Mon poisson est très agité pourquoi ? Comportement ou maladie ?

Le 17 mars 2016 , mis à jour le 4 mars 2021 — 5 minutes de lecture
mon poisson est très agité que faire ?

Quels sont les raisons qui font qu’un poisson soit très agité dans son bassin ? Ses crises sont-elles dues à la température de l’eau ? Fait-il partie des espèces pantomimes ? Voici quelques conseils pour que vos poissons aient une vie plus paisible.

En dehors de ses temps d’activités et mouvements normaux : nager, monter en surface pour piper de l’air la bouche ouverte, chercher de la nourriture en fouillant de sa tête les filaments des plantes, courser une femelle, bousculer un copain aux heures des repas, fouiller le sable, grignoter les plantes, le poisson rouge n’est pas un poisson agité par nature. Lorsqu’un ou des poissons ont un comportement inhabituel, il faut absolument en trouver la cause. Voici quelques conseils pour y parvenir.

Un problème au niveau des paramètres du bassin

Alcalose et acidose : variation du pH.

Les poissons se déplacent par des mouvements très brusques. Il arrive qu’ils tentent de sauter hors du réservoir. Remède : Contrôler le pH et changer l’eau.

Intoxication aux nitrites

Le poisson est speed, cherche à s’enfuir contre un ennemi invisible, sa bouche est grande ouverte, il reste en surface a respirer. Remède : Tester le taux de nitrites et changer 50% de l’eau. Vérifier que le filtre fonctionne correctement. Vérifier aussi la température de l’eau.

Intoxication aux désinfectants

Les désinfectants à base de phénol ou de permanganate de potassium peuvent provoquer ds phénomènes d’intoxication chez les poissons et leur coûter la vie. Le phénol, très toxique, peut être contenu dans un morceau de bois recueilli et qui n’a pas été bouilli avant d’être introduit dans l’aquarium.

Intoxication due aux insecticides

Anti puces pour chat et chien, insecticides pour insectes. Remède : Débrancher les aérateurs qui permettent le mélange air/eau, diminuer légèrement le niveau de l’eau, recouvrir le bac d’une feuille de plastique. Après aération de la pièce, au bout de 4 heures maximum, retirer la protection plastique et remettre les aérateurs en fonctionnement.

Les modifications du comportement chez le poisson

Le frai

Un des poissons a le ventre bien rond, pond des œufs, les mâles reconnaissables aux boutons de noce sur les ouïes, le poursuit en lui tapant dans le ventre. Les poissons peuvent être très agités, le frai peut être très violent, les poissons peuvent se blesser entre eux.

La sélection naturelle

Les espèces de poissons rouges communs et assimilés (comètes, shubukins) peuvent être très violents vis à vis d’un congénère affaibli (même s’il est de plus grande taille) : le bousculer violemment pour l’isoler voire l’éjecter du bac, lui arracher les voiles, l’empêcher de se nourrir. Retirer le poisson affaibli et le soigner en bac hôpital. Une fois le poisson soigné et réintroduit, les poissons reprennent un comportement normal.

Un aquarium inadapté et/ou surpopulation

Les poissons rouges communs et assimilés peuvent avoir des accès de folie dans un aquarium de trop petite taille et/ou surpeuplé comme effectuer une nage subite et à grande vitesse jusqu’à se cogner contre les vitres. Changer d’aquarium : un poisson rouge commun et assimilé ne peuvent pas s’épanouir en deçà de 100L par individu. (Une des bases de l’aquariophilie).

Les maladies parasitaires

La dactylogyrose, ou vers des branchies

Le poisson souffre de fortes démangeaisons au niveau de la tête et se frotte la peau sur le sable ou tout autre élément du décors. la maladie se soigne bien avec un produit d’aquariophilie que l’on trouve dans le commerce : tremazol de Sera, gyrodol 2 de JBL.

La gyrodactylose ou vers de la peau

La maladie se soigne à base de praziquantel : tremazol de sera, gyrodol 2 de JBL.

Les crustacés

Ver ancre, pou du poisson. Le poisson est agité, souffre de démangeaison. Retirer les parasites avec une pince à épiler. Il est possible d’utiliser un produit du commerce tel que l’argulol de JBL.

Les protozoaires

Points de couleur blanche, oodinium, costia, chinodobella, trichondonella. Le poisson souffre de fortes démangeaisons et se frotte sur les éléments du décors pour se débarrasser des parasites. Remède : Traiter avec des produits à base de vert de malachite ou par des traitements au sel.

La myxosomiose ou la maladie du tournis

Cette maladie serait causée par l’action d’un protozoaire (myxobolus cérébralis) de le famille des Myxosporidés. Ce parasite va se fixer dans les centres nerveux du poisson. Ce dernier a une crise de folie, fonce dans les vitres du bac et se met à l’écart, complétement sonné. Les crises sont de plus en plus rapprochées. Au stade final, le poisson tourne autour d’un axe imaginaire. C’est une maladie incurable, le poisson meurt d’épuisement.

Sources

  • Les maladies des poissons d’aquarium, M.Millefanti
  • Vous et votre aquarium, Larousse
  • Aquabase

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.