Remèdes pour les vomissements du chat

Que faire lorsque mon chat vomit ? Est-ce grave ?

Les chats sont particulièrement sujets aux vomissements. Les causes peuvent être diverses, les boules de poils sont les plus courantes. La plupart du temps les vomissements du chat ne sont pas grave, mais certains demandent un traitement vétérinaire rapide. Il est toujours préférable de faire contrôler son chat par un vétérinaire quand il vomit et qu’il est en état léthargique. Les cas bénins de vomissements, où le chat est toujours actif, peuvent être facilement traités à la maison. Toutefois, si les vomissements persistent et que le chat développe d’autres symptômes inquiétants n’hésitez-pas à le faire ausculter.

Remèdes maison contre les vomissements du chat

Reposer son estomac

L’estomac d’un chat qui vomit est en stress et fatigué. Par conséquent, pour que votre chat guérisse par lui-même il faut lui donner un peu de repos. Idéalement, un chat doit être à jeun pendant 12 heures. Aucune nourriture ou friandises ne devraient être données durant cette période, car elles pourraient causer d’autres vomissements.

Test d’hydratation

Les chats qui vomissent risquent de beaucoup se déshydrater. Une bonne façon de connaître le niveau d’hydratation d’un chat est de soulever la peau de ses omoplates. Si la peau est bien élastique et qu’elle se remet en place rapidement, c’est un bon signe. Si elle met du temps à reprendre sa place ou pire, si la peau reste relevée cela indique un fort niveau de déshydratation. Le chat peut avoir, à ce stade, besoin de fluides hydratant que prescrirait votre vétérinaire.

Hydration

L’eau peut aussi bouleverser l’estomac d’un chat. Si votre chat lape l’eau et vomit, cela signifie que vous devez écarter son bol d’eau jusqu’à ce qu’il commence à se sentir mieux. Offrez lui plutôt des copeaux de glace toutes les 15 minutes si vous êtes préoccupé par la déshydratation. Il y a moins de chance que cette eau léchée soit expulsée.

Pedialyte

La Pedialyte (non aromatisée) peut aider un chat déshydraté à regagner les électrolytes perdus. Cela doit être utilisé avec précaution chez les chats diabétiques. La Pedialyte doit être donnée très lentement pour éviter que le chat vomisse. Généralement, 2 gouttes peuvent être administrées très lentement toutes les dix minutes pendant deux heures.

Un Pedialyte « maison » peut être préparé à la maison en mélangeant 2 litres d’eau, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude, 1 cuillère à café de sel, 7 cuil. à soupe de sucre. Tout cela devrait être bouilli afin de garantir une dissolution adéquate.

Sirop à pancakes

Frotter un peu de sirop à pancakes (on en trouve dans le commerce) sur les gencives du chat peut lui donner au chat un bon coup de pouce d’énergie si il commence à se sentir affaibli par les vomissements.

Régime pauvre

Après 12 heures de diète, offrez un régime pauvre à votre chat, comme des aliments pour bébé à base de viande, sans oignon ou ail. Vous pouvez sucrer un petit peu pour rendre ce met plus apétant. Si le chat est réticent à manger cette nourriture pour bébé édulcorée vous pouvez la remplir dans un compte-gouttes et envoyer de petites giclées dans la bouche devrait encourager votre chat à manger de lui-même ensuite.

Boules de poils

Si les vomissements sont liés aux boules de poils, Vous pouvez aider votre chat à se débarrasser de l’excès de poils en mettant un peu d’huile d’olive sur ses pattes, il les lèchera instantanément et l’huile favorisera une expulsion vers le bas. L’huile de thon ou une noisette de beurre peuvent être aussi bien. (pour plus de conseil contre les boules de poils du chat : lisez cet article).

Retour à la normale

Une fois que votre chat ne vomit plus, un régime alimentaire normal peut être réintroduit progressivement en 3-4 jours. Un retour brutal à un régime alimentaire normal peut causer à nouveau des vomissements.

Si le régime pauvre ne fonctionne pas, c’est généralement l’indication qu’il y a une cause sous-jacente. Le chat peut avoir des parasites, ou a développé une intolérance à sa nourriture, un trouble gastro-intestinal, un problème aux reins ou au foie, le diabète, l’hyperthyroïdie, une obstruction intestinale et beaucoup d’autres causes qui nécessitent une évaluation adéquate par votre vétérinaire.

D'autres remèdes naturels pour le chat

Commentaires Facebook