En dehors de la mue normale, un problème de pelage (perte anormale de poils) chez votre chat traduit un souci au niveau de sa santé. En consultant votre vétérinaire rapidement, vous multipliez les chances d’une guérison rapide de votre animal, quelle que soit la cause de la perte de ses poils.

Gardez en tête qu'il y a beaucoup de choses différentes qui peuvent causer la perte de poils chez votre chat, comme des parasites, un champignon l'alimentation, les facteurs psychologiques, l'infection, les allergies ou quelque chose de plus grave. Voici quelques conseils pour retrouver un animal au poil !

 

Votre chat peut se gratter et se toiletter excessivement en raison d'une infestation de puces ou d'acariens ainsi que d'un champignon comme la teigne, ce qui entraîne une perte de poils. La perte de poils peut être auto-infligée, c'est un comportement montrant un signe de stress. Une alimentation inappropriée ou un changement de régime alimentaire peuvent causer des démangeaisons et la perte de poils. L'alopécie peut également être la manifestation d'une autre maladie, nécessitant un diagnostic par votre vétérinaire.

chat qui se gratte énormément et perd ses poils

Les propriétaire d'un chat, ont l'habitude de composer avec le pelage de leur chat, surtout au printemps et avant l'hiver - en utilisant une brosse à poil pour les enlever de leurs vêtements sombres, en les aspirant du canapé et même en les retirant de la nourriture à l'occasion.

À moins que vous n'ayez une race sans poils comme le Sphynx, vous devez vous attendre à une certaine perte de poils naturels. Cependant, si les poils de votre chat s'amincissent visiblement, s'il y a des plaques chauves ou si vous remarquez des zones enflammées et rouges, il y a un problème. Lorsque votre chat perd plus de poils que la normale, on appelle cette condition l'alopécie.

S'il y a une perte de poils aux endroits où vous le voyez se mâchouiller régulièrement, comme sa patte ou sa jambe, l'alopécie est probablement une réaction à un parasite. En faisant subir à votre chat un examen complet, vous devriez découvrir la source du problème, et votre vétérinaire pourra vous suggérer des médicaments pour éliminer le parasite que ce soit des acariens ou des puces qui sont la source de ses démangeaisons.

Lorsque votre chat ne lèchera plus et ne grattera plus dans la région, les poils devraient repousser avec le temps. Il est particulièrement important de vous faire traiter si vous soupçonnez une infection fongique, car celle-ci peut facilement se propager aux humains (en plus de vos autres amis à fourrure).

Mais que faire si vous ne trouvez pas de parasites sur votre chat pour accompagner la perte de poils ? Ou s'il y a d'autres symptômes ?

Examinons les autres causes potentielles de l'alopécie chez les chats et découvrons quelques conseils sur la façon de les traiter.

chat qui se lèche et perd ses poils

Causes et traitement de la perte de poils chez les chats

Allergie alimentaire

Quoi d'autre pourrait faire perdre ses poils à votre chat ? (idem pour le chien) Ça pourrait être une allergie alimentaire. Si vous avez changé la nourriture de votre chat (ou de votre chien) dernièrement, le simple fait de la changer à nouveau pourrait éliminer les symptômes de la maladie. Les chats peuvent aussi développer des allergies alimentaires avec le temps, alors vous devrez peut-être essayer différentes nourritures.

Dermatite humide ou point chaud

Votre chat a-t-il un " point chaud " ? Également connu sous le nom de dermatite humide aiguë, cette affection est plus fréquente chez les chiens, mais les chats peuvent aussi en être atteints. Les points chauds commencent par une irritation de la peau, des zones rouges, comme une piqûre de puce ou de tique.

Lorsque votre chat nettoie la zone, les bactéries peuvent infecter la plaie. Ces plaies suintantes sont chaudes, douloureuses et peuvent se propager rapidement. Votre chat aggrave le problème en léchant la zone, en la gardant humide et en l'empêchant de guérir. Après avoir diagnostiqué et traité la cause sous-jacente (s'il y en a une), le point chaud doit être traité. Votre vétérinaire peut raser la zone pour favoriser le séchage et prescrire des antibiotiques.

Vérifiez bien ces zones : tête, dos, cuisses, articulations, flancs…

Stress

En dehors des périodes du printemps ou d'hiver, la perte de poils peut aussi être auto-infligée par des facteurs psychologiques comme le stress ; les chats contrariés se toilettent parfois excessivement pour se calmer. Lorsque vous voyez votre chat faire cela, vous pouvez essayer de réorienter son comportement en lui donnant plus d'attention (ou, idéalement, en éliminant la source de stress, bien que ce ne soit pas toujours possible). Votre chat peut également bénéficier de médicaments contre l'anxiété ; consultez votre vétérinaire si le problème s'aggrave.

Chat, Stressé perd ses poils

Dermatite de contact ou réaction allergique

Si l'alopécie se trouve dans un endroit difficile à atteindre pour lui (le dos, les flancs ou entre les omoplates, par exemple), il ne s'agit probablement pas d'une alopécie auto-infligée. Une possibilité est la dermatite de contact - une réaction allergique à un objet sur lequel votre chat s'est frotté.

Si la perte de poils se limite à la partie inférieure des cuisses et des pattes, par exemple, il pourrait s'agir d'une réaction à un nouveau tapis ou une allergie à un produit nettoyant pour le sol. Vous devrez peut-être faire un travail de détective pour en déterminer la cause, mais une fois que vous l'aurez enlevée, les poils devraient repousser. Votre vétérinaire peut vous prescrire un spray à l'hydrocortisone pour empêcher le chat de se gratter.

Déséquilibre hormonal

L'alopécie peut également signaler un problème plus grave, comme un déséquilibre hormonal. Les chats atteints d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie (une thyroïde trop ou trop peu active) peuvent présenter une perte de poils inégale, et un excès de cortisol peut provoquer un amincissement des poils en un motif symétrique sur le tronc de votre chat.

Ces affections doivent être diagnostiquées à l'aide d'un test sanguin. Si la perte de poils de votre chat s'accompagne de changements d'appétit, de vomissements, d'une perte de poids ou de fièvre, emmenez-le immédiatement chez le vétérinaire.

Carence en vitamines B

Votre chat peut avoir besoin d'un petit coup de "peps", vous pouvez lui donner des vitamines du complex B ou de la superlevure, c'est bon pour son poil.

RÉFÉRENCES
  • ASPCA. “Cat Care” : Mue.” ASPCA. 2011. (20 novembre 2020) http://www.aspca.org/pet-care/cat-care/shedding.aspx
  • Eldredge, Debra M., et al. “Manuel vétérinaire du propriétaire de chat.” Howell Book House. 20 novembre 2020.
  • PetMD. “Maladies avec perte de poils chez les chats.” WebMD. 2011. (20 novembre 2020) http://pets.webmd.com/cats/diseases-hair-loss-cats
  • Plotnick, Arnold. “Troubles de la peau chez les chats.” Les chats de Manhattan. 9 février 2006. (20 novembre 2020) http://www.manhattancats.com/Articles/Skin_Disorders_in_Cats.html

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.