Allergie aux chats : Quelle race de chat choisir quand on est allergique

Le 9 février 2020 , mis à jour le 2 juillet 2021 - 9 minutes de lecture
Chat idéal en cas d'allergie

Si vous êtes un amoureux des animaux et un allergique, vous n’êtes pas seul. Jusqu’à trois personnes sur dix en France souffrent d’allergies à un animal de compagnie. Parmi celles-ci, les réactions allergiques aux chats sont parmi les plus fréquentes.

En fait, on estime que l’allergie aux chats est environ deux fois plus fréquente que l’allergie au chien. Les humains ne sont pas les seuls, bien sûr. Les chats peuvent également souffrir de réactions allergiques.

 

Si vous êtes curieux de savoir ce qui provoque des allergies chez votre chat, vérifiez à la fois son environnement et sa nourriture. Découvrez comment l’administration de compléments alimentaires spécialement formulés pour les chats peut aider à soulager ses allergies. Alors, quel est le chat idéal quand on est allergique ?

Quelles sont les causes d’une allergie aux chats ?

Les allergies sont une réponse anormale du système immunitaire à des substances autrement inoffensives appelées allergènes. Les personnes allergiques aux chats ont un système immunitaire hypersensible qui déclenche une réaction lorsque l’organisme entre en contact avec des chats ou à proximité de ceux-ci.

Si beaucoup de gens pensent que la fourrure d’un chat est le principal responsable, il s’agit en fait d’une idée fausse très répandue. Selon l’American College of Allergy, Asthma, & Immunology, le potentiel allergique des chats n’est pas déterminé par leur fourrure, mais plutôt par la présence d’une protéine (Fel d 1) dans la salive, les squames et l’urine de l’animal. Bien que la fourrure elle-même ne soit pas un allergène, elle peut recueillir la salive, les squames et l’urine en plus d’autres allergènes comme la poussière et le pollen, ce qui signifie que les chats ayant moins de fourrure peuvent être moins susceptibles de recueillir des allergènes et plus faciles à garder propres.

L’une des raisons pour lesquelles les allergies aux chats sont si fréquentes est que la taille et la forme de la molécule de protéine Fel d 1 est propice à rester en suspension dans l’air pendant de longues périodes, collant ensuite à la fourrure, aux tapis, aux tissus et autres surfaces. C’est pourquoi les personnes très sensibles peuvent souffrir d’allergies aux chats même en l’absence d’un animal. Des recherches ont montré que les allergènes de chat peuvent même apparaître en concentrations relativement élevées dans les lieux publics sans chat, tels que les écoles et les bibliothèques.

Nous sommes des millions de Français à éternuer, enfants et adultes, à avoir les yeux qui piquent et du mal à respirer dès qu’un chat se trouve dans les parages. Et en août 2019, plusieurs médias ont relayé ce qui était présenté comme la solution miracle à ces soucis : le vaccin « Hypocat ». Des chercheurs de l’université de Zurich en Suisse ont en effet découvert un traitement capable de neutraliser chez le chat la protéine responsable de l’allergie chez l’humain.

 

Les conclusions des quatre études menées distinctement par l’équipe de recherches ont été publiées en juillet dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology. Les chercheurs y expliquent avoir mis au point un vaccin qui permet au félin de fabriquer lui-même des anticorps contre la Fel-d-1, la protéine responsable à 90 % de l’allergie affectant l’être humain (enfants et adultes). À suivre…

Des chats hypoallergéniques, ça existe ?

D’après ce que les scientifiques savent aujourd’hui, tous les chats produisent du Fel d 1, ce qui signifie qu’il n’existe pas véritablement de race de chats hypoallergéniques. Cependant, certaines races sont censées causer moins de symptômes d’allergie que d’autres.

CONSEILS : Il existe un certain nombre de choses que tout propriétaire de chat peut faire pour réduire les effets allergiques de son animal. Par exemple, garder les surfaces de la maison propres, baigner et brosser votre chat régulièrement, installer un purificateur d’air HEPA et nettoyer les tapis à la vapeur peuvent tous contribuer à réduire l’exposition aux allergènes.

Bien qu’aucun chat ne convienne parfaitement aux personnes souffrant d’allergie grave, voici les chats qui peuvent causer moins de symptômes que les autres :

1. Sphynx

chat Sphynx, chat sans poils anti allergies
Pexels / Pixabay

 

Connu pour son absence de poils, le chat Sphynx a été élevé pour la première fois dans les années 1960. Beaucoup considèrent souvent que ce chat est moins allergène car il n’a pas de fourrure pour piéger les allergènes. Même si cette race n’a pas de poils, les chats Sphynx ont en fait besoin de beaucoup de toilettage, en particulier de bains, pour enlever le gras sur la peau et la cire dans les oreilles. En dehors de leur apparence physique et de leurs besoins de toilettage, les chats de la race du sphynx sont des créatures extraverties qui font preuve d’une grande gentillesse envers les étrangers et d’affection envers leurs parents.

2. Sibérien

Chat, Sibérien personnes allergiques au chat

Les chats sibériens sont très athlétiques, forts et à poils longs. À première vue, ces chats peuvent sembler ne pas convenir aux propriétaires d’animaux domestiques souffrant d’allergies. Cependant, par rapport à d’autres races, les Sibériens ont moins de squames, perdent beaucoup moins de poils et produisent moins de Fel d 1. Cette combinaison de facteurs diminue la probabilité de provoquer une réaction allergique.

3. Bleu russe

chat bleu russe et allergie aux chats
milivanily / Pixabay

 

Malgré son nom, le Bleu russe est un chat dont la fourrure varie d’un argent clair à un gris foncé. Le Bleu russe a le poil court, mais son double poil lui a donné une réputation de densité et de luxuriance. Comme les chats sibériens, on pense que le Bleu russe produit moins de Fel d 1 et qu’il perd beaucoup moins que ce que son poil épais laisse supposer. Sur le plan de la personnalité, le bleu russe est un compagnon agréable qui développe des relations étroites avec ses maîtres.

4. Balinais

Chat balinais chat allergiques
Chat Balinais. Merci Josy via Facebook pour cette photo de « Plume »

 

Aussi connus sous le nom de « siamois à poils longs », les chats balinais sont de bons candidats pour les propriétaires d’animaux de compagnie allergiques car ils produisent moins de protéine Fel d 1 que les autres races et sont donc plus hypoallergéniques. En outre, cette race se distingue par son poil unique et par le fait qu’elle perd relativement peu de poils pour un chat à poils longs, ce qui signifie qu’elle répand moins de squames. Les chats balinais sont réputés pour leur intelligence et leur comportement amical.

5. Javanais

chat hypoallergénique javanais
Chat Javanais

 

Contrairement à leur nom, les chats javanais ne sont pas originaires de l’île de Java en Indonésie. Ils ont plutôt été élevés au Japon et ont adopté un nom d’Asie du Sud-Est dans la tradition des autres races de félidés orientaux (et surtout siamois). Alors que la plupart des chats ont trois couches de poils (couche supérieure, couche intermédiaire et sous-poil), les chats javanais n’ont qu’une belle fourrure de couverture. Comme ces chats ont moins de poils, ils en perdent moins et, selon les rapports, ils collectent et répandent moins d’allergènes.

6. Oriental à poils courts

Chat oriental à poils courts
Photo Credit: Edward Phillips / Alamy Stock Photo

L’Oriental à poils courts fait partie de la famille des chats siamois. Avec plus de 300 couleurs et motifs, l’Oriental à poils courts possède le plus grand éventail de caractéristiques physiques de toutes les races de chats. En ce qui concerne les allergies, ils ont un poil court et fin qui ne mue pas souvent. C’est pourquoi les maîtres d’Orientaux à poils courts signalent que ces chats répandent moins d’allergènes dans la maison. Un toilettage fréquent peut également minimiser les squames et, par extension, la possibilité d’une réaction allergique.

7. Devon Rex (Felis catus)

chat Felis catus
Photo : Eleveur Celeste / Felis catus

 

Le Felis catus présente plusieurs caractéristiques physiques uniques : de grandes oreilles, un poil léger et un poil qui pousse en boucles et en vagues comme un caniche. Les Felis catus ont un pelage composé de duvet doux, avec très peu de poils en guise de poil de couverture. Par conséquent, ces chats ne perdent pas autant de poils que les races plus poilues. Cette absence de perte de poils réduit la quantité de particules de salive dans l’air. Alors que d’autres races sans poils ou moins poilues nécessitent des bains fréquents, le Felis catus demande moins d’entretien ; pour la plupart des séances de toilettage, il suffit de nettoyer les pattes et les oreilles.

8. Rex de Cornouailles

rex des cornouailles allergies
Rex des Cornouailles

 

Étroitement lié au Devon Rex, le Cornish Rex ou Rex des Cornouailles n’a lui aussi qu’une seule fourrure. Ce manque de fourrure signifie que le Cornish Rex perd moins de poils que les autres races, mais comme le Sphynx, il a besoin de bains fréquents pour se débarrasser de l’excès de graisse sur la peau. L’absence de mue et les bains fréquents réduisent l’accumulation de squames et de salive sur ces chats, ce qui réduit la possibilité de provoquer une réaction allergique. En raison de leur pelage fin et léger qui les rend sensibles aux basses températures, les Cornish Rex sont les mieux adaptés à la vie en intérieur.

Voilà en espérant vous avoir fait découvrir des races de chats dans cet article. gardez à l’esprit que si vous hésitez à prendre un animal de compagnie alors que bébé vient d’arriver, sachez qu’un enfant qui a vécu avec des animaux de compagnie avant l’âge de 1 an, sera 48,5 % moins enclin aux allergies les années qui suivront ! À retenir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.