Remèdes naturels pour les hamsters (1/2)

Facebook Twitter Pinterest
Remèdes naturels pour les hamsters (1/2)
5 (100%) 1 vote

Des remèdes naturels pour les hamsters

Les hamsters sont des animaux de compagnie très agréables, d’une part parce qu’ils sont toujours mignons avec leur belle fourrure, et d’autre part parce qu’ils ne prennent pas beaucoup de place de par leur petite taille. Toutefois, ces petits animaux ont aussi leur faiblesse, notamment à cause de leur vie en captivité, le plus souvent en cage. Leur peau est très fragile et sujette à des infections.

Dérangements digestifs

En cas de diarrhée par exemple, le phénomène de « queue mouillée » où la peau et la fourrure se situant près le l’arrière train de l’animal, deviennent humides voire mouillées, favorise la prolifération de bactéries qui, dans ce contexte peuvent infecter la pauvre bête. Sans traitement adéquat (dans ce cas là consultez un vétérinaire), le hamster peut mourir en une semaine. Pour le réhydrater (la diarrhée déshydrate l’animal malade), vous pouvez utiliser un compte gouttes afin de pouvoir lui administrer sa dose de liquide et ainsi être sûr qu’il boive.

A l’inverse, en cas de constipation, décelable par un abdomen enflé, une perte d’appétit ou la sensation que votre animal est courbé lorsqu’il marche, vous pouvez lui administrer (toujours avec la pipette) un peu d’huile d’olive et lui masser délicatement le ventre avec une serviette chaude.

Dans tous les cas, si vous constatez par manque d’appétit, perte de poids, diarrhées, ou simplement le fait que votre hamster reste assis en position accroupie, c’est certainement qu’il a des problèmes d’estomac. Dans ce cas commencer par enlever les aliments verts de son alimentation.

La perte de fourrure

Une autre caractéristique qui apparait fréquemment chez les hamsters, c’est la perte de poils. Il y a plusieurs raisons à cela : soit il y a plusieurs hamsters dans la même cage et l’un d’entre eux est un peu trop agressif, soit ce sont des acariens, ces animaux microscopiques présents dans leurs poils et sur la peau, qui en sont à l’origine.

Comment les déceler les acariens puisqu’ils sont invisibles à l’œil nu ?

Certains symptômes révèlent leur présence :

  • Votre animal de compagnie se gratte fréquemment
  • Des irritations sur la peau vont apparaitre ainsi que de minuscules tâches noires sur la fourrure
  • Votre hamster perd ses poils
  • Ou bien encore, frottez l’animal avec une serviette blanche et si vous voyez apparaitre des tâches noires, alors il est fort probable que votre hamster soit infecté.

Attention la présence de ces parasites peut faire se développer une gale, dont les symptômes sont la sécheresse de la peau et bien entendu la perte de la fourrure, autour des oreilles ou sur son dos. Si c’est le cas, pensez à isoler l’animal contaminé des autres et pensez à désinfecter la cage.
Utilisez une cage bien ventilée, car la chaleur ou l’humidité peuvent accentuer la prolifération des bactéries. Rien ne vous empêche non plus de donner un bain dans un seau par exemple, avec quelques gouttes de shampoing pour bébé, sans omettre de porter des gants lors de l’opération.

Un animal aux dents longues…

Ne vous méprenez pas, le hamster n’est pas ambitieux, mais il doit réguler la longueur de ses dents sans quoi il ne saurait plus se nourrir, et se laisserait même peut être mourir de faim. Pour éviter cela, donnez leur quelque chose à mâcher, même les biscuits pour chien peuvent être efficaces. En ayant pris soin de bien la laver auparavant, une bouteille en plastique peut servir d’objet de masticage, le bruit peut par contre finir par énerver. Préférez alors des sacs en papier marron, le hamster aime les mâcher et jouer avec, c’est un bon moyen de distraction pour lui.

D’autres petits conseils peuvent s’avérer utiles ou complémentaires lorsque vous possédez un hamster chez vous, mais cela fera l’affaire d’un prochain article le concernant.

Les internautes ont aussi aimé…







D'autres remèdes naturels pour hamster…

Commentaires Facebook