Hétérochromie chez le chat et le chien – pigmentation irrégulière de l’iris canin et félin

Le 20 juillet 2021 — 8 minutes de lecture
heterochromia oculaire du chien

L’hétérochromie, également connue sous le nom d’hétérochromie binoculaire et d’hétérochromie iridienne, est une affection qui se traduit par une pigmentation irrégulière de l’iris. En termes simples, cette affection se traduit par des yeux de deux couleurs différentes (yeux vérons).

L’iris est le tissu coloré situé à l’avant de l’œil, qui entoure la pupille et donne sa couleur à l’œil. Les humains ont généralement un iris bleu, brun, vert ou noisette. La fonction de l’iris est de réguler la taille de la pupille en laissant entrer plus ou moins de lumière dans l’œil.

pigmentation irrégulière de l'iris chez le chien
Un chien de race présentant une hétérochromie sectorielle.

Qu’est-ce que l’hétérochromie

La pigmentation de l’iris est généralement uniforme, bien que des irrégularités, comme un œil de couleur différente ou ayant plus d’une couleur, se produisent dans des conditions comme l’hétérochromie. Ces irrégularités de pigmentation peuvent être présentes à la naissance ou acquises plus tard dans la vie à la suite de diverses maladies.

Hétérochromie congénitale. Cette affection peut être présente chez les chats, les chiens, les humains, les chevaux et d’autres animaux. Chez les chats, elle est plus fréquente chez les races comme les Persans, les Bobtails japonais, les Khao Manee, les Siamois, les Ragdolls, les Van turcs et les Angoras turcs. Les races canines les plus touchées sont les bouviers australiens, les bergers australiens, les border collies, les chihuahuas, les teckels, les dalmatiens, les grands danois, les chiens de berger des Shetland, les huskies sibériens et les shih tzu. Elle est causée par un effet de dilution génétique de la couleur. Les différences de couleur résultent des variations de la quantité de pigment (mélanine) présente. L’absence de pigment dans une partie ou dans l’ensemble de l’œil entraîne un aspect bleu ou bleu-blanc. Dans ces circonstances, l’hétérochromie est considérée comme un résultat clinique normal.

Hétérochromie acquise. Elle peut être causée par une blessure, des ulcères cornéens ou la présence de cellules inflammatoires dans l’œil. L’hétérochromie acquise peut apparaître à tout âge, à toute race ou à tout sexe.

Ce qu’il faut observer

L’hétérochromie se manifeste par des variations de la pigmentation de l’iris dans un œil ou par une différence d’un œil à l’autre. Par exemple, un iris moitié brun et moitié bleu, ou un œil bleu et un œil brun.

Les animaux domestiques atteints d’hétérochromie congénitale ont une vision normale. En plus de cette affection, on observe une incidence accrue de surdité chez les chats blancs et les dalmatiens.

L’hétérochromie acquise résulte d’une inflammation ou d’une blessure de l’œil. Un problème actif peut présenter des signes cliniques tels que :

  • Une conjonctive rouge et enflammée
  • larmoiement ou écoulement excessif
  • déformation de l’œil
  • apparence trouble de l’œil
  • sensibilité à la lumière (strabisme) ou fermeture de l’œil.

Si votre animal montre de nouveaux signes d’hétérochromie ou présente des symptômes anormaux, appelez votre vétérinaire ou la clinique d’urgence vétérinaire de proximité, un traitement médical est nécessaire.

tache de couleur dans l'oeil du chat
Une tache pigmentaire dans l’oil du chat.

Diagnostic de l’hétérochromie chez les chats et les chiens

L’hétérochromie est diagnostiquée par un examen de l’œil qui met en évidence des modifications de la pigmentation de l’iris. Si elle est congénitale, il peut s’agir d’une découverte fortuite lors d’un examen de routine. En revanche, si elle est acquise, un diagnostic différentiel et des tests sont recommandés pour déterminer la cause sous-jacente.

Ces tests peuvent inclure :

  • L’examen de l’œil avec un ophtalmoscope, qui peut révéler des cellules inflammatoires à l’avant (chambre antérieure) de l’œil (épithélium cornéen et endothélium cornéen), ainsi que d’autres anomalies (ulcères cornéens, oedème cornéen…),
  • Mesure de la pression intraoculaire (PIO). Cette mesure est utilisée pour diagnostiquer l’uvéite chronique et le glaucome, qui provoquent des signes cliniques similaires (comme une réaction inflammatoire). La PIO est une procédure indolore qui prend généralement moins de 5 minutes.
  • Un test de coloration à la fluorescéine, qui peut révéler une ulcération ou une abrasion de l’épithélium cornéen (surface de la cornée), ou une déformation de l’endothélium cornéen (surface interne de la cornée). Un collyre pigmenté est placé sur l’œil et adhère à la cornée en présence d’une abrasion superficielle.
  • Une échographie.
  • Des analyses sanguines, sont un diagnostic différentiel qui consiste à faire un test de dépistage de la leucémie féline et du virus de l’immunodéficience féline (chats), un hémogramme complet (CBC) ou un profil biochimique sérique (chimie du sang). Ces tests sont utilisés pour évaluer les signes d’une maladie sous-jacente.

Traitement de l’hétérochromie chez le chat et le chien

En cas d’hétérochromie congénitale, aucun traitement n’est nécessaire. En cas d’hétérochromie acquise avec des signes actifs d’inflammation ou d’ulcération et de douleur oculaire, le traitement peut comprendre les éléments suivants :

  • Des médicaments topiques (gouttes ou pommades) instillés sur l’œil. Des antibiotiques, des stéroïdes, des anti-inflammatoires ou une combinaison de médicaments peuvent être recommandés.
  • Médicaments oraux pour le traitement médical de la douleur oculaire et de l’inflammation.
  • Des thérapies spécifiques selon les besoins (en fonction de la cause sous-jacente). Il peut s’agir d’antibiotiques, de médicaments antifongiques ou de médicaments immunosuppresseurs pour traiter la réaction inflammatoire à médiation immunitaire.

Tous ces traitements ne présentant que peu d’effets secondaires.

Soins à domicile

Pour les animaux de compagnie présentant une inflammation active, administrez tous les médicaments comme indiqué, en listant les effets secondaires éventuels en fonction des fragilités de votre animal de compagnie. Pour savoir comment administrer un médicament pour l’œil, veuillez lire Comment administrer un médicament pour l’œil à votre chien.

Surveillez de près votre animal pour détecter les signes d’aggravation de la douleur ou de l’inflammation oculaire. Appelez immédiatement votre vétérinaire si vous constatez des changements ou si votre animal se frotte l’œil. Le fait de se gratter, de donner des coups de patte ou de se frotter peut causer des dommages supplémentaires. Un collier élisabéthain peut être recommandé.

Soins préventifs

Les conseils de prévention contre l’hétérochromie acquise sont les suivants :

La stérilisation et le maintien des chats à l’intérieur, ce qui peut minimiser l’exposition à des maladies infectieuses comme le virus de la leucémie féline ou le virus de l’immunodéficience féline, qui peuvent provoquer une uvéite ou une uvéite chronique. Les chats à risque peuvent bénéficier du vaccin contre la leucémie féline.

Réduire l’exposition aux maladies transmises par les tiques en appliquant les mesures de contrôle des tiques recommandées par votre vétérinaire en fonction de la situation géographique et des facteurs de risque de votre animal. Examinez quotidiennement votre animal pour détecter les tiques qui s’y accrochent et retirez-les. Vous trouverez sur le site, des conseils sur la façon d’enlever les tiques.

Consultation annuelle chez votre vétérinaire, les vaccinations recommandées, les examens fécaux et les médicaments vermifuges.

Pronostic pour les chiens et les chats atteints d’hétérochromie

Pour les chiens et les chats atteints d’hétérochromie congénitale, le pronostic est excellent, car il s’agit d’un résultat clinique normal. Le pronostic de l’hétérochromie acquise dépend de la cause sous-jacente.

sources :

  1. Hétérochromie chez le chat
  2. Dalmatien

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.