Folliculite chez le chien : Comment le soulager

Le 5 octobre 2020 , mis à jour le 28 février 2021 - 8 minutes de lecture
remedes naturels pou la folliculite du chien

Cette affection courante est causée par une inflammation des follicules cutanés. Voici quelques moyens naturels de soulager les démangeaisons de la folliculite, un des problèmes de peau canin des plus courants.

Avez-vous déjà vu un chien qui pourrait être décrit comme un « tapis mangé par les mites » ? Il peut avoir souffert d’une affection courante appelée folliculite, une inflammation des follicules pileux. Les follicules sont de minuscules trous dans la couche extérieure de la peau dans lesquelles les poils poussent et les glandes sébacées produisent des huiles. La folliculite est généralement le résultat d’un problème sous-jacent.

 

Quelles sont les causes de la folliculite ?

Beaucoup de choses peuvent provoquer une inflammation de la peau et des follicules pileux, mais il existe quelques coupables très courants.

  • L’ectoparasite qui cause la gale démodectique (Demodex canis) peut provoquer une folliculite. Ce parasite est omniprésent et vit normalement sur les chiens et chats adultes dans le follicule pileux. Il ne provoque cependant que rarement des symptômes, car le système immunitaire de l’adulte mature empêche les acariens de proliférer. Les chiots sont particulièrement exposés au risque de démodexage, car leur système immunitaire est immature et ne peut pas contrôler ces acariens. Bien que rare, certains chiens adultes peuvent développer une folliculite due à une infestation de démodex, mais c’est généralement une indication de l’incompétence du système immunitaire sous-jacent.
  • Les agents fongiques peuvent également provoquer une folliculite. La dermatophytose, ou teigne, est une maladie contagieuse causée par des organismes fongiques présents dans l’environnement. Là encore, il s’agit d’un problème plus fréquent chez les chiots ou les chatons, mais en cas d’exposition importante à l’organisme, même les chiens et les chats adultes peuvent être infectés.
  • Les bactéries sont de loin les facteurs les plus courants associés à la folliculite. La pyodermite bactérienne (infection bactérienne de la peau) peut provoquer une myriade de symptômes, dont la folliculite. La cause sous-jacente la plus courante de la pyodermie est l’allergie. Certaines races, telles que les cockers et les boxers, sont sujettes aux allergies cutanées, mais n’importe quel chien peut en être atteint. Si un diagnostic de l’allergène incriminé est aisément identifiable, une fois éliminé, les problèmes récurrents de pyodermie et de folliculite seront facilement en voie de guérison.

à lire aussi : Pour les problèmes de peau rencontrés chez le chien

Le diagnostic est simple

La folliculite est relativement facile à identifier rien qu’en regardant les lésions de la peau. Le défi consiste à déterminer pourquoi la maladie est présente. Heureusement, il existe plusieurs tests rapides et faciles qui peuvent être utilisés pour trouver la cause particulière de la folliculite afin de choisir les traitements adaptés.

  1. Grattage de la peau et épilation : Le démodex peut être identifié par une éraflure de la peau. Un échantillon de cellules, de poils, de croûtes et de débris à la surface de la peau peut être examiné au microscope pour rechercher des parasites. Les poils peuvent également être épilés pour rechercher les acariens du démodex qui s’y accrochent.
  2. Culture fongique : Une culture fongique peut être réalisée pour identifier les dermatophytes. Là encore, il s’agit d’une forme de test relativement facile et peu coûteuse, même s’il faut compter jusqu’à sept à dix jours pour obtenir des résultats complets.
  3. Cytologie cutanée : Elle ressemble à une éraflure, mais elle est effectuée pour déterminer la présence d’une infection bactérienne. Malheureusement, ce test ne précise pas quelle souche de bactérie est présente.
  4. Culture bactérienne : Si l’affection est chronique ou ne répond pas aux traitements précédents, une culture bactérienne peut être nécessaire. Bien que ce test puisse être coûteux, il est souvent nécessaire pour s’assurer que le traitement choisi fonctionne correctement.

Traitement classique

Une fois que la cause sous-jacente de la folliculite est identifiée, le traitement qui mène à la guérison est généralement simple.

Si l’on soupçonne la présence de démodex dans le pelage, on la traite conventionnellement avec des bains de chaux soufrée ou occasionnellement avec de la milbémycine oxime orale (un médicament couramment utilisé dans la prévention des vers du cœur).

La dermatophytose peut être traitée avec des shampooings contenant des antifongiques ou des crèmes antifongiques topiques. Des médicaments antifongiques oraux sont parfois utilisés, mais cela est généralement évité car ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires.

La pyodermite est traitée par des antibiotiques oraux, généralement pendant quatre à six semaines. Les stéroïdes peuvent être utilisés pour réduire les démangeaisons et l’inflammation, mais ils sont rarement nécessaires dans les cas bénins. Des agents antibactériens topiques peuvent être utilisés pour les lésions localisées. Les shampooings contenant de la cholorhexadine, du kétoconazole et du peroxyde de benzoyle sont particulièrement utiles pour rincer les follicules.

Des options holistiques

De nombreuses options alternatives peuvent à la fois traiter les symptômes de la folliculite et s’attaquer à certaines des causes sous-jacentes.

Les compléments alimentaires

  • Il a été prouvé que les acides gras oméga-3 (huile de poisson) sont un agent anti-inflammatoire efficace pour les maladies de la peau.
  • Les probiotiques peuvent être utiles pour un large éventail de maladies. De nombreux vétérinaires émettent l’hypothèse que les allergies sont liées à une mauvaise santé intestinale. Que ce soit à cause d’une surconsommation d’antibiotiques, du stress, d’une mauvaise alimentation ou d’une mauvaise génétique, certains chiens ont une sur-croissance de « mauvaises » bactéries dans les intestins. Cela entraîne non seulement une mauvaise digestion, mais aussi une sur-stimulation potentielle du système immunitaire, qui se manifeste par une réponse immunitaire excessive, ou des allergies.

Plantes

  • L’ortie (Urtica dioica) a des propriétés antiallergiques et anti-inflammatoires lorsqu’elle est prise par voie orale.
  • La camomille peut calmer les démangeaisons et peut également être administrée par voie orale.

Solutions topiques

  • Le thé (noir ou vert) appliqué localement a des propriétés astringentes et anti-démangeaisons, bonnes pour les peaux infectées qui démangent.
  • L’hamamélis est également un astringent efficace. Lorsque vous choisissez des produits à base d’hamamélis, sachez qu’il est souvent préparé avec de l’alcool, ce qui peut être extrêmement desséchant et douloureux si la peau est rouge et irritée.
  • L’aloe vera est une bonne option en cas de peau très irritée et infectée. Il est à la fois antibactérien et apaisant, c’est pourquoi il est fréquemment utilisé sous forme de gel pour les brûlures légères associées à une exposition excessive au soleil.
  • L’huile de noix de coco est une autre bonne option topique pour les peaux irritées. Elle est antibactérienne, antifongique et apaisante, et en raison de sa récente popularité, elle est devenue facilement disponible dans la plupart des épiceries.

La folliculite est une affection courante, probablement parce qu’il y a beaucoup de choses qui peuvent la déclencher. La clé pour y faire face et éviter cet aspect inesthétique de « mite » est de s’attaquer à la racine du problème.

Prévention de la folliculite

La prévention est simple tant que la cause sous-jacente peut être identifiée et éliminée ou évitée.

  • Les acariens et les champignons Demodex sont omniprésents dans l’environnement, mais ne posent généralement problème que si le système immunitaire ne fonctionne pas correctement. Dans ce cas, vous pouvez aider à renforcer les défenses naturelles de votre fidèle ami grâce à une bonne alimentation, à l’exercice quotidien et à un stress minimal.
  • En cas de suspicion d’allergies, les allergènes doivent être identifiés et évités. Par exemple, un type courant de folliculite se manifeste au niveau du pelage du menton et est appelé « acné du menton » caractéristique de ses petites croûtes au menton. Elle peut résulter d’un contact avec certains types de plastiques, de sorte que le remplacement des bols d’eau et de nourriture en plastique par des bols en verre ou en céramique élimine le problème. Les changements de régime alimentaire sont une autre solution pour lutter contre les allergies. Consultez votre vétérinaire si vous pensez que la folliculite de votre animal est liée à des allergies.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.