Aquariophilie : Comment organiser un éclairage LED dans un aquarium

Le 23 août 2021 , mis à jour le 23 août 2021 - 17 minutes de lecture
faire soi-même son éclairage led pour aquarium

L’éclairage d’aquarium à LED est en passe de devenir le standard en terme d’éclairage aquatique. Beaucoup proposent encore des options traditionnelles sous la forme de lampes à incandescence ou de lampes halogènes. Mais si vous comprenez le processus et équipez votre aquarium correctement à l’aide de LED, vous pourrez offrir des conditions idéales pour la vie aquatique et les plantes.

Le rétroéclairage LED offre un éclairage naturel et confortable pour les habitants.
Le rétro-éclairage offre un éclairage naturel et confortable pour les habitants.

Caractéristiques de l’éclairage pour aquarium LED

Cette option éclairage d’aquarium diffère des autres principalement par la sécurité. Les substances toxiques et dangereuses ne sont pas utilisées dans la fabrication du LED, et si vous utilisez un type conçu pour une tension de 12 volts, rien de terrible ne se produira au contact de fils nus. De plus, l’éclairage led aquarium, présente de nombreux autres avantages.

Avantages et inconvénients de l’éclairage led aquarium

Cela vaut la peine de commencer par les avantages, car ils sont nombreux. Tout d’abord, il convient de noter que le système d’éclairage à lampes LED pour aquariums se développe rapidement et que de nouveaux modèles apparaissent chaque année. Au cours des dernières années, ce type de rétro-éclairage pour aquarium, est passé de quelques modèles, à une grande variété de modèles qui rencontre un succès populaire. De plus, il convient de noter des avantages supplémentaires :

  1. Pendant le fonctionnement, les LED chauffent à peine. Cela élimine le besoin de dissiper l’excès de chaleur, pour protéger vos plantes d’aquarium, comme c’est le cas lors de l’utilisation de lampes aux halogénures dans de grands conteneurs métalliques. Le système de refroidissement est non seulement compliqué, mais cher, en plus sa consommation d’énergie est constante et conséquente.
  2. La durée de vie de l’éclairage LED est plusieurs fois plus longue que celle de tout autre analogue. Les lampes à incandescence grillent en moyenne une fois par an. Et les options halogénures, même chères, après six mois d’utilisation, commencent à changer de spectre lumineux, ce qui a un effet néfaste sur les plantes. Les LED ne changent pas de spectre pendant au moins 5 ans.
  3. La consommation d’énergie de ce type d’éclairage est plusieurs fois inférieure à celle de toute autre solution. Les économies sont énormes étant donné que les lumières sont allumées longtemps. Les LED consomment un minimum d’électricité et sont la solution la plus économique disponible aujourd’hui.
  4. Si vous installez un variateur, vous pouvez régler la luminosité de l’éclairage. Ceci n’est possible dans aucun autre luminaire. Mais, plus important encore, lorsque la luminosité change, le spectre ne se déplace pas et les plantes d’aquarium reçoivent exactement la quantité de lumière dont elles ont besoin.
éclairage led aquarium faible capacité
Pour une petite capacité, quelques morceaux de bande LED fixés sur les bords suffisent.

Le flux lumineux dans les diodes est dirigé et distribué selon un angle de 120 degrés. Il ne se diffuse pas, ce qui augmente encore l’efficacité de l’éclairage de votre lumière d’aquarium.

Le principal inconvénient est la nécessité d’installer un bloc d’alimentation, pour lequel il est parfois difficile de trouver un espace. Mais si vous le souhaitez, il peut être sorti à une certaine distance pour être placé plus loin à côté. Un autre point est la difficulté de choisir une lumière d’aquarium de la bonne taille pour les bassins plus anciens, mais si nécessaire, vous pouvez assembler et fabriquer votre rampe d’éclairage vous même.

Méthodes d’éclairage

Auparavant, seul un luminaire monté sur le dessus était utilisé car les lampes ne permettaient pas d’autres solutions. De plus, les éléments chauffants légers créaient un danger avec toute autre méthode d’installation, un système d’évacuation de la chaleur supplémentaire était nécessaire. Grâce aux LED, le rétroéclairage peut être réalisé de trois manières différentes :

  1. Éclairage zénithal solide. L’option traditionnelle implique l’emplacement d’une ou plusieurs sources lumineuses sur le dessus. De plus, des lampes ou une rampe d’éclairage à diodes peuvent être placés à la fois sous le couvercle et à une certaine distance si une version maison est utilisée et l’intensité lumineuse est ainsi régulée. Idéal pour les contenants carrés ou rectangulaires. Idéalement, il y aura une ou 2-3 espèces de poissons dans l’aquarium avec des préférences similaires et un nombre modéré de plantes.
  2. Éclairage latéral fixe ou ponctuel. Convient aux petits aquariums plantés (encastrés) dans les meubles. Dans ce cas, l’éclairage provient des parois arrière et latérales afin que les cônes lumineux ne se croisent pas dans l’eau. Il est préférable d’utiliser des LED avec une luminosité minimale ou un variateur. Cette option vous permet de créer l’effet de niveaux inversés, lorsque le fond du réservoir est le mieux éclairé, le haut est ombragé et seule la lumière réfléchie tombe sur le fond.
  3. Éclairage périmétrique. Dans ce cas, la bande LED est située le long des bords verticaux ou horizontaux de l’aquarium. La lumière vient de toutes les directions et illumine normalement le récipient, alors qu’il n’y en a pas beaucoup, ce qui est important pour de nombreuses plantes et poissons. La méthode est idéale pour les aquariums avec de nombreux poissons et plantes, il ne surcharge pas l’espace et peut être utilisé 24 heures sur 24. Et la rampe led aquarium ne consomme que peu d’électricité, donc cette méthode est aussi la plus économique.
éclairage led périphérique pour aquarium
L’éclairage périphérique de l’aquarium fournit la lumière la plus uniforme dans tout le volume.
Il est préférable d’utiliser des aquariums rectangulaires ou carrés. Il est beaucoup plus difficile d’éclairer des options rondes ou ovales de haute qualité.

Calcul d’éclairage pour un aquarium

Pour que vos poissons vivent normalement, et pour une bonne croissance des plantes, l’eau doit contenir une quantité suffisante d’oxygène, dont la majeure partie est produite par les plantes. Pour ce faire, elles ont besoin d’une certaine quantité de lumière (lumens par litre), il est donc important de calculer le niveau d’éclairage optimal. De plus, il est très dangereux que les plantes soient dans l’obscurité. Vous devez donc tenir compte d’un certain nombre de recommandations :

  1. La puissance était calculée autrefois en Watts (W), mais cela ne convient pas aux équipements LED. Par conséquent, vous devez tout d’abord sélectionner un indicateur d’éclairage par litre d’eau, il est calculé en Lumens par litre (Lm/L). Les exigences sont les suivantes :
    – 40 Lm est une option pour les conteneurs dans lesquels il y a beaucoup de fougères, de mousses et de plantes similaires,
    – 50 Lm est une valeur moyenne adaptée à la plupart des aquariums plantés,
    – 60 Lm est la norme lorsqu’il est densément peuplé de poissons et de plantes qui nécessitent un éclairage supplémentaire.
  2. Cela peut être calculé encore plus précisément si vous utilisez le taux d’éclairement en lux. 1 Lux (Lx) est égal à la lumière de 1 lm, répartie sur une surface par mètre carré. Il y a des normes à respecter. Ainsi, pour les aquariums rectangulaires avec des plantes peu exigeantes, la plage optimale sera de 6 à 10 000 lux, pour les plantes qui aiment la lumière, vous devez augmenter la valeur à 10-15 000. Pour calculer, vous devez multiplier la superficie de l’aquarium en mètres carrés par le taux d’éclairage. Par exemple, 0,2 x 10 000 = 2000, où le résultat est la puissance de lampe requise en lumens.
  3. La réflexion de l’eau doit également être prise en compte. Si un couvercle est utilisé, alors l’indicateur sera de 20 % ; sans couvercle, jusqu’à 40 % de la lumière peut être perdue, ce qui est également important. Lorsque l’intérieur du couvercle est blanc, la perte sera réduite de 20%, et si vous utilisez des réflecteurs, vous pouvez augmenter encore plus l’efficacité des lampes ou d’une rampe LED aquarium, ci-dessous une image avec une analyse comparative.
  4. Un autre facteur est la perte de l’intensité de la lumière dans l’eau avec l’augmentation de la profondeur. C’est la raison pour laquelle on utilise des normes d’éclairage aussi élevées pour les aquariums. Les données de calcul sont indiquées dans le diagramme ci-dessous et doivent être utilisées pour déterminer le niveau d’éclairement. Les valeurs sont données en pourcentage, il est donc facile de les adapter à vos conditions et de calculer les valeurs appropriées.
Avec l'augmentation de la profondeur, l'éclairement baisse très fortement.
Avec l’augmentation de la profondeur, l’éclairement baisse très fortement.
Comment organiser l'éclairage LED d'aquarium
L’utilisation d’un réflecteur augmente considérablement l’efficacité de l’éclairage.
L’excès de lumière est tout aussi dangereux que le manque de lumière – Au lieu d’un bel aquarium, vous risquez de vous retrouver avec un marais fleuri qui n’a pas bonne mine.

Outre la luminosité, d’autres aspects sont importants. Ils méritent également d’être pris en compte afin de créer du confort pour tous les habitants et d’améliorer l’apparence et le rendu des couleurs de l’aquarium :

  • La température de couleur est un indicateur qui affecte la perception de rendu des couleurs des objets environnants. Il est mesuré en Kelvin. Les couleurs de lumière sont différentes selon la journée. Ainsi, à midi, lorsque le soleil est à son zénith, sa luminosité est d’environ 5500 K. Ici, vous devez vous rappeler qu’une lumière trop faible dégage du jaune et que trop de blanc déforme les couleurs. Pour les plantes, la gamme de 6 500 à 8 000 K est la meilleure, les poissons, selon les espèces, ont besoin de 5 500 à 20 000 K, et les récifs ont besoin de 9 000 à 20 000 K en terme de couleurs de lumière.
La température de couleur affecte grandement la perception du contenu de l'aquarium.
La température de couleur affecte grandement la perception du contenu de l’aquarium.
  • Le spectre ou longueur d’onde, est un autre indicateur important qui affecte directement les processus de photosynthèse et la croissance des plantes. Les nuances de bleu et de rouge sont importantes pour les plantes qui aiment la lumière, tandis que seul le bleu convient aux plantes peu exigeantes. Sélectionnez les variantes en fonction du contenu de l’aquarium afin que les plantes restent exemptes de maladies et se développent dans des conditions idéales.
Portée efficace pour la photosynthèse des plantes.
Portée efficace pour la photosynthèse des plantes.
  • Le dernier facteur dans la planification de l’éclairage est la durée d’ensoleillement. Pour que les poissons et les plantes soient dans des conditions aussi proches que possible du naturel, il est nécessaire de prévoir un éclairage de 10 à 14 heures par jour. Afin de ne pas allumer et éteindre le rétroéclairage manuellement, il est préférable d’acheter une minuterie réglable dans le temps et fonctionnant hors ligne.

Il n’est pas souhaitable d’éclairer l’aquarium avec des lampes LED 24 heures sur 24, car cela favorise la multiplication des algues.

Comment fabriquer un éclairage LED de vos propres mains

Il n’est pas nécessaire d’être électricien ou d’avoir de bonnes connaissances en électronique pour monter soi-même un système d’éclairage. Il suffit de savoir utiliser un fer à souder, et parfois vous pouvez travailler sans, en fonction de la méthode choisie.

Avec des lampes LED standard

Cette option convient si de grandes ou petites douilles pour les ampoules sont déjà installées sous le couvercle. Il suffit de visser des ampoules LED d’une luminosité et d’un spectre appropriés à la place des ampoules normales. C’est très simple et cela ne prend que quelques minutes.

Cependant, il est important de ne pas rendre l’éclairage trop puissant. Si la lumière reçue est trop forte, il est possible de réduire la luminosité en installant un variateur d’intensité. Il doit être ajouté au système à la place d’un interrupteur standard et connecté selon les instructions qui sont toujours données lors de l’achat des lumières.

lampes LED à la place de lampes standard, l'essentiel est de choisir des options avec une cartouche appropriée.
Vous pouvez simplement visser des lampes LED au lieu de lampes standard, l’essentiel est de choisir des options avec une cartouche adaptée.

Vous pouvez également retirer le réflecteur, s’il est présent, afin que la lumière diffuse et ne se concentre pas dans une direction. De ce fait, la luminosité peut être considérablement réduite.

Si votre aquarium dispose d’un système de refroidissement, qui est nécessaire lors de l’utilisation de lampes halogènes et d’options à filament, il doit être éteint pour réduire la consommation d’électricité.

Bande LED

L’éclairage de l’aquarium à l’aide de LED montées sur une bande est l’une des solutions les plus simples et les plus pratiques que vous pouvez réaliser vous-même. Dans ce cas, suivez les instructions simples :

  1. Achetez une bande LED dont la luminosité et le spectre lumineux sont adaptés. Il est préférable de choisir non pas des variantes RVB multicolores, mais des variantes unicolores qui se déclinent en deux types – avec un éclairage chaud et froid. Ils sont beaucoup plus lumineux et fournissent une lumière de haute qualité, alors que ceux qui sont multicolores ne fournissent pas un spectre parfait, même avec les réglages maximum. La bande est vendue au mètre, ce qui est très pratique.
  2. Calculez l’intensité lumineuse nécessaire. À partir de là, vous pouvez déterminer le nombre de LED dont vous aurez besoin pour l’éclairage. Si l’aquarium est petit, vous pouvez simplement les monter sur le périmètre du couvercle supérieur. Si le réservoir est plus grand, plusieurs rangées seront nécessaires, en fonction du résultat du calcul.
  3. La bande peut être fixée à un morceau de verre ou de contreplaqué, choisissez un morceau de taille appropriée comme base. La surface peut être recouverte de papier ou simplement peinte en blanc pour améliorer la réflexion de la lumière. Pensez au positionnement de la bande : elle doit être espacée de façon équidistante pour assurer un éclairage uniforme. Ne coupez qu’aux endroits prévus à cet effet, raccordez avec un connecteur ou soudez. La fixation est facile – retirez la couche de protection au dos et appuyez la bande sur la surface.
  4. Faites sortir le fil auquel vous connectez l’alimentation et le variateur pour régler la luminosité. Veillez à souder les connexions avec soin et à les recouvrir d’une gaine thermorétractable pour éviter toute oxydation et tout dommage.
  5. Vérifiez l’appareil. Il est facile de régler la luminosité, et si la lumière est trop forte, vous pouvez désactiver 1-2 bandes pour réduire l’intensité. Pour augmenter la luminosité, il est bon de coller une feuille d’aluminium des deux côtés de la bande.
Les bandes LED protégées sont résistantes à l'eau.
Les bandes LED protégées sont résistantes à l’eau.

Dans les aquariums, il est nécessaire d’utiliser une bande LED résistante à l’humidité, marquée IP68. Elle est enfermée dans une coque en silicone et ne tombe pas en panne même si elle tombe dans l’eau.

Fabrication d’une bande lumineuse LED

Pour réaliser un éclairage LED avec des diodes ou des bandes DIP, il vous faut un fil, un fer à souder et un morceau de tube en plastique. Vous pouvez également utiliser des matériaux improvisés. Les travaux sont effectués comme suit :

  1. Si vous avez une vieille lampe à tube dans le couvercle, vous pouvez y adapter une lampe à DEL. Pour ce faire, choisissez un morceau de tuyau en polypropylène d’un diamètre légèrement inférieur à celui de la lampe. La longueur doit être telle qu’elle s’adapte parfaitement au luminaire sans fixation supplémentaire.
  2. Une bande de puissance appropriée est soigneusement enroulée en spirale sur le tube, en retirant le film protecteur et en le collant à la surface. A la fin, connectez le fil avec un connecteur ou un fer à souder et vérifiez le fonctionnement. Dans ce cas, il est nécessaire de mettre un variateur de lumière, car il est difficile de deviner la luminosité, et grâce au réflecteur de la lampe, la lumière sera distribuée dans tout l’aquarium, sans se disperser sur les côtés.
C'est ainsi que vous pouvez fabriquer une lampe sous un plafond prêt à l'emploi.
C’est ainsi que vous pouvez fabriquer une lampe sous un plafond prêt à l’emploi.

Si vous n’avez pas de lampe, vous pouvez en fabriquer une vous-même. Pour ce faire, il faut couper le tube en plastique dans le sens de la longueur pour en faire deux moitiés. Les LED de l’aquarium seront fixées à l’intérieur et le coude servira de réflecteur. Ce dernier peut être peint en blanc ou la feuille peut être collée avec du ruban adhésif double face. Procédez comme suit :

  1. Choisissez des LED DIP pour l’aquarium avec de longues jambes afin de pouvoir travailler facilement. Calculez la quantité en fonction de la puissance requise. Percez deux petits trous dans le tube pour chaque LED. L’espacement doit être déterminé à l’avance pour que tous les éléments s’insèrent dans les découpes.
  2. Placez les LED dans les trous, puis soudez le fil pour connecter le système. Utilisez une connexion parallèle de sorte que si une diode brûle, les autres fonctionnent. Retirez un fil pour connecter l’alimentation et un variateur.
  3. Fixez les ampoules de n’importe quelle manière, à condition qu’elles ne tombent pas dans l’eau et ne collent pas au couvercle ou au cadre. Vérifiez le fonctionnement, ajustez la luminosité pour que l’éclairage soit adapté à l’aquarium.
Un profilé en aluminium peut être utilisé à la place d'un demi-tube en plastique pour fixer les LED.
Un profilé en aluminium peut être utilisé à la place d’un demi-tube en plastique pour fixer les LED.
L’avantage de ce système est la surface réfléchissante incurvée qui dirige la lumière vers le bas.

Les lumières et les bandes LED sont les mieux adaptées à l’aquarium car elles ne craignent pas l’eau, ne chauffent pas pendant les longues heures de fonctionnement et consomment le moins d’électricité. Il est possible d’acheter des modèles prêts à l’emploi, mais il est également facile de les fabriquer soi-même si l’on calcule les caractéristiques lumineuses requises et que l’on choisit une variante présentant une luminosité et un spectre optimaux.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.