Les signes d’un lapin en bonne santé

Le 10 juillet 2018 , mis à jour le 3 mars 2021 — 6 minutes de lecture
signes d'un lapin en bonne santé

Voici comment savoir si mon lapin n’a pas de maladies ? Un animal en pleine forme est facilement reconnaissable…

Avec leur adorable nez qui frétille, leurs yeux expressifs et leurs dispositions joyeuses, les lapins font partie intégrante de votre vie. Il est relativement facile de reconnaître les signes de base d’un lapin heureux et en bonne santé :

 

Une expression alerte

Votre animal de compagnie montre-t-il un vif intérêt pour son environnement et ses aliments ? Est-ce qu’elle fait preuve d’enthousiasme dans sa cage quand il vous voit ? Ce sont d’excellents signes de bonne santé. Ce dernier peut ne pas sembler alerte tout le temps (après tout, il s’endort parfois aussi), mais une léthargie ou une lourdeur prononcée peut indiquer un problème. Comme beaucoup d’animaux, les lapins peuvent cacher leurs blessures ou leurs maladies afin d’éviter de paraître vulnérables aux prédateurs. En observant régulièrement son comportement, vous serez en mesure de mieux détecter quand quelque chose ne va pas.

Un nez propre et sec

Il devrait avoir les narines sèches. Des écoulements nasaux importants ou des éternuements persistants peuvent être des symptômes de pasteurellose (Pasteurella multocida).

Des yeux brillants

Les lapins semblent incarner le vieil adage « aux yeux brillants et à la queue touffue ». Votre animal de compagnie a-t-il perfectionné ce regard attachant et intentionnel ? Ces grands yeux bruns (ou bleus ou rouges) sont-ils brillants et sans écoulement ? Les yeux larmoyants peuvent être un autre signe de pasteurellose, ou peuvent potentiellement indiquer une allergie ou un autre problème médical.

Des oreilles propres

Les oreilles sont évidemment l’une des caractéristiques les plus emblématiques de cet animal, et des oreilles propres sont un élément important d’une bonne santé. Surveillez les zones croûteuses à l’intérieur des oreilles, car il peut s’agir de symptômes d’une infection de l’oreille connue sous le nom de chancre de l’oreille. Elles doivent également être exemptes d’acariens, de cire, de saleté et d’autres débris. Les lapins contrôlent leur température corporelle par les vaisseaux sanguins de leurs oreilles, ce qui peut vous aider à détecter une fièvre ou d’autres changements dans la température. Prenez des mesures pour garder votre animal au frais afin d’éviter la surchauffe. Si vous remarquez une inclinaison de sa tête, cela pourrait indiquer un problème d’oreille interne.

Des dent saines

Les dents sont une autre caractéristique iconique des lapins, et comme elles poussent continuellement tout au long de leur vie, elles peuvent être sujettes à développer des problèmes dentaires. La malocclusion (essentiellement le désalignement des dents) peut causer des problèmes importants et nécessite des soins vétérinaires, alors vérifiez régulièrement sa dentition pour déceler tout problème qui pourrait se développer. De plus, gardez l’œil ouvert pour déceler une bave excessive, car cela peut être une indication d’un problème dentaire.

Un pelage sain

En plus d’une mue saisonnière occasionnelle, sa fourrure doit paraître saine pour son type, qu’il s’agisse d’une luxueuse laine angora, d’une fourrure de Rex veloutée, d’une fourrure de satin brillant ou d’une fourrure « normale » attrayante. Surveillez les pelages ternes, la perte de poils inexpliquée, les taches dénudées ou les démangeaisons excessives, car cela pourrait indiquer un problème de parasites ou de maladie.

De jolis pattes

Vérifiez régulièrement les ongles des orteils – les ongles des lapins peuvent croître très rapidement et doivent être taillés régulièrement. Vous devrez aussi surveiller l’apparition de taches douloureuses et croûteuses sur ses pattes postérieures ; (pododermatite) une condition connue sous le nom de jarrets douloureux. Votre animal devrait également avoir une démarche normale, et ne montrer aucun signe de boiterie.

Un bon appétit

Bien qu’il ne choisisse pas de manger son foin ou sa nourriture devant vous (certains lapins préfèrent manger en privé), un animal en bonne santé a un bon appétit et mange et boit à peu près la même quantité de nourriture chaque jour. Si vous remarquez que votre animal semble soudainement ne pas s’intéresser à son alimentation ou à son eau, il est temps d’enquêter davantage surtout s’il est pris également de diarrhées ou de crottes au formes inhabituelles.

Un poids de santé

Un lapin en bonne santé ne devrait pas être en surpoids, mais il ne devrait pas non plus être trop maigre. Le poids idéal varie d’un animal à l’autre en fonction de sa race (un nain des Pays-Bas adulte peut peser plus de 1 Kg, tandis qu’un Rex adulte peut peser 5 Kg, les deux étant un poids parfaitement adapté à leur race). Votre vétérinaire peut vous donner un aperçu du poids idéal pour votre animal.

Des selles normales

Les crottes de votre lapin doivent être rondes, de taille uniforme et composés principalement de foin. Vérifiez régulièrement les excréments de votre lapin dans sa cage pour détecter tout signe anormal. Les lapins produisent également des Cecotropes – de petits granulés mous qui semblent plus foncés et plus humides que les excréments (à ne pas confondre avec des diarrhées). Les cecotropes contiennent des nutriments essentiels et font partie intégrante de l’alimentation de votre lapin, alors ne vous inquiétez pas lorsque vous voyez votre lapin manger ces « aliments ».

Même si votre animal présente tous les signes d’une bonne santé et d’une bonne condition physique, des examens réguliers par un vétérinaire peuvent aider à assurer sa santé et son bonheur pour les années à venir. Si possible, trouvez un vétérinaire qui connaît bien les lapins dans votre région ; quelqu’un qui a une vaste expérience avec les lapins et leurs problèmes de santé spécifiques.

Comment savoir si mon lapin a la myxomatose ?

Selon la souche du virus, il peut s’écouler jusqu’à 14 jours avant qu’un animal infecté par la myxomatose ne commence à présenter des signes d’alerte. Pendant la période d’incubation, le comportement et ses habitudes alimentaires. Lorsque le virus s’installe, les yeux, la truffe et les organes génitaux sont généralement les premières parties du corps à être touchées. Les signes visibles sont les suivants :

  • Gonflement, rougeur et/ou ulcères
  • Écoulement nasal et oculaire
  • Cécité causée par une inflammation des yeux
  • Problèmes respiratoires
  • Perte d’appétit
  • Léthargie

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.