Conseils : Mon chat a peur de la caisse de transport : Que faire ?

Le 19 septembre 2020 , mis à jour le 4 mars 2021 — 5 minutes de lecture
chat effrayé par caisse de transport que faire

Emmener son chat chez le vétérinaire dans sa caisse de transport peut vite devenir un calavaire ! Mais que se passe-t-il avec cette boite ? Pourquoi votre félin domestique en a-t-il peur ? Voici quelques astuces et conseils pour rendre ce trajet sans encombres.

Le chat, en effet, est très intuitif et a aussi une bonne mémoire. Si vous n’utilisez la panier de transport que lorsque vous faites un trajet désagréable chez le vétérinaire, ne soyez pas surpris si votre chat se dirigera sous votre lit dès qu’il comprendra ce qu’il l’attend.

 

Il est donc très important d’anticiper la réaction de votre chat. Alors, voici quelques conseils et astuces pour aider votre chat à être un peu plus collaboratif la prochaine fois qu’il se retrouvera devant cette caisse ou ce sac de transport, il pourrait même y aller avec plaisir !

à lire aussi : Apprendre à mon chat la caisse à pipi

1. Gardez la caisse à proximité en tout temps

Ne gardez pas la cage de transport de votre chat (ou de votre chien) dans un placard fermé jusqu’à ce qu’il soit temps d’aller chez le vétérinaire. Essayez plutôt de la garder en vue dans la maison des semaines auparavant, pour que votre chat s’y habitue. Dans certains cas, votre chat peut s’habituer tellement à la voir là dans la salle à manger, qu’il la percevra comme un meuble confortable de son environnement où il pourra même faire une sieste. Surtout si vous y mettez une couverture avec quelques gouttes de votre parfum pour que l’odeur significative le rassure.

2. Ajoutez-y des jouets et des récompenses

Pour rendre le porte-chat encore plus attrayant, mettez-y quelques-uns des jouets préférés et de temps en temps, placez-y des friandises. Maintenant, la cage de transport ne semble plus aussi menaçante. Il existe aussi des phéromones capables de calmer les matous anxieux. Certains utilisent des phéromones en diffusion pour le calmer avant de partir.

à lire aussi : Faut-il punir son chat ?

chat détendu dans sa cage de transport

3. Restez calme comme tous les jours

Quand le grand jour arrive, agissez normalement. Essayez de ne pas paraître nerveux car votre chat lira vos signaux physiques indiquant que quelque chose ne va pas. Essayez plutôt de garder un comportement normal. Laissez-y la couverture avec votre odeur vu plus haut.

4. Ne changez pas de routine

Les matous sont très attentifs à leur environnement. Votre chat (comme votre chien), sait quand vous êtes sur le point de partir ou lorsque vous êtes sur le point de l’attraper pour quelque chose de désagréable. Essayez de garder un comportement naturel autant que possible et aussi longtemps que vous le pouvez.

5. Fermer les portes

Vous voulez que votre chat soit dans une pièce sûre où il n’y a pas beaucoup de voies d’évacuation. Évitez les pièces où votre chat peut se cacher derrière ou sous quelque chose qui rend sa récupération presque impossible.

6. Attirez votre chat

Essayez d’inciter votre chat à monter lui-même dans le porte-bébé. Cela peut être difficile, mais c’est le meilleur moyen. De cette façon, il ne se sentira pas forcé à l’intérieur de la caisse de transport, l’associant à de mauvais événements. Prenez une plume et agitez-la dans la caisse en espérant qu’il joue en lui donnant des coups de pattes. Puis qu’il la suivra à l’intérieur ou on y mettra des friandises. Ne fermez pas brusquement la porte une fois à l’intérieur, faites-le calmement et doucement.

7. Demandez de l’aide

Si votre chat refuse de pénétrer à l’intérieur de lui-même et qu’il court déjà, essayez d’attirer votre chat vers vous, puis placez-le soigneusement dans la caisse. S’il est difficile d’attraper le chat, demandez l’aide d’un assistant. Cependant, faites de votre mieux pour ne pas traumatiser votre chat lors des efforts de capture.

8. Transportez la caisse avec soin

J’ai vu des propriétaires porter un porte-chat comme un sac à dos. Pas étonnant que le pauvre minou à l’intérieur miaule si désespérément en essayant d’ouvrir la cage avec ses pattes ! Ne faites pas de mouvements brusques et essayez de ne pas le balancer avec votre bras lorsque vous marchez. Rendez-lui la vie le plus confortable possible.

9. Conduisez prudemment

Certains félins domestiques ont facilement le mal des transports. en particulier sur les routes sinueuses ou cahoteuses. Ces chats peuvent avoir besoin de s’habituer au véhicule pendant des jours ou des semaines. Dans certains cas, ils peuvent nécessiter des médicaments sur ordonnance tels que l’acépromazine.

10. Restez à l’intérieur de la voiture

Si la salle d’attente du vétérinaire est remplie de chiens qui aboient ou est assez bondée, vous devrez peut-être garder le chat dans votre véhicule avec vous jusqu’à l’heure de votre rendez-vous. Cela aidera votre chat à rester calme, car l’accueil peut être trop difficile pour lui. La plupart des vétérinaires sont d’accord avec cela et ils viendront vous prévenir quand ce sera le tour de votre chat.

Amener votre chat chez votre vétérinaire peut être difficile et cela est dû à l’instinct territorial que possède votre chat. La plupart des chats seront nerveux indépendamment du fait de les emmener chez le vétérinaire ou chez l’ami de votre favori.

Cependant, habituer votre chat à la voiture dès son plus jeune âge peut rendre ce processus beaucoup plus facile pour vous deux. Votre chat n’est peut-être pas très content d’aller chez le vétérinaire, mais lui rendre la vie plus paisible l’aidera.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.