suggère en outre le Dr. McMahon. Ne laissez pas votre chien entrer en contact avec l'eau, laissez-le simplement respirer l'air chaud et humide pour apaiser son appareil respiratoire !

Utilisez un harnais

Un collier qui exerce une pression sur le cou du chien ne fera qu'aggraver l'effondrement de la trachée provoquant une paralysie laryngée. Si votre chien tire cette pression constante peut endommager la trachée, mais aussi les chiens qui tirent occasionnellement sont à risque. Pour des raisons de sécurité, il est important d'investir dans un harnais. De cette façon, si votre chien tire pour chasser un lapin, aucune pression n'ira contre sa trachée.

Il existe différents types de harnais pour chiens. Pour les grandes races qui ont tendance à tirer beaucoup, un harnais sans tirage est la meilleure option. Avec ce harnais, la laisse se fixe à un anneau à l'avant de la poitrine du chien.

D'autres harnais peuvent avoir une laisse qui se clipse sur un anneau situé près du dos du chien. Ces harnais peuvent en fait encourager un chien à tirer, mais ils pourraient bien fonctionner pour les petites races qui ne tirent pas beaucoup.

Calmez votre chien

La toux due à un collapsus trachéal peut souvent être déclenchée par des émotions fortes telles que l'enthousiasme, la peur et l'excitation. Il est donc important de garder votre chien calme. Cela peut être plus facile à dire qu'à faire avec certains chiens, mais il existe de nombreuses solutions calmantes qui peuvent aider.

Thundershirt, une prise murale diffuseur de phéromones et suppléments apaisants ne sont que quelques choix sur le marché de nos jours. Fournir à votre chien un entraînement et une stimulation mentale peut également aider votre chien à devenir un compagnon plus calme et plus docile.

Certains chiens atteints d'un collapsus trachéal peuvent devenir anxieux lorsqu'ils ont un épisode de toux, ce qui ne fait qu'empirer les choses. Si votre chien devient anxieux et commence à faire de grandes inspirations, cela ne fait que maintenir la trachée en position effondrée.

Pour calmer votre chien et l'encourager à respirer normalement, vous pouvez essayer ceci :

  • Avec votre chien debout devant vous (son nez vers l'horizon),
  • soulevez les pattes avant pour que le dos de votre chien repose contre vos tibias
  • et commencez à frotter doucement le ventre.

Cela semble aider à redresser la trachée et donc à calmer le chien, explique le vétérinaire Dr. Fiona. Certains propriétaires de chiens trouvent qu'ils peuvent calmer leur chien en allongeant le cou et en frottant la gorge.

C'est toujours une bonne idée de garder un œil sur les gencives de votre chien quand il ou elle a un épisode. Si votre chien vous le permet (ne le faites pas si vous craignez que votre chien ne morde), soulevez la lèvre et regardez les gencives. Elles doivent être de couleur rose chewing-gum Malabar. Si les gencives semblent pâles ou bleues, veuillez consulter votre vétérinaire.

Rechercher des suppléments

Étant donné que la trachée du chien est constituée de cartilage, votre chien peut bénéficier de certains suppléments articulaires conçus pour aider le cartilage articulaire. Dr. Kristen McMahon suggère de donner au chien des suppléments articulaires tels que Cosequin ou Dasuquin. Ces deux suppléments sont disponibles en vente libre.

Antitussif naturel

Lorsque les chiens ont une trachée effondrée, ils sont enclins à rester coincés dans un cycle de toux (un peu comme la toux de chenil) - inflammation - plus de toux - plus d'inflammation. Pour aider à briser le cycle, votre chien peut avoir besoin de prendre un médicament contre la toux ou pour les cas bénins, vous pouvez essayer cette recette naturelle :

L'orme rouge au miel

L'orme rouge se présenté sous forme de poudre et lorsqu'il est mélangé à de l'eau, il devient visqueux, ce qui aide à apaiser la gorge.

  • Dr. McMahon suggère de faire bouillir une tasse d'eau et de mélanger 1 cuillère à soupe remplie d'orme rouge.
  • Le mélange doit être remué soigneusement, puis le feu doit être éteint.
  • Ensuite, 1 cuillère à soupe de miel de manuka doit être ajoutée.
  • Elle suggère de donner 1 cuillère à café de cette concoction jusqu'à 3 fois par jour pour un petit chien comme un Chihuahua.

Un élément à prendre en compte lors de l'utilisation de l'orme rouge est qu'il peut diminuer l'efficacité d'autres médicaments que votre chien peut prendre. Pour éviter cette interaction ou effets secondaires, vous pouvez donner de l'orme rouge à un moment différent, par exemple au moins une ou deux heures après avoir administré d'autres médicaments. Il est toujours préférable de consulter votre vétérinaire avant d'essayer des remèdes maison et des suppléments.

Les antitussifs sont à utiliser lorsque aucune inflammation ni infection n’est suspectée et lorsque la toux est gênante et non productive. Ils diminuent l’irritation chronique et/ou les atteintes de l’épithélium trachéal causées par le collapsus de la membrane dorsale lors de toux.

Cependant, leur utilisation est décevante et controversée. C’est particulièrement le cas des dérivés morphiniques (antitussifs centraux), qui engendrent une dépression respiratoire. Or, lors de collapsus trachéal, ce sont aussi les plus efficaces pour enrayer la toux. En plus de leurs nombreux effets secondaires, il semble qu’ils exercent une inhibition de la motricité ciliaire.

Quels sont les traitements traditionnels ?

Dans les premiers stades de la maladie, un traitement médical pourra être mis en place par le vétérinaire de l’animal. Il s’agit le plus souvent d’antitussifs et d’anti-inflammatoires (et parfois d’antibiotiques et de bronchodilatateurs pour éviter une surinfection bactérienne).

Une fibroscopie préalable est nécessaire

Dans le contexte de collapsus de la trachée, il est important de réaliser un examen endoscopique des voies respiratoires, pour écarter d’autres affections concomitantes qui peuvent compromettre le succès de l’intervention. C’est le cas des dysfonctions laryngées (collapsus/parésie/ paralysie laryngée) qui sont associées au collapsus trachéal dans 30 à 40 % des cas.

La bronchomalacie touche 30 % des chiens souffrant de collapsus trachéaux. Le larynx est observé en phase d’induction anesthésique. On évalue l’inflammation, l’œdème, la symétrie du larynx ainsi que la bonne abduction des cartilages aryténoïdes en inspiration. Le diamètre trachéal, la position de la membrane dorsale, la présence de signes d’inflammation (rougeur, irrégularité et mucus) sont inspectées. La gradation du collapsus sera faite en fonction du segment le plus sévèrement atteint.

Un lavage broncho-alvéaloaire est réalisé pour écarter l’hypothèse d’une surinfection bactérienne.

Le régime alimentaire doit être strict c’est-à-dire qu’il ne faut pas lui donner d’à-côtés (friandises, restes de table, etc…). Il est aussi nécessaire de faire porter un harnais au chien s’il a un collier. Il faut enfin éviter toutes les fumées irritantes comme la fumée de cigarette par exemple.

A un stade très avancé de la maladie, lorsque les mesures hygiéniques et les médicaments ne permettent plus de soulager l’animal, une intervention chirurgicale est possible, elle consiste à installer une prothèse dans la trachée que l’on appelle stent. La prothèse permet généralement une nette amélioration de l’état général de l’animal. Un examen clinique chez un vétérinaire spécialisé en chirurgie est nécessaire pour considérer ce traitement chirurgical.

Après l'intervention, un traitement antibiotique peut être administré pour éviter une infection bactérienne.

Références :

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.