Que signifie "allergie" pour vous ? Est-ce que cela signifie une réaction mortelle à une piqûre d'abeille ? Est-ce que cela suggère un chien qui se gratte ? De l'urticaire ? Ce sont autant d'exemples des nombreux types de réactions allergiques. Apprenez comment gérer chacune d'entre elles sur votre ami à 4 pattes.

Connaître les premiers signes de réactions allergiques pourrait lui sauver la vie en cas d'allergie mortelle. Cet article a été réalisé pour vous aider à en connaître un peu plus sur les allergies du chien.

à lire aussi : Mon chien éternue, est-ce une allergie ?

Réactions anaphylactiques chez les chiens

Avez-vous déjà entendu parler d'une personne qui soit morte après avoir mangé une crevette parce qu'elle était allergique aux fruits de mer ? Ou d'une personne qui a dû se faire une injection après avoir été piquée par une abeille ? Il s'agit de réactions anaphylactiques, les réactions allergiques les plus effrayantes et les plus mortelles que l'on puisse observer.

Chez les chiens, on observe des réactions majeures comme celle-ci s'ils sont piqués par un insecte (abeille ou guêpe) ou s'ils reçoivent une injection de médicament (comme un vaccin) auquel ils sont allergiques. Les anticorps produits par l'hôte réagissent à la substance, ce qui fait baisser la pression sanguine et envoie le corps en état de choc. Si un chien a déjà eu un incident et a survécu, son propriétaire peut porter un stylo injecteur, mais parfois le premier incident peut entraîner la mort. Heureusement, ces réactions sont très rares chez les chiens.

Gonflement du visage et urticaire chez les chiens

truffe chien
Foto-Rabe / Pixabay

La réaction suivante, en termes de gravité, est un gonflement de la gorge ou du visage, comprenant les lèvres et parfois les paupières et des oreilles.

Si un chien présente un gonflement du visage, ce que les vétérinaires appellent un œdème angioneurotique, c'est en fait un bon signe. Je dis cela parce que le chien a probablement passé le temps d'une réaction fatale et que sa vie est rarement en danger. Le gonflement se produit de 30 minutes à quelques heures après l'exposition. Un vétérinaire donnera souvent aux chiens présentant une telle réaction, une injection d'antihistaminique. Sans traitement, le gonflement peut prendre un jour ou deux avant de disparaître par lui-même.

Une autre réaction que nous observons 6 à 24 heures après l'exposition à l'antigène est l'urticaire. Appelée également démangeaisons, cette réaction consiste en des gonflements cutanés très démangeants. Celles-ci sont faciles à repérer chez les chiens à poil court, mais chez les chiens à poil long, vous risquez davantage de les sentir que de les voir. Un antihistaminique est à nouveau nécessaire pour traiter la réaction.

Allergies cutanées chez les chiens

La dernière réaction est la dermatite allergique, et elle sévit chez les chiens. Trois facteurs sont à l'origine de la dermatite allergique : les puces, les allergies alimentaires et les allergies atopiques ou environnementales.

La dermatite due aux puces est la plus facile à traiter. Dans ce cas, le chien réagit à la salive injectée dans la peau lorsque la puce se nourrit. C'est comme avoir des piqûres de moustiques partout sur soi. La clé de ce type d'allergie est que les démangeaisons sont plus intenses sur la tête que près de la queue. Vous voyez généralement des puces, ou vous pouvez trouver de la saleté de puce, qui ressemble à du poivre noir à la surface de la peau.

Nous traitons ces cas en appliquant un produit qui tue les puces avant qu'elles ne mordent. J'ai vu des chiens qui avaient une peau rouge horriblement couverte de croûtes, et une semaine après l'application d'un médicament anti-puces, ils guérissent merveilleusement bien.

En cas d'allergie atopique, le chien réagit aux allergènes aéroportés tels que le pollen, les moisissures, les champignons et la poussière domestique. Ces allergies sont souvent saisonnières, ce qui signifie que le chien ne se gratte qu'à certaines périodes de l'année. La démangeaison peut se situer n'importe où sur le corps, mais il est fréquent que les chiens atteints se grattent les oreilles ou se lèchent les pattes.

Les allergies alimentaires sont des réactions aux aliments, et plus particulièrement aux ingrédients contenus dans les aliments comme le maïs ou le poulet. Les symptômes sont les mêmes que ceux des allergies atopiques.

Les allergies alimentaires peuvent se développer de plusieurs façons. Certains chiens ont une prédisposition génétique à développer des allergies. Il en va de même pour les allergies atopiques. L'autre facteur contribuant aux allergies alimentaires est l'exposition constante aux mêmes ingrédients.

Par exemple, si vous avez suivi un régime alimentaire à base d'agneau et de riz, l'exposition prolongée à ces ingrédients peut provoquer une inflammation intestinale et ce que nous appelons le "syndrome de l'intestin qui fuit", dans lequel l'antigène est absorbé par la paroi perméable de l'intestin. La réaction se manifeste dans la peau, créant la démangeaison. La rotation des aliments peut aider à prévenir le développement d'allergies. Les aliments courants qui déclenchent des allergies cutanées comprennent les céréales (par exemple, le maïs, le blé, le riz, l'orge, l'avoine) et le poulet.

Pour déterminer quel aliment provoque une réaction allergique, on commence par un essai d'élimination. Nous retirons du régime alimentaire tous les ingrédients que le chien consomme actuellement et lui proposons un aliment contenant des ingrédients qu'il n'a jamais mangés. Ainsi, si vous lui proposez un régime à base d'agneau et de riz, un choix logique pourrait être le saumon et la pomme de terre. Bien sûr, toutes les friandises et les snacks sont évités car ils peuvent également créer une réaction. Nous nourrissons le chien avec le nouveau régime exclusivement pendant au moins six semaines avant de déterminer s'il fonctionne.

Une autre chose que nous pouvons faire pour les chiens atopiques ou souffrant d'allergies alimentaires est d'ajouter une source d'acide gras oméga-3 pour réduire l'inflammation de la peau. L'huile de saumon, introduite lentement pour atteindre une dose de 1 000 mg pour chaque tranche de 5 kilos de poids corporel, est la norme. Dans les cas graves, des médicaments peuvent être ajoutés, et votre vétérinaire est la meilleure source de conseils à ce sujet.

Comme vous pouvez le voir, les allergies se manifestent de différentes manières. Certaines mettent la vie en danger et peuvent entraîner la mort en quelques minutes. D'autres, bien que moins graves, sont une source de frustration considérable. Chacune est traitée différemment - parlez à votre vétérinaire de la meilleure solution médicale.

Réactions allergiques observées chez les chiens

TYPERÉSULTAT
Réaction anaphylactiquemortelle si elle n'est pas traitée
Oedème du visage ou de la gorgerarement fatal, facilement traitable
UrticaireTrès prurigineux mais sans danger pour la vie
Dermatite allergiquedémange les oreilles, les pattes ou tout le reste, mais ne constitue pas une menace pour la vie

 

 

Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.