Remèdes naturels pour le cheval, le poney et l’âne

Le 22 juillet 2016 , mis à jour le 27 mai 2021 — 6 minutes de lecture
soigner son cheval avec les plantes

Quels remèdes sont-ils adaptés pour maux les plus fréquents des chevaux, des poneys et des ânes ? Voici plusieurs remèdes maison pour les maladies courantes de nos équidés.

Vous voulez soigner les petits maux comme par exemples coliques, la diarrhée ou la gastrite, la fièvre, une foulure grâce aux possibilités offertes par le remèdes naturels pour les équidés ? Voici plusieurs solutions utilisant les médecines non conventionnelles adaptées aux équidés comme l’aromathérapie et l’acupuncture ou une automédication raisonnée.

 

à lire aussi : Les maladies équines courantes et leurs solutions naturelles

Soins naturels contre la bronchite et la toux (marche ausssi pour les poneys et l’âne)

  • Bien mouiller le foin pour éviter la poussière et donner 2 ou 3 carottes crues coupées en morceaux par jour, de l’ail cru.
  • et Infusion de fleurs de sureau noir ou de feuilles de cassis ou de sauge, 2 poignées par litre d’eau. sucrée au miel.
  • ou Infusion de feuilles d’eucalyptus 2 poignées par litre d’eau.
  • ou Infusion de tussilage, 2 poignées par litre d’eau.

Colique accompagnée de météorisme (aérophagie des équidés)

  • Donner du fenouil sauvage, des feuilles de pissenlit
  • ou Décoction de graines d’aneth odorant, 50 g pour 1 litre d’eau.

Une bible des soins naturels…

Trouvez plus de solutions offertes par les médecines non conventionnelles adaptées aux équidés pour traiter les maux les plus fréquents, comme la phyto aromathérapie et acupuncture ou l’automédication raisonnée dans le livre « La bible des soins naturels pour le cheval, le poney et l’âne, best seller où Françoise Heitz passe en revue les possibilités offertes par l’aromathérapie et acupuncture. Françoise Heitz diplômée de phyto aromathérapie, qui a exercé en clientèle mixte, forme maintenant des éleveurs français en phyto et les sensibilise sur les danger à une automédication.

Contre la constipation

L’huile de paraffine est utilisée par les vétérinaires pour traiter les impactions, qui sont des coliques liées à l’accumulation de matière sèche dans le tube digestif, en général dans le colon.  Pour être efficace en cas de crise de colique, elle doit être administrée en grande quantité directement dans l’estomac, cette technique est donc réservée aux vétérinaires. En attendant vous pouvez donner cette mixture maison :

  • Décoction d’écorce de bourdaine vieille de 2 ans, 100 g pour 1 litre d’eau ou de vin, bouillir 30 mn.

Calmer la diarrhée

  • Donner une pâte composée de : bistorte pulvérisée, 15 g, écorce de chênes séchée pulvérisée, 15 g, miel, 50g ; pour 1 jour ; recommencer le lendemain si nécessaire.

Gastrite

Pour traiter naturellement le cheval, le poney et l’âne, cette décoction trouvée dans la bible des soins naturels pour le cheval, le poney et l’âne est à essayer pour son efficacité et son action douce.

  • Décoction de mauve, 500 g de feuilles dans 10 litres d’eau ; faire boire tiède.

Ictère (jaunisse)

  • 3 poignées par jour de houblon ou de véronique officinale.

Indigestion accompagnée de coliques

Les problèmes gastriques fréquents chez les équidés, comme les coliques, l’indigestion ou les ballonnements peuvent bénéficicier des commodités offertes par les médecines douces, mais aussi en surveillant le régime alimentaire.

  • Donner à manger du foin très sec
  • Supprimer les nourritures qui fermentent, pois, fèves, pommes de terre,
  • Supprimer les racines, sauf les carottes
  • Saupoudrer le fourrage, l’avoine et le son d’une poignée de marrons d’Inde épluchés, séchés et pulvérisés.
  • Donner une infusion de menthe poivrée, 30 g pour 1 litre d’eau.

Remèdes naturels pour le cheval

Comment purger naturellement

  • 20 follicules de séné dans ¼ de litre d’eau, puis donner de l’ail, 2 bulbes entiers écrasés et infusés dans ½ litre d’eau ; en 2 fois.

Vermifuge naturel pour cheval, le poney et l’âne

  • Après 1 jour de jeûne, donner 2 bulbes d’ail râpés dans du son, du miel ou de la mélasse, puis : des carottes crues, du chiendent commun, des feuilles de ronce.

Pour prévenir les vers

  • Semer dans les pâtures : chiendent commun, fougère mâle, frêne, genêt à balai, moutarde noire, ronce, sureau noir.

Accouchement : aider la parturition

  • 15 g de clous de girofle.

Comment stopper l’asthénie

  • 0,50 g de poudre de racine séchée d’aunée officinale dans du miel ; dose pour 1 jour.

Renforcer un chevaux (poneys et ânes) lors de la convalescence grâce aux plantes

  • Noix de kola, 10 g dans du miel.
  • ou Ration d’avoine, un peu mouillée d’eau tiède pour la rendre plus digestible à laquelle on ajoute une cuiller à soupe de grains de carvi ou une poignée de farine de gland.
  • ou Donner des graines de fenugrec pour favoriser la reprise musculaire.

Calmer la fièvre

  • Donner du thé froid dans lequel on a ajouté un peu de persil haché
  • ou Infusion d’oseille
  • ou Infusion de feuilles de cassis. Fruits de cassis écrasés dans du miel.

Soigner une foulure naturellement

  • Baigner la jambe dans de l’eau salée chaude, puis frotter l’articulation avec : de l’huile d’olive, une infusion forte de grande consoude ; bander avec un linge trempé dans cette même infusion.

Contre une morsure de vipère

  • Préparer d’avance l’onguent suivant : 120 g d’huile d’olive, 60 g de racine pilée de campanule raiponce, 60 g de feuilles pilées de lierre grimpant, 60 g d’essence de térébenthine ; une fois le venin exprimé, frotter le remède dans la blessure ; et en complément : administrer de l’ail, donner de la buglosse fraîche.

Reins et voies urinaires

  • Donner de la chicorée sauvage, des queues de cerises, des rameaux de cerisier, du persil.
  • ou Appliquer des compresses chaudes d’une infusion de thym ou de moutarde noire ou de véronique officinale

Calmer les rhumatismes fréquents chez les équidés

  • Administrer une décoction d’ortie, 2 poignées dans 1 litre d’eau, bouillir 5 mn.
  • et Donner de l’avoine, du foin, du son
  • Mêler à la nourriture : bardane, céleri haché, tiges et feuilles, grande consoude, cresson officinal, écorces de genévrier ou de saule blanc, patience sauvage, persil, primevère officinale, romarin.

Attention : Ces remèdes à base de plante pour soigner vos chevaux, poneys et ânes sont là à titre indicatif, consulter toujours votre vétérinaire avant de les utiliser.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.