Infection des glandes salivaires chez le chien

Le 16 septembre 2020 , mis à jour le 1 mars 2021 — 5 minutes de lecture
traiter naturellement glandes salivaire chien

« Le processus digestif commence dans la bouche ». Si vous avez déjà entendu ce dicton, vous connaissez probablement déjà le rôle important que jouent les glandes salivaires pour aider votre chien à digérer cette grande gamelle de nourriture que vous placez devant son nez tous les jours.

Un chien a plusieurs glandes dans la cavité buccale, la première est juste sous ce que nous appelons la « pommette », la seconde est située à la base du cartilage du conduit auditif et les troisième et quatrième sont placées juste sous la mâchoire. La plupart des propriétaires n’en sont pas conscients jusqu’à ce qu’il y ait un problème. Comme toute glande du corps du chien,  une infection des glandes peut facilement se déclarer.

 

Les principales fonctions des glandes de sécretion de la salive

Elles ont plusieurs fonctions essentielles, tout comme pour les humains, elles jouent aussi un rôle dans leur système de régulation thermique :

  1. Pour produire de la salive, ce qui facilite le processus de mastication
  2. Pour aider à ramollir les aliments avant d’être avalés
  3. Pour aider au processus digestif en libérant des enzymes
  4. Pour garder la bouche humide et exempte de bactéries
  5. Pour éliminer les particules d’aliments
  6. Pour refroidir un chien surchauffé et haletant

La cavité buccale du chien renferme plusieurs types de glandes secrétant la salive : la glande parotide, glande sublinguale, mandibulaire et zygomatique (voir schéma).

schéma les glandes salivaires du chien
1. glande zygomatique – 2. glande parotide – 3. glande sublinguale – 4. glande mandibulaire

Symptômes

Les chiens ayant une maladie parodontale ou étant atteints d’infections des glandes salivaires développeront généralement des symptômes clés. Voici quelques symptômes pouvant indiquer une infection des glandes salivaires :

  • Bave excessive
  • Salive sanglante
  • Gonflement du cou
  • Gonflement de la joue
  • Gonflement sous la langue
  • Difficulté à manger
  • Sécheresse buccale

Les infections des glandes salivaires peuvent avoir diverses causes. Parfois, le canal salivaire peut devenir obstrué ou un canal salivaire peut être rompu (sialocèle) à la suite d’une blessure et, par conséquent, provoquer une fuite et un abcès. Une sialocèle provoque généralement un gonflement près de la glande salivaire et en fonction de son emplacement, elle peut avoir plusieurs noms différents :

  • Une ranule se développe sous la langue comme un gonflement qui peut provoquer des saignements et des problèmes de mastication.
  • Une sialocèle pharyngée se développe à l’arrière de la bouche et peut causer des difficultés respiratoires.
  • Une sialocèle zygomatique se développe juste sous l’œil et peut provoquer un gonflement des yeux.

Les causes

Le plus souvent, une cause réelle peut ne pas être identifiée, mais il semble qu’un traumatisme des glandes puisse survenir pour différentes raisons. Les chiens qui mâchent des objets pointus qui se brisent tels que des os ou des bâtons peuvent facilement développer une sialocèle.

Dans certains cas, des combats de chiens ou des accidents de voiture peuvent causer des traumatismes. Il a également été constaté que l’utilisation de colliers d’étranglement peut également endommager les glandes délicates.

Dans certains cas, des calculs salivaires peuvent se former, ils sont appelés « sialolithes » et ils peuvent obstruer l’écoulement normal de la salive.

Un chien ayant une maladie parodontale qui a subit une intervention chirurgical peut avoir des infections postopératoires des glandes de sécretion de salive. Un traitement antibiotique peut être nécessaire si après un examen clinique des agents infectieux ou des infections bactériennes ont été décelées.

Diagnostic

Le diagnostic de ces gonflements est confirmé par un examen clinique, le vétérinaire palpera chaque glande à la recherche d’un gonflement et de signes de pathologie infectieuse.

Dans certains cas, lorsqu’une bosse s’est développée une intervention chirurgicale appelée « aspiration à l’aiguille fine », le vétérinaire pourra mieux évaluer les glandes enflées et définir les agents infectieux et établir un diagnostic approprié. Dans ce cas, une petite aiguille est insérée dans la masse et le fluide est extrait. Le fluide est ensuite envoyé à un laboratoire et biopsié qui établira le tableau clinique.

Traitement

Le traitement consiste généralement à traiter la cause sous-jacente lorsqu’elle est trouvée, dans la plupart des cas, le drainage de la sialocèle et l’administration d’un traitement antibiotique lorsque la zone est soumise à une infection bactérienne.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer la glande (sialoadénectomie. La plupart des chiens se remettent sans encombre de la chirurgie, même si la zone peut prendre un certain temps à guérir, les infections postopératoires restent très rares.

Si votre chien a toujours bavé abondamment devant son bol de nourriture, cela ne fait que vous prouver la théorie de Pavlov. Mais si votre chien commence soudainement à baver plus que d’habitude sans raison apparente, ou rencontre une sécheresse buccale sans raison apparente, il serait recommandé de consulter le vétérinaire.

Un examen aidera le vétérinaire à poser un diagnostic approprié et à commencer un traitement précoce. De nombreux chiens sont vus trop tard, une fois qu’ils ont développé une très grosse boule sous la mâchoire et la chirurgie dans ces cas est beaucoup plus compliquée et invasive.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.