Pelage : astuces et conseils contre les boules de poils chat

Le 14 mars 2016 , mis à jour le 21 février 2021 - 5 minutes de lecture
Aider votre chat à évacuer naturellement et facilement ses boules de poils

5 astuces contre les vomissements de boules de poils… Si vous avez un chat, vous êtes familier avec les mues de printemps. Combien de fois votre chat à tenté de déloger ses boules de poils de son estomac sans succès pendant votre sommeil ?

Mais votre inquiétude est à son comble lorsque vous découvrez ces « surprises gluantes » jonchant sur le sol, autant pour la santé que pour l’inconfort de votre chat. Comme la plupart des félins, il passé une bonne partie de la journée à faire sa toilette et le toilettage de son luxueux manteau a provoqué l’ingestion de beaucoup de poils. Voici quelques conseils pour le soulager et lui éviter d’avaler trop de poils provoquant les vomissements ?

 

Pourquoi les chats vomissent-ils des boules de poils ?

Les boules de poils ne devraient pas être un problème, parce que à l’état sauvage, ils consomment régulièrement la fourrure de leurs proies. Mais l’élevage sélectif a donné lieu à des chats avec un pelage plus long que de nature par rapport à un petit félin sauvage au début de leur évolution.

Alors que le chat à poils courts peut souffrir de boules de poils, ceux qui ont un pelage plus touffu, ou des couches plus épaisses sont plus enclins à en souffrir car ils vont consommer plus de poils pendant la toilette. Certains deviennent même des toiletteurs névrotiques.

Les boules de poils occasionnelles ne sont pas un problème, mais si vous remarquez que votre chat est aux prise de symptômes d’une expulsion difficile, ou que l’éjection de boule de poils se produit plus que quelques fois par mois, il est temps de remédier à la situation. Bien que les boules de poils soient normalement bloquées dans l’estomac (ce qui explique pourquoi ils les vomissent), elles peuvent devenir potentiellement mortelle lorsqu’elles atteignent les intestins, si elles ne sont pas dirigées vers les selles.

traiter naturellement chats contre boules de poils
Voici à quoi ressemble une déjection de boule de poils

La prévention et le traitement naturel…

Si vous voyez votre chat manger de l’herbe du jardin, laissez le faire, de plus, plutôt que de recourir à des remèdes classiques, pourquoi ne pas suivre les 5 conseils suivants pour aider à prévenir les boules de poils en premier lieu ?

1. Toilettage

Comme pour le chien, plus vous brosserez votre chat pour enlever les poils lâches, moins il en consommera pendant la toilette. C’est aussi simple que cela, le brossage, le brossage… rien de mieux pour leur élimination ! Il est vrai que certains matous refusent de se laisser brosser, mais beaucoup d’entre-eux profitent de l’expérience et y prennent goût.

2. Alimentation

Les matous nourris avec un régime alimentaire à base de viande crue (muscle, organes et masse osseuse) sont rarement, voire jamais victimes des boules de poils. Si un régime cru est impossible, essayez une nourriture en conserve de bonne qualité avec une forte teneur en viande. Les croquettes bas de gammes trouvées dans la plupart des grandes surfaces sont sèches et bas de gamme et ne sont pas propices à une bonne santé digestive chez nos félins domestiques.

3. Fibres naturelles

Au lieu de nourrir votre chat d’aliments secs riches en fibres dans une tentative de réduire les boules de poils, essayez d’ajouter un peu de citrouille en conserve (sans épices) à une nourriture de qualité en conserve. La citrouille peut régler des problèmes digestifs. L’ajout d’eau à la nourriture est une autre option. Pensez aussi à l’herbe à chat (votre chien peut aussi en manger), très efficace, que vous pouvez aussi planter dans le jardin si vous avez la chance d’en avoir un.

4. Exercice

Plus votre chat fera de l’exercice, meilleur sera le travail de son système digestif. De plus certains matous passent leur temps à se toiletter par ennui ou par stress, le jeu peut enrayer ce type de symptômes.

5. Homéopathie

Si votre animal passe son temps à se lécher ou si vous remarquez beaucoup de déjections de poils, ce sont les signes d’un manque général de santé. Un remède homéopathique bien-indiqué ou, le cas échéant, un plan de traitement impliquant plusieurs remèdes au fil du temps, se traduira par un chat sain moins sujet aux boules de poils. Assurez-vous de travailler avec un homéopathe qualifié.

BONUS, LE PETIT TRUC EN PLUS :

Votre chat vous a peut être habitué à ces surprises désagréables du printemps, périodes propices aux déjections de poils, si votre chat a un poil angora, déposer-lui de temps en temps un peu d’huile d’olive sur les pattes, il s’empressera de les lécher et l’huile l’aidera à faire glisser les poils plus facilement lors de la déjection.

Les régimes alimentaires du commerce spécifiques aux boules de poils sont-ils efficaces ?

Beaucoup d’entreprises commerciales de régimes pour animaux offrent des croquettes formulées pour favoriser leur élimination. Ces aliments contiennent plus de substances fibreuses, comme de la cellulose en poudre ou de la pulpe de betterave, pour faire passer les boules de poils plus facilement à travers le système digestif du chat. Le problème avec ce type de nourriture est qu’ils sont moins riche en viande.

Il n’y a pratiquement pas de substances fibreuses dans l’alimentation naturelle d’un chat, aussi, en ajouter peut effectivement être préjudiciable. Cela peut irriter le tube digestif d’un chat et causer des crampes ou des ballonnements. En outre, en se liant avec l’eau qui passe normalement à travers le tractus digestif, elles provoquent la constipation ou la concentration de l’urine, conduisant à une maladie des voies urinaires. Ces ingrédients en supplément peut causer des selles plus volumineuses.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.