Que faire si mon chat a mangé un sac plastique ?

Le 19 septembre 2021 , mis à jour le 20 septembre 2021 - 7 minutes de lecture
mon chat a mangé du plastique que faire

Quel chat n’aime pas jouer avec un sac en plastique ? Et pas seulement pour le plaisir… Il n’est pas rare que les propriétaires de chats remarquent que leur matou mange la peau en plastique de la saucisses et du saucisson, des feuilles d’aluminium, des chiffons et autres objets non comestibles. Que devez-vous faire dans ce cas ? Filer chez le vétérinaire, ou est-ce un comportement normal de l’animal ?

Il y a-t-il lieu de s’inquiéter ?

Les félins sont naturellement enclins à vider leur estomac et leurs intestins à l’aide d’objets non comestibles. Ne vous étonnez donc pas si votre chat s’intéresse avec curiosité et de manière atavique et aux guirlandes du sapin de Noël, aux sacs poubelles ou aux emballages des produits à base de viande et de poisson.

Régime alimentaire inadapté ou irrégulier.

Le plus souvent, cela indique que le chat a simplement faim ou qu’il manque de vitamines et de nutriments, ce qui a pour conséquences qu’il essaie de les obtenir de cette manière particulière.

Dans ce cas, vous pouvez commencer à ajouter à la gamelle de votre animal, des aliments spécialisés, de l’herbe germée ou des cartilages de poulet. Si le changement de régime alimentaire ne donne rien et que le chat continue à manger des objets non comestibles, vous devez surveiller de près son comportement et son état. Même un petit morceau de plastique ingéré par un chat peut provoquer un arrêt ou une obstruction du passage intestinal (coprostase) et causer une occlusion intestinale.

Autres raison.

La préoccupation d’un fouineur pour les emballages non comestibles (pica) peut être indiquée par :

  • Stress – manger les sacs plastiques aide l’animal à se débarrasser de son malaise ;
  • Maladie intestinale, des maux de dents ou des problèmes buccaux.

Par ailleurs, il convient de noter qu’un morceau de polyéthylène peut se loger dans l’estomac pendant le jeu ou même pour attirer l’attention du propriétaire. Si le morceau ingéré est plus petit qu’une boîte d’allumettes, il n’y a probablement pas lieu de s’inquiéter car il sera éliminé avec les selles ou les vomissements en quelques heures. Si ce n’est pas le cas, ou si le sac n’a pas disparu et que l’état de l’animal commence à se détériorer, contactez immédiatement le vétérinaire.

Premiers secours

La langue du chat possède des papilles qui s’incurvent vers l’intérieur de l’œsophage. Cela les empêche de se débarrasser du sac à l’intérieur une fois ingéré. Mais un humain ne doit jamais essayer de retirer le sac du corps du chat par ses propres moyens. Toute action mécanique de la part du propriétaire peut provoquer des dommages à la paroi intestinale ou une suffocation. Le maximum qu’un propriétaire puisse faire à la maison est :

  1. Donnez à l’animal beaucoup d’eau pour le faire vomir.
  2. L’huile de vaseline peut être utilisée pour liquéfier les selles et faciliter le passage du corps étranger dans le tractus gastro-intestinal.
  3. Dans le cas où un morceau d’emballage d’une substance toxique est mangé, du charbon actif ou un autre adsorbant peut être administré avec une grande quantité d’eau pour affaiblir l’effet du poison sur l’organisme.

Il est important de rappeler que tout soin pré-hospitalier n’exclut pas une consultation vétérinaire. De fait, vous ne savez pas combien et quelle taille de morceaux de polyéthylène votre chaton a avalé.

Lorsque des soins vétérinaires urgents sont nécessaires. Un transport rapide à la clinique vétérinaire est recommandé si le chaton manifeste :

  • Vomissements qui persistent pendant plusieurs heures ;
  • Diarrhée persistante ou, à l’inverse, constipation ;
  • Des changements dans le comportement de l’animal ou des miaulements agités ;
  • Il se lèche le ventre ou se roule par terre ;
  • Abdomen gonflé et douleur abdominale ;
  • Manque d’appétit ;
  • Vomissements et selles sanglants ;
  • Léthargie et l’apathie.

Que faire si un chat a mangé un sac plastique

Si ces symptômes persistent longtemps ou apparaissent deux ou trois jours après l’ingestion du sachet, il y a lieu de consulter un vétérinaire en urgence.

Diagnostic et traitement

Lorsque vous contactez le vétérinaire, vous devez décrire tout ce que vous remarquez chez votre animal et fournir des informations sur les maladies concomitantes et l’âge de l’animal à fourrure. Le vétérinaire prescrira très probablement une radiographie et une échographie pour déterminer la localisation et la taille de la masse avalée et pour exclure une occlusion intestinale.

Si le diagnostic n’est pas confirmé, l’animal malade se verra prescrire un régime à base d’aliments riches et denses. Cela permettra au corps étranger de se déplacer dans l’intestin sans le blesser.

Dans quels cas une intervention chirurgicale est nécessaire ?

Dans les cas particulièrement graves, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire, par ex :

  • En cas de recours intempestifs à la clinique vétérinaire ;
  • Si une radiographie montre une obstruction intestinale ;
  • Un trop gros morceau de polyéthylène a été avalé.

Quels sont les chats les plus fragiles face à l’ingestion d’un corps étranger ?

Sont à risques les animaux âgés de plus de 7 ans et ceux qui souffrent de maladies cardiaques, hépatiques ou rénales.

Comme la nécrose (mort des tissus) qui se développe peut toucher d’autres organes, le vétérinaire peut demander un examen supplémentaire – une radiographie avec un agent de contraste – pour déterminer les limites et la structure des tissus affectés du tube digestif.

En outre, à mesure que les chats vieillissent, l’anesthésie est plus difficile à tolérer et le propriétaire doit être préparé à toute éventualité. Très souvent, la plupart des décès d’animaux de compagnie sont dus à une orientation tardive vers un spécialiste.

Mesures préventives

Dès qu’un petit chat duveteux apparaît dans la maison, vous devez prendre des mesures pour l’empêcher de manger des objets non comestibles. La pratique montre que l’hygiène domestique de base est la meilleure des préventions contre ce phénomène comportemental :

  • Évitez l’accumulation de débris et limitez l’accès de votre animal à la poubelle.
  • Utilisez des sprays à forte odeur dans les endroits où la présence des animaux domestiques ne sont pas désirés.
  • Ne laissez pas la viande et le poisson sans surveillance sur la table dans leur emballage d’origine.
  • Remplacez votre poubelle classique par une poubelle spéciale avec un couvercle automatique.
  • Retirez le film plastique de la saucisse ou du saucisson avant de les donner à votre animal.
  • Gardez le matériel d’artisanat (fil, laine et rubans), dans un récipient fermé, hors de portée du chat.
  • Décorez le sapin de Noël de guirlandes inaccessibles aux animaux domestiques.
  • Ne laissez pas les plaquettes alvéolées des médicaments dans un endroit accessible.

Tout propriétaire doit être très attentif à son animal, prêter attention à tout changement de comportement et demander l’avis d’un professionnel. La santé de votre animal dépend uniquement de son propriétaire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.