Connaissances de Base sur les poules et les poulets. Élevage de volailles ou production d’oeufs ?

Le 29 août 2020 , mis à jour le 27 février 2021 - 8 minutes de lecture
avant d'accueillir des poules chez soi

Les gallinacés sont des animaux d’élevage plus intelligents et sensibles qu’ils n’y paraissent. Nous citadins, sommes un peu déconnecté de ces animaux qu’on ne sait que peu de choses à part les œufs et la viande que l’on peut en tirer… Apprenons-en un peu plus

L’élevage de poulets par les humains a commencé il y a environ dix mille ans. Les premiers poulets domestiqués vivaient dans le nord de la Chine 8 000 ans avant JC, simultanément avec les poulets en Inde et ceux d’Asie du Sud-Est. L’élevage de poulets d’Inde sont arrivés au Moyen-Orient et finalement en Europe, les poulets d’Asie du Sud-Est se sont répandus via l’archipel indien jusqu’en Polynésie, et de là en Amérique du Sud.

 

Les premiers poulets sont arrivés en Europe il y a environ cinq mille ans. Les poulets d’aujourd’hui ne descendent pas nécessairement directement des animaux trouvés dans le nord de la Chine. Comme on le voit, l’élevage de volailles ne date pas d’hier, que ce soit pour produire des poulets de chair, des poules pondeuses, quelques connaissances de base sur les poules et les poulets seront nécessaire si vous vous lancez dans l’élevage de volailles.

Un lignée identifiable

Un poulet ressemblant à un faisan est considéré comme un poulet primitif. Tous les poulets descendent du Coq doré (Gallus gallus). Les premiers descendants de ce coq doré sont probablement croisés avec le Coq de Sonnerat (Gallus sonneratii). Les pattes jaunes sont probablement issus de ces volailles de chair.

Le coq doré appartient à l’ordre des Galliformes (gallinacés) ou oiseaux de volaille. En son sein, il appartient à la famille des Phasianidae ou faisans. À l’intérieur, ils appartiennent au genre Gallus ou à la volaille de la jungle.

coq lafayette

Quatre types de volailles forestières sont connus :

  • Gallus Laffayetei, Coq de Lafayette
  • Gallus Sonneratti, Coq de Sonnerat
  • Gallus varius, volaille verte également appelée tétras à queue fourchue ou coq de Java
  • Gallus gallus, volaille à crête rouge ou Coq doré

La sauvagine rouge Gallus gallus est la seule sauvagine qui possède une sous-espèce. Il y en a cinq.

  • Gallus gallus gallus, la volaille à crête rouge de Chine Cochin;
  • Gallus gallus murghi, la volaille à crête rouge indienne;
  • Gallus gallus jabouillei, la volaille à crête rouge du Tonkin;
  • Gallus gallus spadiceus, la sauvagine rouge birmane;
  • Gallus gallus bankiva, la sauvagine rouge de Java.

Gallus sonnerait (Coq de Sonnerat)

Un ordre hiérarchique du plus fort au plus faible

Les poulets sont des animaux sociaux qui vivent naturellement en petits groupes : de coq, à quelques poules et éventuellement des poussins. Le groupe a un classement clair. Nous appelons cela l’ordre hiérarchique. Ces animaux d’élevage se connaissent et respectent les plus forts du groupe. Le coq défend ses poules contre les intrus et met en garde contre le danger. Il attire les poules vers la nourriture et vers un endroit sûr pour dormir.

Les poules sont plus intelligentes et ont plus d’émotions que beaucoup de gens ne le pensent. Elles sont vraiment sous-estimées. Ceci est particulièrement évident dans les grandes étables dans lesquelles les poules et les poulets de chair sont élevés pour la production de viande et les poules pondeuses pour la production d’œufs.

Les poulets ont été réduits à des objets dans l’industrie de la volaille. Quelle différence avec les éleveurs de volaille amateurs qui la plupart les gardent pour le plaisir, pour la production d’œufs et certains les élèvent comme volailles de chair pour leurs viandes riches en protéines.

famille gallinacés

Les poules discutent entre-elles

Les galinacés discutent beaucoup entre eux. Les scientifiques distinguent jusqu’à trente sons différents. De cette façon, ils disent ce qu’ils ressentent, ce qu’ils veulent, qui est responsable, qu’ils ont pondu un œuf…

Un emploi du temps très chargé

En période d’élevage, une poule est en mouvement toute la journée et n’a que quelques heures de repos par jour pendant lesquelles elle « n’a pas à le faire ». Et si elle n’est pas obligée de procréer, elle prend un bain de poussière ou de sable et polit son plumage avec des matières grasses du mamelon vers le dos. Elle se sent à l’aise de faire ça.

Une caractéristique importante du poulet domestique est qu’il se nourrit. Le comportement est caractérisé par la curiosité. La taille d’une zone sur laquelle un troupeau se propage dépend de la disponibilité de la nourriture, des lieux de couchage appropriés et des cachettes appropriées. À la recherche de nourriture, ils grattent le sol et l’examinent avec le bec à la recherche d’objets comestibles, tels que des graines, des vers, des insectes riches en protéines.

Lorsqu’il y a suffisamment de nourriture, les poulets sont remarquablement stables et se déplacent rarement à plus de cinquante mètres de leur poulailler. La zone des poulets sauvages peuvent s’étendre sur 2000 m2. La distance maximale mesurée parcourue par un troupeau de poulets a été mesurée en Thaïlande est de 32 kilomètres.

Jeux de pouvoirs…

Les poulets étranges, de taille ou de tempérament différents, ne sont généralement pas acceptés par un troupeau fixe de coqs et de poules. Mais même au sein du groupe permanent, des conflits peuvent régulièrement surgir au sujet du classement. Cela implique de picorer, celui qui est au bas du classement de l’échelle d’importance, par ses supérieurs.

Ce picage peut prendre des formes extrêmes en raison de la surpopulation ou de l’ennui. Si le picage des plumes frappe dans un groupe, il ne s’arrête pas à un animal, les poules copient le comportement en masse. Parfois, cela conduit même au cannibalisme. Les poules peuvent se blesser si gravement que la mort s’ensuit.

Quelques conseils si vous voulez introduire de nouvelles poules ou poulets à un groupe existant. (à venir)

Pontes et couvaisons

La plupart des amateurs élèvent des poules pour des oeufs de consommation. La ponte peut être quelque peu contrôlée en plaçant des nids de ponte dans le poulailler. Les nids en rouleaux sont un bon remède contre le soi-disant picage des œufs.

Certaines poules couvent plus facilement que d’autres. Cela a à voir avec la variété et la période d’élevage, entre autres. Mais la couvaison peut également être affectée par le régime alimentaire, les pondeuses ont besoin d’une alimentation à haute teneur en protéines.

L’alimentation des volailles est un point essentiel !

Poules avec coq… ou pas

Souvent, la question est posée : faut-il y avoir un coq avec des poules ? Un coq n’est vraiment nécessaire que si vous voulez des poussins. Mais les coqs sont également utiles pour la sécurité. Un coq protège ses poules et les avertit lorsque le danger est imminent.

Si vous avez un coq parce que vous voulez autant d’œufs fécondés que possible, un coq peut gérer entre dix et trente poules. Dix est le nombre que maintient le secteur des œufs d’incubation à grande échelle et trente est le nombre rencontré dans l’agriculture biodynamique.

Après la fécondation, une poule pond des œufs fécondés pendant environ deux semaines. Avec un coq sur dix poules, plus de 80% des œufs doivent être fécondés.

Vous ne vous souciez pas du nombre d’œufs fécondés ? Commencez avec un coq, quel que soit le nombre de poules, puis ajoutez des coqs plus jeunes et voyez si cela se passe bien. Ces messieurs doivent être capables de faire, entre eux, une sorte d’arrangement d’accès.

Surtout s’ils sont la cible d’oiseaux de proie et que les poules sont libres de se déplacer, alors vous feriez mieux d’avoir plusieurs coqs. Ils gardent un œil sur leurs congénères et peuvent avertir ou même défendre les poules si nécessaire.

Le coq permet de prévenir les poules d’un danger, par exemple si un renard guète… Voir ici comment  fabriquer un poulailler à fermeture automatique

Quelles questions se poser lorsqu’on veut avoir des poules dans son jardin ?

Voici un résumé des thèmes les plus importants. En cliquant dessus, vous pouvez continuer à naviguer dans le réseau de connaissances. Vous trouverez toutes sortes d’informations sur la ponte, la couvaison et les poussins sous le comportement des poulets, l’alimentation des volailles.

Cette base de connaissance s’agrandira au fur et à mesure des besoins. Si vous posez des questions en commentaires, nous nous ferons un plaisir de vous répondre et étofferons cette page avec vous.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.