Les chiens les plus intelligents – Top 10 des races au monde

Le 8 juillet 2021 , mis à jour le 8 juillet 2021 - 16 minutes de lecture
les races de chiens les plus intelligentes du monde

« Il comprend tout, il ne lui manque que la parole » – combien de fois les amoureux des chiens prononcent cette phrase. En effet, par leur comportement, les chiens nous épatent par leur capacité mentales – il paraît impossible qu’un animal ait construit une chaîne logique aussi complexe. Les recherches récentes dans le domaine de la science canine prouvent de plus en plus que cette phrase n’est pas si éloignée de la vérité.

L'intelligence canine dépend de trois facteurs
L’intelligence canine dépend de trois facteurs

3 critères d’évaluation de l’intelligence canine

Le professeur de psychologie canadien Stanley Coren a passé une grande partie de sa vie à étudier la relation entre les humains et les chiens. En un demi-siècle, il a publié de nombreux ouvrages, dont des manuels pour les humains, des livres pour enfants sur la façon de se comporter avec un animal de compagnie, des ouvrages majeurs sur le rôle des chiens dans le développement humain, et même une étude de leur image folklorique.

En 1993, Coren a publié un livre intitulé Dog Intelligence, dans lequel il décrit trois principaux critères d’évaluation – l’intelligence instinctive, l’intelligence adaptative et l’intelligence de l’obéissance.

L’échelle d’intelligence du chien

Dans son classement, Coren a réparti les 83 races populaires les plus intelligentes en six catégories, de la plus aisée à la plus difficile à dresser. Cette division dépend principalement de la capacité du chien à se souvenir des ordres et à résoudre les tâches quotidiennes.

De quoi dépend l’intelligence d’un chien ?

Si nous examinons de plus près les trois critères du modèle de Coren, nous pouvons comprendre de quoi dépend l’intelligence.

L’intelligence instinctive est la façon dont un chien effectue des actions qui lui sont génétiquement inhérentes. Les instincts du berger (chien de berger, berger des Shetland, berger australien, berger Belge…), de gardien, de chien de travail ou de chasseur sont évalués selon ce critère.

Grâce à son intelligence adaptative, le chien de race (ou pas), résout de manière autonome les tâches qui lui sont confiées, y compris celles qu’il n’a jamais rencontrées auparavant.

Le terme « intelligence d’obéissance » est éloquent : ce critère évalue la rapidité avec laquelle l’animal obéit aux ordres de son maître, sans condition. Les qualités premières d’un chien de travail.

Important

La meilleure façon d’améliorer l’obéissance de votre chien est le renforcement positif. La punition aura l’effet inverse.

Mais « un chien de bas rang » n’est pas nécessairement stupide. Certes, il sera plus difficile à entraîner, mais pas parce qu’il est moins efficient dans la mémorisation ou le raisonnement logique. Parfois, l’intelligence adaptative prédomine sur l’obéissance, comme c’est souvent le cas pour les races telles que le Spitz, le Bassenji, le Akita Inu et le Lévrier.

Le chien sait parfaitement ce qu’on attend de lui et comprend l’ordre, mais il ne voit pas l’intérêt de le suivre. L’intelligence d’obéissance la plus élevée se trouve chez les races de bergers et de gardiens. Le terrier de chasse entraîné (comme le Russel terrier) est prêt à donner la patte vingt, et trente fois de suite, tandis que le lévrier afghan ou le chihuahua (ceux-là, et d’autres, appartiennent au rang des plus « incapables »), dès la troisième répétition il trouvera quelque chose de plus intéressant à faire. Ce n’est mas une question de QI du chien.

chien désobéissant
Il ne sert à rien de réprimander certains chiens parce qu’ils sont désobéissants. Il faut savoir négocier avec eux.

Classement des races de chiens les plus intelligentes au monde

Les 83 races classées par Coren ne seront pas toutes listées ici – seulement les plus populaires. Nous vous avons constitué un Top 10 des chiens de grande intelligence, classés par tailles. On pense souvent que les gros chiens ont l’intellect plus développé, mais c’est une erreur, voyez plutôt :

Les petits chiens les plus intelligents du monde

Parmi les petits chiens, il y a beaucoup de représentants dotés d’une grande intelligence. comme vous pourrez le constater :

Papillon

Ce petit chien est également appelé épagneul nain continental. Le nom « papillon » vient du mot français « papillon », il suffit de le regarder courir pour comprendre d’où lui vient le nom de ce chien très intelligent.

Le Papillon est un chien de race « décorative » qui se sent à l’aise dans un appartement et s’entend bien avec les autres animaux, y compris les chats. Dès son plus jeune âge, l’épagneul nain continental a besoin de socialisation, de longues promenades et d’un exercice régulier. Il est recommandé aux propriétaires d’épagneul nain continental d’envisager un entraînement d’agilité.

Corgi gallois

Le Corgi (Welsh Corgi Pembroke) est une des races préférées de la famille royale britannique. Pendant le règne d’Elizabeth II, 14 générations de ces chiens ont été remplacées à la cour.

Malgré son apparente méchanceté, le Welsh Corgi est un véritable chien de berger, doté d’une nature sérieuse et d’un instinct grégaire prononcé, qu’il démontre avec succès dans les disciplines sportives.

Schnauzer nain

Malgré sa taille modeste (poids maximum autorisé pour un mâle adulte – environ 8 kg), ce chien a hérité de toutes les qualités du schnauzer – intelligence, courage et attention. Aujourd’hui, le Zwergschnauzer est considéré comme le plus petit des chiens de travail utilisés dans le monde entier.

Le Zwergschnauzer a été élevé en Allemagne à la fin du XIXe siècle. À l’époque, ils étaient le plus souvent utilisés pour la garde, et aujourd’hui encore, ils se prêtent bien à l’entraînement. Fort envers les étrangers, le petit schnauzer Zwerg est éternellement fidèle à son propriétaire et à sa famille.

Schipperke

Ce petit chien au visage de renard a été élevé pour être un chien de troupeau. Le mot « schipperke » lui-même se traduit par « berger » en flamand.
L’intelligence instinctive de ces chiens est très forte, c’est pourquoi il faut leur apprendre l’obéissance dès l’enfance – heureusement, le Schipperke est très facile à dresser. En outre, en plus d’être un chien très intelligent, il est très actif et a besoin d’une interaction constante avec son maître. S’il n’est pas suffisamment stimulé, le Schipperke peut devenir méchant à la maison.

race de chien Schipperke
Le Schipperke est un exemple de la manière dont un chien doté d’une grande intelligence instinctive peut devenir un excellent compagnon.

Spitz Poméranien

Le plus petit membre de la famille des Spitz figure en bonne place dans la liste des chiens les plus intelligents parmi ses congénères plus grands, établie par Stanley Coren.

Le Spitz poméranien est un chien d’intérieur très « pantouflard ». Ils sont petits, sociables, amicaux et très mignons en apparence. En outre, il n’y a pas de meilleur divertissement pour eux que d’apprendre quelques nouveaux tours avec le propriétaire et de les répéter en public pour obtenir plus d’attention.

L’essentiel – dans le désir d’attirer encore plus cette attention, ne suivez pas la mode néfaste en ligne de couper ces bébés « façon ours en peluche ». Ces coupes drastiques sont très dommageables pour les poils, et une seule visite chez le toiletteur peut entraîner une calvitie partielle.

Classement des races de chiens intelligents de taille moyenne

C’est dans cette catégorie que l’on trouve généralement les chiens considérés comme intelligents.

Border Collie

Ce chien est en tête du classement des chiens en termes d’intelligence. En raison des capacités extraordinaires du border collie, on le voit souvent dans les films – toutes sortes de tours lui sont donnés avec une facilité surprenante. En 2004, un border collie canadien nommé Stryker est entré dans le livre Guinness des records en abaissant une vitre de voiture avec une poignée électrique en 11,34 secondes. Et c’est loin d’être la limite des capacités de ce chien.

Chaque fois qu’Internet explose de nouvelles concernant un autre chien doté d’une intelligence phénoménale, il s’agit le plus souvent d’un Border Collie.

Important : Il est préférable de ne pas prendre un Border Collie constamment occupé par des gens et casanier. C’est un chien de troupeau actif qui a besoin de travailler mentalement et physiquement, sinon le chien peut devenir nerveux et agressif.

Labrador Retriever

Lorsque les gens entendent l’expression « bon chien », ils s’imaginent le plus souvent un mignon bâtard ou un Labrador Retriever. Il est difficile de croire que ce chien docile et inoffensif était à l’origine élevé pour la chasse.

Le labrador est largement considéré comme le meilleur chien du monde – actif, patient et loyal, et en cas de danger, il se révèle être un défenseur vaillant et désintéressé.

Ils ont besoin de faire de l’exercice et de le faire souvent – sans exercice, ils prennent facilement du poids, ce qui n’est pas sain.

Caniche

Définir cette race dans le milieu est une convention, car il existe à la fois des caniches nains et des caniches royaux.

Traditionnellement un chien de cirque, le caniche est capable de mémoriser de nombreux tours et de les répéter sans se poser de questions. En raison de la « carrière » de cette race, elle est parfois prise à la légère. Et en vain, car le caniche occupe la deuxième place dans le classement de Coren.

Même à la fin du Moyen Âge, il était utilisé pour la chasse et la garde des troupeaux, et en temps de guerre, les caniches étaient engagés dans la recherche et l’assistance aux blessés. Sa grande capacité d’entraînement n’a donc pas été utilisée uniquement dans les cirques.

caniche
Beaucoup de gens pensent que le caniche a une fonction purement décorative, mais ce n’est pas le cas.

Berger des shetland

Ce chien, comme le Berger australien, est non seulement intelligent, mais aussi incroyablement charmant. Ne possédez un berger des shetland que si vous êtes prêt à passer des heures à brosser et à peigner son poil luxueux. Son épais pelage servait à protéger le colley écossais dans les Highlands du froid et des attaques des loups. La popularité de cette race a donné naissance à la série télévisée « Lassie ».

Fait intéressant ! Le fait que dans « Lassie », le rôle du personnage principal était souvent joué par un seul chien à la fois, ce qui est atypique pour les films sur les animaux, témoigne de l’intelligence du colley. Habituellement, un chien intelligent dans un film est joué par plusieurs acteurs à fourrure à l’apparence similaire, formés à différents tours.

Cocker Spaniel

Un autre chien intelligent et calme qui s’est reclassé au fil du temps de chien de chasse à chien de compagnie. Bien sûr, certains épagneuls partent encore à la chasse avec leur maître, mais pour cela, le chien doit être formé dès l’enfance à la chasse aux canards.

Dans de nombreuses lignées d’élevage de Cocker Spaniel, l’instinct de chasse n’est pas cultivé depuis longtemps, car pour un citadin, l’essentiel chez ce chien est son esprit peu commun, sa loyauté et son tempérament énergique. De son passé de chasseur, le Cocker tire sa tendance à l’obéissance aveugle, ce qui lui a permis d’entrer dans le top 20 des chiens les plus intelligents. Et pour nourrir son instinct de chasseur et canaliser son énergie débridée, vous pouvez l’emmener en mission de chasse à courre.

Les grandes races de chiens les plus intelligentes au monde

Il y a suffisamment de représentants dans cette catégorie.

Berger allemand

Cette race est considérée comme la plus populaire au monde parmi les chiens d’assistance. Les bergers allemands figurent parmi les trois chiens les plus intelligents du top Coren. Ils servent dans la police, la sécurité, l’armée, les douanes et partout où ils peuvent être utiles.

La grande intelligence de ces chiens est associée à une obéissance sans faille – ces mêmes qualités font du berger allemand le compagnon idéal, un protecteur loyal du maître et de sa famille.

berger allemand
La plupart des chiens d’assistance dans le monde sont des bergers allemands.

Rottweiler

Malgré leur apparence menaçante, les Rottweilers modernes sont rarement naturellement agressifs. Même les chiens non dressés n’attaquent généralement pas en premier – ils ne le font que s’ils voient une menace pour eux-mêmes ou pour leur maître. Ce qui, bien sûr, ne signifie pas que les Rottweilers ne peuvent pas être accueillis.

Heureusement, les Rottweilers figurent parmi les dix premiers du classement de Coren, ce qui signifie qu’ils sont bien dressés et obéissent à leur maître.

En acquérant un Rottweiler, une personne assume une grande responsabilité. Ce chien puissant a été élevé pour la garde du bétail. C’est difficile à imaginer, mais deux ou trois Rottweilers sont capables de rassembler des taureaux adultes.

Doberman

Sagesse et intelligence pures, grâce et force – le doberman ne désobéira jamais aux ordres de son maître et est prêt à le protéger contre un lion. En outre, ce chien est tout simplement magnifique – une fourrure lisse et fluide, une ossature solide mais gracieuse et des oreilles droites et le bout des oreilles tombantes.

Fait intéressant ! « Donne, Jim, pour le bonheur une patte à moi » – c’est exactement lui. Le chien de Vasily Kachalov, à qui Yesenin a dédié ces lignes, était un Doberman.

Malinois

Le principal trait distinctif du malinois ou du berger belge est sa nature facile à vivre et son vif intérêt pour tout ce qu’il fait. Le processus même de formation et d’apprentissage de quelque chose de nouveau fait de ce chien un plaisir.

Les sauveteurs et les chercheurs les plus cool sont faits de Malinois. Mais le propriétaire unique devra faire preuve d’ingéniosité et trouver autre chose à lui apprendre avant qu’il ne ronge le canapé par ennui.

Chien samoyède

Ce chien n’est peut-être pas aussi grand qu’il en a l’air à cause de sa fourrure. Contrairement à un mythe bien connu, les Samoyèdes n’ont pratiquement jamais été utilisés comme chiens de traîneau. Les petits peuples du nord les ont dressés pour garder les rennes.

On pense qu’en hiver, dans le grand nord, ils dormaient dans une tente avec leur maître dans les bras – la laine épaisse aidait à les garder au chaud. Le Samoyède est donc un chien de compagnie né.

samoyède
Trois adorables Samoyède ressemblent à un spitz géant.

Les races de chiens d’appartement les plus intelligentes

Pour la vie en appartement, il est préférable de choisir un chien en fonction de sa taille et de ses besoins, plutôt que de l’échelle de son intelligence. Les dobermans et les border collies les plus intelligents ont besoin de se dégourdir les pattes régulièrement – à moins que vous n’ayez une maison privée avec un grand jardin, le chien devra se promener souvent et pendant de longues périodes.

Mais les shih-tzu, pékinois et chihuahua, qui appartiennent au sixième rang, le plus bas, se contentent facilement d’un modeste mètre carré. Les chiens intelligents qui n’ont pas besoin de beaucoup d’espace et d’une activité constante, comme le caniche, le Welsh Corgi ou le Sheltie, peuvent constituer un compromis.

Les chiens célèbres les plus intelligents au monde

Un Border Collie nommé Chaser connaissait plus de mille mots. Son propriétaire disposait sept jouets familiers, dont six étaient devant elle, et lui demandait de lui apporter celui dont elle ne connaissait pas le nom. Par méthode d’élimination, Chaser a facilement identifié l’objet « étranger ».

Et à Vladivostok vit un Chihuahua du nom de Funtik (dans la liste de Coren, les Chihuahua appartiennent aux races les plus incapables !), qui connaît 74 commandes et continue à apprendre de nouveaux tours.

Quelle intelligence de chien pour quel maître ?

Cela dépend de ce que le propriétaire attend de son futur chien.

  • Les chiens dotés d’une intelligence bien développée en matière d’obéissance sont les meilleurs gardiens et compagnons, et conviennent parfaitement à la vie de famille.
  • Un chien doté d’une intelligence adaptative élevée est généralement indépendant et peu attaché aux humains, mais il ne s’ennuie jamais. En outre, il détectera subtilement l’humeur de son propriétaire et comprendra ce dont il a besoin.
  • L’intelligence instinctive ne vaut la peine d’être examinée que lors de l’achat d’un chien de chasse ou de troupeau – elle n’est d’aucune utilité en ville.

IMPORTANT

Si l’intelligence instinctive d’un chien prédomine sur son intelligence d’obéissance, il aura besoin d’être éduqué plus souvent qu’un autre.

Bien entendu, tous les chiens les plus intelligents n’ont pas été inclus dans le classement de Coren – certains n’étaient pas disponibles pour ses recherches, d’autres sont devenus populaires après 1993. Par exemple, même une race aussi répandue que le Jack Russell Terrier n’y figure pas. L’intelligence des métis ne doit pas non plus être sous-estimée.

Les chiens de race ne sont pas les seuls à être intelligents. Et l’intelligence, en fait, n’est pas ce que les propriétaires valorisent pour leurs animaux. Les animaux de compagnie ne pourront peut-être pas donner la patte, mais ils n’en seront pas moins aimés pour autant.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.